Le quota de moteurs augmenté pour la saison 2022

Pour compenser l'augmentation du nombre de courses, chaque pilote disposera d'un moteur supplémentaire cette année.

Johann Zarco, Pramac Racing

L'allongement du calendrier a poussé les instances dirigeantes à renforcer le quota de moteurs pour la saison 2022. Jusqu'à présent, chaque équipe disposait de sept moteurs par an pour chacune de ses machines, Aprilia en ayant deux de plus grâce à ces concessions techniques, un avantage que la marque italienne perdra en fin d'année.

Ce règlement avait été mis en place à une époque où les saisons ne dépassaient pas 18 ou 19 courses mais le calendrier 2022 du MotoGP prévoit un nombre record de 21 épreuves, ce qui obligeait à allonger la durée de vie des moteurs. La Commission Grand Prix a donc validé l'utilisation d'un exemplaire supplémentaire cette année, pour tous les constructeurs impliqués dans la catégorie. Le quota est donc porté à huit moteurs pour 22 pilotes et à dix pour Aleix Espargaró et Maverick Viñales chez Aprilia.

La mesure formalisée dans le règlement

Ce moteur supplémentaire a pour unique but de permettre aux équipes de couvrir sans difficulté l'intégralité de la saison, et pas de leur offrir une plus grande latitude dans la gestion de leur parc de moteurs. Cet exemplaire de plus ne pourra donc être utilisé qu'à partir du 19e rendez-vous de l'année, soit le Grand Prix d'Australie si le calendrier actuel est maintenu, la crise sanitaire faisant toujours planer une certaine incertitude.

La règle a été formalisée dans le règlement afin de couvrir toutes les situations, mais en se basant sur le calendrier publié par la FIM avant le début de la saison afin d'apporter une certaine stabilité aux équipes. Dans une saison avec un programme comportant jusqu'à 20 courses, la règle des sept moteurs par moto (et neuf pour un constructeur disposant de concessions) est maintenue, mais si le calendrier atteint 21 ou 22 courses, un moteur supplémentaire sera autorisé et utilisable à partir de la 19e course.

Aucune précision n'a été faite pour un calendrier de 23 courses mais une telle expansion ne semble pas à l'étude à ce jour.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent EL1 - Pol Espargaró leader, de nombreux pilotes à terre
Article suivant Une délégation du MotoGP en inspection en Finlande lundi

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France