Remy Gardner écarté au bout d'un an, "un choc" pour son père Wayne

Wayne Gardner juge que KTM a été rude avec son fils Remy en ne lui laissant pas plus d'une saison pour faire ses preuves en MotoGP alors qu'il avait remporté le titre Moto2.

Remy Gardner, KTM Tech3

Arrivé en MotoGP en tant que champion sortant de la catégorie Moto2, Remy Gardner n'aura eu droit qu'à quelques mois pour faire ses preuves parmi l'élite avant que la porte de sortie lui soit montrée. Aligné par le team Tech3 pour le compte de KTM, l'Australien a vite déchanté face à une catégorie à laquelle il n'a pas réussi à s'adapter dans les délais extrêmement courts qui lui ont été concédés.

Avec seulement 13 points en poche, c'est en exprimant une forte amertume qu'il a quitté les Grands Prix au bout d'une seule saison en MotoGP pour trouver refuge en WorldSBK. Un départ que beaucoup ont jugé très injuste et qui a fortement étonné son propre père, Wayne Gardner.

"Cela a été un choc pour moi", explique le Champion du monde 1987 au site espagnol Motosan, "car KTM donne toujours deux ans aux pilotes, surtout à un Champion du monde Moto2. Remy a fait du très bon travail en Moto2, il a contrôlé le championnat et, oui, ça a été très étrange parce que six mois seulement ont passé avant qu'on lui dise qu'il était dehors."

LIRE AUSSI - Le patron de KTM croit pouvoir trouver une place pour Acosta

Auparavant indissociable de son fils, Wayne Gardner précise néanmoins qu'il n'était "pas impliqué dans la gestion" de cette situation, ayant passé la main à Aki Ajo pour s'occuper de la carrière de Remy en 2021 avant que le pilote prenne pour nouveau manager Paco Sánchez. "Je ne connais pas vraiment les détails de l'histoire parce que Remy ne les a pas partagés avec moi et que je ne suis plus impliqué dans sa carrière. Quoi qu'il en soit, je pense que ça a été une décision dure de la part de KTM."

Aligné par l'équipe GRT Yamaha en WorldSBK, Remy Gardner connaît cette année une découverte difficile des dérivées de la série. Après les sept premières manches et les vingt courses dont il a pris le départ, il compte huit entrées dans le top 10 et une sixième place pour meilleur résultat, obtenue lors de la seconde course longue d'Assen.

Onzième du championnat, le pilote de 25 ans peine à se démarquer et son père ne semble pas optimiste quant à ses chances de faire son trou dans la discipline.

"Pour être honnête, je m'attendais à de meilleurs résultats et je pense que c'était le cas aussi de beaucoup de fans. Étant donné que je ne suis pas impliqué dans sa carrière, je ne connais pas les raisons de ce qui lui arrive", indique Wayne Gardner. "Je pense vraiment que Remy aura du mal à exceller en WorldSBK parce que je ne pense pas que cela corresponde à son style."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Álex Rins a reçu une offre de la part de Yamaha
Article suivant Álex Rins ne sera pas de retour à Silverstone

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France