Saison MotoGP 2021 : qui sont les pilotes et leurs équipes ?

Dernière révision avant d'entrer ce week-end dans le vif du sujet avec le coup d'envoi du championnat 2021 ! Voici les 22 pilotes engagés cette saison en MotoGP, répartis en 11 équipes.

Saison MotoGP 2021 : qui sont les pilotes et leurs équipes ?

Alors que 2021 marque la fin d'un cycle contractuel entre les constructeurs, les teams et la Dorna, c'est la stabilité qui prime concernant les équipes engagées en MotoGP cette saison. Elles sont toujours 11, inchangées par rapport à l'année dernière. Six constructeurs disposent d'un team d'usine (Suzuki, KTM, Ducati, Yamaha, Honda et Aprilia) et quatre d'entre eux fournissent également un ou deux teams satellites. Ducati reste la marque la plus représentée, avec six machines à elle seule sur la grille.

Voir aussi :

Quatre départs et neuf changements

Si le nombre de pilotes inscrits dans la catégorie ne change pas (ils sont toujours 22), plus de la moitié du plateau MotoGP est renouvelée cette saison par rapport à 2020.

Ils sont en effet neuf à changer d'équipe, dont deux qui se lient à un nouveau constructeur, en l'occurrence Danilo Petrucci, qui passe de Ducati à KTM, et Pol Espargaró, qui quitte le groupe autrichien pour rejoindre Honda. Miguel Oliveira, Jack Miller, Pecco Bagnaia, Fabio Quartararo, Valentino Rossi, Johann Zarco et Álex Márquez se contentent quant à eux d'un transfert dans une autre équipe fournie par le constructeur qu'ils connaissent déjà.

Par ailleurs, quatre pilotes répondent aux conditions énoncées par le règlement pour être considérés comme des rookies. C'est le cas, bien sûr, de ceux qui sont promus depuis la catégorie Moto2, tous trois liés à Ducati : Jorge Martín chez Pramac, et Enea Bastianini et Luca Marini chez Avintia. Mais Lorenzo Savadori fait lui aussi office de rookie, puisqu'il n'a disputé que trois Grands Prix dans la catégorie jusqu'à présent et n'atteint donc pas la limite de six dictée par le règlement.

Lire aussi :

Parmi les pilotes de la saison passée, on enregistre quatre départs : Andrea Dovizioso (quatrième du championnat en 2020) a officiellement pris une année sabbatique, Cal Crutchlow a mis un terme à son parcours de titulaire pour devenir essayeur pour Yamaha, et Bradley Smith et Tito Rabat n'ont pas été reconduits.

On le sait, un cas reste à part, celui de Marc Márquez. Toujours convalescent depuis qu'il s'est fracturé le bras lors de la première course de la saison 2020, le champion espagnol n'a pas reçu le feu vert des médecins pour disputer les deux premières manches, à Losail. Il y sera remplacé, comme l'an dernier, par Stefan Bradl, mais reste bel et bien le pilote officiel de Repsol Honda pour cette saison.

Tous les pilotes MotoGP

* Rookie

On notera par ailleurs que la saison 2021 marquera le retour des wild-cards. Supprimées en 2020 pour faire face à la crise, ces inscriptions supplémentaires de pilotes sur les Grands Prix est à nouveau autorisée. Dernier constructeur à bénéficier des concessions du règlement, Aprilia peut en inscrire six sur l'ensemble du championnat, les autres marques sont limitées à trois.

Ducati fait main basse sur les petits nouveaux

On l'a dit, quatre pilotes débutent pour la première fois la saison en tant que titulaires MotoGP. Ceux qui sont pleinement débutants et n'ont pas encore pris part à la moindre course dans la catégorie ont tous les trois été signés par Ducati. Jorge Martín disposera de la Desmosedici la plus évoluée au sein du team Pramac Racing, où il fera équipe avec Johann Zarco, tandis que les deux hommes qui ont terminé au sommet du championnat Moto2 la saison dernière − Enea Bastianini, le champion, et Luca Marini, son dauphin − seront associés chez Avintia avec une moto plus ancienne.

Lire aussi :

La tâche s'annonce ardue, car au cours de son Histoire, le MotoGP n'a pas souvent vu les rookies briller. Depuis la création de la catégorie en 2002, un seul pilote a réussi à boucler des tours en tête lors de sa première course, en l'occurrence Johann Zarco à Losail en 2017, et aucun d'eux n'a jamais gagné sa toute première épreuve (le dernier étant Max Biaggi en 1998, en 500cc donc). Depuis 2002, ils ne sont que trois à être passés près du Graal et à avoir terminé leur première course MotoGP sur le podium : Marc Márquez s'était classé troisième en 2013, Dani Pedrosa avait obtenu la deuxième place en 2006, tout comme Jorge Lorenzo à ses débuts en 2008.

Outre cette deuxième place rapidement conquise, Lorenzo se distingue en ayant été le seul à décrocher la pole position lors de ses premières qualifications en MotoGP − justement à Losail, en 2008. Cette même année, il s'agissait même d'un doublé de débutants sur la grille de départ, puisque James Toseland s'était qualifié deuxième, cependant l'exploit n'en est pas moins rare.

En 2019, Fabio Quartararo avait marqué les esprits en signant le meilleur tour en course pour son premier Grand Prix, qu'il avait disputé la rage au ventre après avoir manqué son départ. La saison dernière, Brad Binder a fait mieux encore puisqu'il a signé sa première victoire dès sa troisième épreuve dans la catégorie (ce qui était également un premier succès pour KTM en MotoGP). Autant dire que la barre a été placée haut !

Espagne et Italie dominent

C'est désormais habituel, l'Espagne et l'Italie sont les pays les mieux représentés sur l'échiquier avec respectivement neuf pilotes pour l'une et sept pour l'autre. La France compte tout de même deux représentants grâce à Fabio Quartararo et Johann Zarco, et les autres pays un seul : l'Australie peut compter sur Jack Miller, le Japon sur Takaaki Nakagami, l'Afrique du Sud sur Brad Binder et le Portugal sur Miguel Oliveira.

Cette saison marque toutefois une grande nouveauté, puisqu'il n'y a plus de pilotes britanniques sur la grille, une première depuis 2010, alors qu'ils étaient encore deux l'an dernier.

De 21 à 42 ans

Avec le départ des quatre trentenaires que sont Dovizioso, Crutchlow, Rabat et Smith, la moyenne d'âge passe à 26,4 ans cette saison. Le spectre reste cependant très large, en grande partie dû au fait que Valentino Rossi, 42 ans, poursuit allègrement sa carrière. Outre l'Italien, seuls trois pilotes ont passé le cap des 30 ans : Aleix Espargaró, Danilo Petrucci et Johann Zarco.

Si le Docteur est bien entendu le pilote le plus âgé du plateau cette saison encore, le plus jeune reste Iker Lecuona, 21 ans seulement. Avec l'Espagnol du team Tech3, ils sont huit à être nés après les débuts de Rossi en Championnat du monde, qui remontent à 1996.

Lire aussi :

Douze Champions du monde

Avec des âges aussi contrastés, on note logiquement de grandes différences dans les parcours et les réalisations des uns et des autres.

Le plateau MotoGP compte cette année 12 pilotes déjà titrés Champions du monde en Grand Prix, ce qui égale un record déjà établi en 2015, 2018 et 2020. Au total des trois catégories, cela représente un cumul de 30 titres. Onze pilotes ont déjà gagné des courses dans la catégorie reine, dont cinq pour qui ce succès, on s'en souvient, est arrivé l'an dernier (Quartararo, Binder, Oliveira, Morbidelli et Mir). Et ils sont 19 au total à avoir déjà gagné au moins une course dans l'une ou l'autre des catégories du championnat.

Le palmarès des pilotes MotoGP en 2021 :

Pilote

Victoires

Podiums

Pole positions

Titres

 

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Total

MotoGP

Italy V. Rossi 115 89* 235 199* 65 55* 9 7*
Spain M. Márquez 82 56 134 95 90 62 8 6
Spain M. Viñales 24 8 66 26 23 12 1 0
South Africa B. Binder 16 1 36 1 7 0 1 0
France J. Zarco 16 0 48 7 24 5 2 0
Spain Á. Rins 15 3 52 12 17 0 0 0
Spain P. Espargaró 15 0 50 6 19 2 1 0
Portugal M. Oliveira 14 2 36 2 5 1 0 0
Spain J. Mir 12 1 27 7 2 0 2 1
Spain Á. Márquez 12 0 40 2 15 0 2 0
Italy F. Morbidelli 11 3 26 5 8 2 1 0
Italy F. Bagnaia 10 0 24 1 7 0 1 0
Spain J. Martín 10 R 28 R 21 R 1 R
Australia J. Miller 7 1 20 10 9 1 0 0
Italy E. Bastianini 6 R 32 R 9 R 1 R
Italy L. Marini 6 R 15 R 5 R 0 R
France F. Quartararo 4 3 14 10 13 10 0 0
Italy D. Petrucci 2 2 10 10 0 0 0 0
Japan T. Nakagami 2 0 14 0 6 1 0 0
Spain A. Espargaró 0 0 2 1 2 2 0 0
Spain I. Lecuona 0 0 2 0 0 0 0 0
Italy L. Savadori 0 0 0 0 0 0 0 0

R = rookie / 
* 500cc et MotoGP

Voir aussi :

Toutes les MotoGP 2021 en photos

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Team Suzuki Ecstar

Team Suzuki Ecstar
1/13

Photo de: Suzuki

Red Bull KTM Factory Racing

Red Bull KTM Factory Racing
2/13

Photo de: KTM

Ducati Team

Ducati Team
3/13

Photo de: Ducati Corse

Yamaha Factory Racing

Yamaha Factory Racing
4/13

Photo de: Yamaha MotoGP

Repsol Honda Team

Repsol Honda Team
5/13

Photo de: Honda Racing

Aprilia Racing Team Gresini

Aprilia Racing Team Gresini
6/13

Photo de: Aprilia Racing

Petronas Yamaha SRT

Petronas Yamaha SRT
7/13

Photo de: Petronas Yamaha SRT

Pramac Ducati

Pramac Ducati
8/13

Tech3 KTM Factory Racing

Tech3 KTM Factory Racing
9/13

Photo de: KTM

LCR Honda (Álex Márquez)

LCR Honda (Álex Márquez)
10/13

Photo de: Team LCR

LCR Honda (Takaaki Nakagami)

LCR Honda (Takaaki Nakagami)
11/13

Photo de: Team LCR

Esponsorama Racing (Enea Bastianini)

Esponsorama Racing (Enea Bastianini)
12/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Esponsorama Racing (Luca Marini)

Esponsorama Racing (Luca Marini)
13/13

Photo de: SKY Racing Team VR46

partages
commentaires
Une saison sans Anglais : Crutchlow "triste pour le MotoGP"

Article précédent

Une saison sans Anglais : Crutchlow "triste pour le MotoGP"

Article suivant

Quels records pourraient tomber en MotoGP en 2021 ?

Quels records pourraient tomber en MotoGP en 2021 ?
Charger les commentaires
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021