MotoGP GP de Valence

Quartararo serein : "Vraiment, vraiment fort sur le rythme"

Fabio Quartararo est au rendez-vous en ce début de week-end décisif à Valence. Le Français de l'équipe Yamaha factory se dit satisfait de sa première journée de roulage sur le tracé Ricarco Tomo, où se joue le titre MotoGP 2022 ce week-end.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Passé de favori pour le titre gérant une belle avance de points à outsider de Pecco Bagnaia en l’espace de quelques Grands Prix, Fabio Quartararo connaît la simplicité de la donne pour sauver sa couronne mondiale : gagner la course dimanche, tout en espérant une contreperformance notable de son rival italien. Sans rien à perdre, le pilote Yamaha s’est ainsi présenté à Valence avec une décontraction qui fait miroir à une tension plus palpable dans le clan Ducati. Le Français partage ses pensées ce vendredi soir après deux bonnes séances de travail en piste et après avoir conclu la journée crédité du huitième chrono (1’30’’442), à 0"225 de la marque établie par Luca Marini et 0"005 devant Pecco Bagnaia.

 

Fabio, es-tu satisfait de ta journée d’aujourd’hui ?

Oui, ce fut une bonne journée, surtout sur le rythme où l’on a vraiment bien travaillé. Dans la matinée comme dans l'après-midi, le rythme était vraiment bon. Sur le time-attack, on a besoin de comprendre là où on perd : on a déjà une idée d'où. Mais nous devons encore progresser dans certains domaines.

Je me sens plutôt bien en pilotage par rapport à l'année dernière : c'était bien d'avoir le dur à l'avant car je ne sais pas si beaucoup de monde l'a utilisé sur le time-attack. Mais j'ai été l'un d'entre eux, et même pour le rythme, ça a été une bonne aide. Je pense que ce fut vraiment une bonne journée aujourd'hui.

On a l’impression que c'est toujours pareil : un bon rythme le vendredi, et ensuite l'armée Ducati sur le time-attack et les difficultés en course…

J'y suis habitué : ça fait une année complète que c'est comme ça ! Je sais que sur un tour, avec les pneus tendres, ils ont un petit peu plus de grip que nous. Et aussi plus de puissance. Je pense quand même que nous avons plutôt bien travaillé aujourd’hui. Il est sûr que nous pouvons améliorer des choses, comme je l'ai dit, mais je pense que sur le rythme nous sommes vraiment, vraiment forts. À chaque tour, j'ai poussé comme un fou sans faire d'erreur et je pense que nous avons encore un peu de marge sur le rythme…

Comment ressens-tu ta main blessée ?

J’ai pris soin du doigt. Utiliser le holeshot device sur ce circuit est vraiment difficile. Je l'ai utilisé quatre fois. Je ne pouvais pas bouger mon poignet et on essaie encore de voir si l’on peut faire quelque chose [comme modification] sur la moto pour demain avec le doigt. Je pense qu'on ne peut pas, mais sinon j'utiliserai l’embrayage comme ça pour le départ !

Pecco semble nerveux…

C'est normal ! Pourquoi serais-je nerveux ? J'ai déjà dit à mon équipe et à mes amis que sur cette course, je vais tout donner et que quoi qu'il se passe, on aura tous du fun dimanche soir. Mais bien sûr, je ne vais pas partir d'ici sans essayer…

Revenons sur tes tours, qu’est-ce qui donne de la confiance dans le rythme ?

C’est une bonne façon de débuter et dès le second tour, j'étais dans les 1’31 donc ça veut dire qu'on est là. Peu de pilotes étaient dans les 1’31 au départ. Bien sûr, il y en a beaucoup qui ont un rythme rapide mais je suis assez heureux car dans l'après-midi, avec 16 tours dans les pneus, je faisais des 1’31’’3, 1’31’’2 donc je suis confiant pour demain.

Est-ce que tu as des explications au sujet des chutes vues aujourd'hui ?

Non, je n'en ai pas vraiment vu beaucoup… Je pense que tout le monde pousse à la limite et c'est assez normal de voir des chutes ; je pense que c'est une piste assez piégeuse

Est-ce que le vent est un problème ?

Non, je pense que le vent pousse sur l'avant et ce n'est certes pas confortable : l'on peut facilement faire une erreur. Mais je pense que même si le vent était plus fort, ça ne serait pas si mal. Mais s'il pousse dans l'autre sens [dans le dos], ce sera plus piégeur.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Johann Zarco déjà beaucoup plus à l'aise qu'à Sepang
Article suivant Franco Uncini va quitter ses fonctions en MotoGP

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France