Quartararo devra être opéré du doigt après le GP de Valence

Touché par une fracture d'un doigt de la main gauche après une chute pendant les essais du GP de Malaisie, Fabio Quartararo sera opéré après la fin de la saison.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Fabio Quartararo a disputé le Grand Prix de Malaisie avec le majeur de la main gauche fracturé, blessure consécutive à une chute en EL4. Surtout pris en charge avec de la glace afin d'atténuer la douleur, le Champion du monde en titre a confié dimanche que son doigt n'allait "pas très bien" et que des examens complémentaires étaient nécessaires.

"L'adrénaline est un bon antalgique quand on se bat pour une position", précisait Quartararo après avoir pris la troisième place en course, évoquant une "chute idiote" et une gêne persistante : "Je pensais que mon doigt allait bien mais en m'arrêtant, j'ai vu qu'il me faisait mal"

Des examens effectués à Nice ont montré qu'une opération était nécessaire. Selon Yamaha, il s'agira d'une "intervention chirurgicale mineure" qui n'est "pas urgente" et sera donc pratiquée après le Grand Prix de Valence et le test organisé le mardi suivant la course.

Même si Fabio Quartararo a prouvé à Sepang que la douleur ne l'avait pas empêché d'obtenir une place sur le podium et qu'elle devrait diminuer après deux semaines de repos, il va donc devoir affronter l'ultime phase de son duel pour le titre avec Pecco Bagnaia et un test très important dans la préparation de la saison 2023 sans être à 100% de ses capacités physiques. Pour décrocher un deuxième titre consécutif au GP de Valence, Quartararo aura besoin d'un succès tout en espérant une contre-performance de son rival, qui ne devrait alors pas faire mieux que 15e.

Quartararo ne sera pas le seul pilote à finir la saison diminué physiquement. Joan Mir souffre d'un arm-pump et pourrait lui aussi être opéré une fois la saison terminée. Jack Miller a de son côté disputé le GP de Malaisie avec une jambe gauche douloureuse en raison de son accrochage avec Álex Márquez à Phillip Island puis de son highside en qualifications.

Avec Germán Garcia Casanova

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Brad Binder et Miguel Oliveira limités par leur KTM à Sepang
Article suivant Espargaró : Le rêve de titre "trop gros pour le moment"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France