Rabat reste chez Avintia et signe pour 2 ans de plus

Le pilote espagnol gardera bel et bien sa place au sein de l'équipe Avintia, qui affiche sa détermination afin d'obtenir du matériel d'usine et un sponsor important pour soutenir ce projet.

Rabat reste chez Avintia et signe pour 2 ans de plus

L’avenir de Tito Rabat en MotoGP semblait plutôt compromis depuis quelque temps, l’équipe Avintia ayant ouvertement déclaré qu’elle souhaitait aligner un jeune pilote aux côtés de Karel Abraham, qui dispose d’un contrat allant jusqu’à la fin 2020. De son côté, l’Espagnol n’avait pas caché sa lassitude d’évoluer en fond de grille, et les deux parties semblaient donc destinées à devoir se séparer.

Pourtant, l'aventure va se poursuivre puisqu'un prolongement de contrat de deux ans a été annoncé ce mercredi, alors que le paddock s'installe à Brno pour le Grand Prix qui marquera cette semaine la reprise du championnat. "Merci à Raúl pour sa confiance, car cette année n'est pas facile", admet Rabat. "Cependant, lors des dernières courses on a été plus forts et, maintenant que je sais que je vais poursuivre pour deux saisons de plus, je vais revenir au top pour la seconde moitié du championnat."

Lire aussi :

Il est vrai que le Champion du monde Moto2 2014 est à la peine depuis le début de l'année. Après avoir longtemps fait figure d'adversaire de premier plan de la catégorie intermédiaire, son arrivée en MotoGP en 2016 au sein du team Marc VDS avait donné lieu à deux premières saisons encourageantes, puis son passage sur Ducati au travers de l’équipe Avintia avait apporté quelques bons résultats l’an dernier avant qu'il ne soit gravement blessé lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, ce qui avait mis un terme à sa saison. Cette année, force est de constater que les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais le #53 entend à présent rebondir et compte surtout sur les promesses d'un bon matériel pour la saison prochaine.

Car en effet, outre l'annonce de ce nouvel engagement avec le pilote espagnol portant jusqu'à la fin de la saison 2021, Avintia dit "travailler dur afin d'obtenir des motos dotées des dernières spécifications d'usine ainsi qu'une équipe technique officielle", sans toutefois mentionner Ducati à ce stade. L'équipe fait en tout cas savoir qu'elle "restera dans le Championnat du monde MotoGP, plus forte que jamais".

"Cette année on a beaucoup parlé de l’avenir de l’équipe et, dernièrement, aussi de celui de Tito, mais avec cette annonce de renouvellement nous montrons clairement que nous allons de l’avant et avec plus de force", commente Raúl Romero, PDG d'Esponsorama et propriétaire du team. "L’équipe n’a cessé de grandir depuis son arrivée en MotoGP, et la prochaine étape sera d’obtenir du matériel d’usine comme le reste des structures indépendantes qui courent dans le championnat. C’est ce sur quoi nous travaillons actuellement, ainsi que sur un accord avec un sponsor de la taille du projet que nous avons préparé pour les prochaines saisons."

Dans son annonce, Avintia précise par ailleurs que ces négociations sont rendues possibles "grâce à la bonne relation entre Esponsorama et la famille Rabat". Celui-ci soutient cette nouvelle, source de confiance renouvelée pour ses deux prochaines saisons : "Je suis très heureux de prolonger pour deux années de plus avec mon équipe. Mais la meilleure nouvelle est que nous pourrons compter sur du matériel d'usine de 2020, ce qui sera très important afin de pouvoir nous battre devant à chaque course. La catégorie MotoGP est toujours plus compétitive et il faut donc pouvoir compter sur ce qu'il y a de mieux pour obtenir des résultats."

partages
commentaires
3 ou 4 km/h, le "gros progrès" qui ravit Rins avec la Suzuki

Article précédent

3 ou 4 km/h, le "gros progrès" qui ravit Rins avec la Suzuki

Article suivant

Remplacer Lorenzo, une opportunité que Bradl réussit à saisir

Remplacer Lorenzo, une opportunité que Bradl réussit à saisir
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021