Rossi : "J'étais assez pessimiste avant ce test"

Avant son rendez-vous à domicile, le #46 craignait de subir les mêmes difficultés qu'il y a un an. Le test mené ces deux derniers jours lui a pourtant insufflé une bonne dose d'optimisme, et pas uniquement pour le court terme.

Rossi : "J'étais assez pessimiste avant ce test"

Ces derniers temps, Valentino Rossi a mis un point d'honneur à se montrer prudent dans les bilans qu'il a pu dresser. Mesuré au point d'en manquer d'enthousiasme, le pilote Yamaha n'a eu de cesse d'alterner les pointes de commentaires positifs avec un sempiternel rappel à l'ordre adressé à son constructeur, le poussant à en faire toujours plus.

En quittant le circuit de Misano, vendredi soir, il n'avait cependant sur les lèvres aucun mot pouvant tempérer le bilan positif qu'il dressait. Oublié le "il faut travailler plus" qu'il répétait encore la veille, cette fois le #46 était satisfait, un point c'est tout. "Ça a été un test positif parce qu'avant toute chose on a été assez rapides, on a tout le temps été assez compétitifs et c'est naturellement le plus important", commentait-il auprès de Sky Italia, classé quatrième au classement combiné de ces deux jours, après avoir signé le cinquième temps jeudi.

Lire aussi :

Pour Yamaha, l'objectif de ces deux jours était double : mettre la M1 à l'épreuve de la chaleur et d'une faible adhérence pour tenter de rectifier ce qui n'avait pas fonctionner à Silverstone le week-end dernier, et recueillir les commentaires des pilotes lors de l'évaluation de nouveautés importantes, entre une deuxième évolution du moteur destiné à 2020, un bras oscillant en carbone et un échappement double.

"On avait un peu de choses intéressantes à essayer, le prototype de la moto pour 2020 et d’autres choses pour 2020, mais aussi des choses pour la dernière partie de la saison. Ça n'est pas mal, on a progressé en grip et à l'accélération, alors je me suis bien senti. On a testé pas mal de choses positives", retenait Rossi. "On améliore peu à peu la moto, donc c'est bien", observait-il. "On commence à voir un peu de choses importantes et elles fonctionnent tout de suite bien, je suis content. Que ce soit le bras oscillant en carbone ou l'échappement, ils ont amélioré la moto, parce qu'elle est un peu plus stable et à l'accélération elle est un peu plus forte, on arrive à mieux la piloter. C'est positif."

Ainsi préparé, pense-t-il pouvoir viser à nouveau le podium, voire la victoire, durant la dernière partie du championnat ? "C'est l'objectif ! Il faut qu'on essaye d'être plus rapides et plus compétitifs", prévenait-il. "Sur le papier, Misano n'est pas une très bonne piste pour nous. L'année dernière, pendant le test mais aussi en course on était assez lents ici. Alors être compétitif sur une piste qui, sur le papier, n'est pas très adaptée à nous, c'est bien."

"À Misano, j'étais assez pessimiste avant ce test parce que l'année dernière ça s'était assez mal passé. J'avais fini par faire septième, mais on avait eu du mal tout le week-end. Or, durant ce test, on a tout le temps été devant et je suis donc plus optimiste de pouvoir faire une belle course. Et puis, ensuite, il y a encore plein de belles pistes, plein de courses, et l'objectif est donc d'être compétitif jusqu’au bout."

Viñales reste concentré sur sa moto 2019

Pas franchement enthousiaste après la première journée, Maverick Viñales était plus souriant vendredi soir, néanmoins le pilote espagnol admettait ne pas s'être beaucoup dédié aux nouveautés apportées par Yamaha : "Pas beaucoup, à vrai dire. Je me suis beaucoup concentré sur le fait d'essayer d'améliorer ce qu'on a cette année."

"On a surtout progressé dans la chaleur. J'ai roulé beaucoup quand il faisait plus chaud, j'ai essayé de simuler la course et mon rythme a été assez bon, alors je suis très content de ce point", retenait l'Espagnol, pilote le plus actif de ces deux jours avec un total de 191 tours et le sixième temps au classement combiné. "On a beaucoup travaillé, surtout pour la chaleur, afin d'essayer d'améliorer un peu la moto et ma condition pour la course, parce qu'ici c'est toujours très glissant. On a donc travaillé sur cet aspect-là. Mes sensations ont été bonnes, alors c'est important."

partages
commentaires
Dovizioso "un peu cabossé" mais rassuré

Article précédent

Dovizioso "un peu cabossé" mais rassuré

Article suivant

Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020

Feedback "précis" pour un Márquez tourné vers 2020
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021