Rossi ne compte pas changer de chef mécanicien

Bien qu'en difficulté, le Docteur n'a pas l'intention de révolutionner son staff technique et veut chercher à réussir avec son chef mécanicien actuel.

Rossi ne compte pas changer de chef mécanicien

Valentino Rossi a besoin de stabilité dans son groupe de travail et ce n'est pas maintenant, alors que la retraite approche, qu'il compte changer son environnement. Aussi, et ainsi qu'il l'avait déjà fait l'an dernier, le pilote italien a tenu à renouveler publiquement sa confiance à son chef mécanicien avant d'entrer dans la pause estivale, après une série de Grands Prix décevants.

Lire aussi :

Longtemps, le #46 a été lié à Jeremy Burgess, emblématique chef mécanicien qui avait connu le succès avec Freddie Spencer, Wayne Gardner ou encore Mick Doohan avant d'être choisi par le Docteur. Durant ses sept championnats victorieux en catégorie reine, l'Australien a été à ses côtés, passant avec lui chez Honda, Yamaha et Ducati. Ce n'est que fin 2013 que le binôme s'est séparé, après 14 saisons en commun, alors que Rossi souhaitait connaître un nouveau rebond.

Cette fois, c'est à Silvano Galbusera qu'il a accordé sa confiance, un chef mécanicien qui s'était forgée une solide expérience à la fois en Grand Prix et en Superbike, où il a entre autres accompagné Ben Spies vers le titre en 2009. Avec lui, il a remonté la pente après la parenthèse Ducati, a réintégré le trio de tête du championnat et s'est battu pour le titre en 2015. S'il apparaît désormais plus à la peine et n'a pas gagné depuis deux ans, le #46 souhaite poursuivre ses efforts sur la mise au point de sa moto et non pas remettre en question son groupe de travail.

"Je voudrais essayer de faire fonctionner les choses comme ça", a-t-il fait savoir. Lorsqu'il lui a été demandé si un changement au sein de son équipe pourrait être une solution pour l'année prochaine, Rossi a répondu : " Je ne pense pas. Nous travaillons dur, je me sens bien avec toute mon équipe. Cela fait déjà très longtemps que nous sommes avec Silvano, six ans. Je pense que nous devons trouver une solution [en restant] comme ça."

"De toute façon, depuis que je suis avec Silvano on y est arrivé, on a été fort. Je n'ai pas gagné autant que quand j'étais jeune, mais j'ai gagné suffisamment de courses et on s'est battu pour un titre jusqu'à la dernière course, on a fait deuxième deux autres fois. L'objectif est donc d'essayer de faire fonctionner les choses comme ça."

Reste que Rossi a vécu son plus mauvais début d'année depuis sa toute première saison mondiale, en 1996 en 125cc. Ayant connu notamment trois abandons consécutifs sur chute, une première pour lui depuis 2011, il n'a marqué que 80 points sur les neuf premières courses de la saison, ce qui est même inférieur à ses saisons chez les Rouges.

La place de Rossi au championnat après 9 courses :

Année Points Position
2019 80 6e
2018 119 2e
2017 119 4e
2016 111 3e
2015 179 1er
2014 141 3e
2013 117 4e
2012 82 6e
2011 98 4e
2010 90 5e
2009 176 1er
2008 167 2e
2007 164 2e
2006 118 3e
2005 211 1er
2004 164 1er
2003 187 1er
2002 220 1er
2001 170 1er
2000 90 5e

Avec Michaël Duforest

partages
commentaires
Pour Marc Márquez, son frère doit "bien faire les choses" en MotoGP
Article précédent

Pour Marc Márquez, son frère doit "bien faire les choses" en MotoGP

Article suivant

Pour Ciabatti, Puig essaye de "créer une polémique"

Pour Ciabatti, Puig essaye de "créer une polémique"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021