MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Smith se tourne vers 2020 pour espérer faire son retour

partages
commentaires
Smith se tourne vers 2020 pour espérer faire son retour
Par :
27 juil. 2018 à 16:11

Le pilote anglais sait qu'il n'a plus vraiment d'options pour rester titulaire en MotoGP la saison prochaine.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

S'il s'était rapidement fait à l'idée qu'il ne courrait sans doute pas la saison prochaine, Bradley Smith avait tout de même regagné une once d'espoir en voyant que Yamaha peinait à trouver preneur pour l'un de ses guidons satellites, initialement destiné à Jorge Lorenzo puis à Dani Pedrosa. Néanmoins, cette M1 semble désormais promise à Fabio Quartararo, et avec cette perspective s'effondrent les derniers espoirs de l'Anglais.

Arrivé chez KTM en même temps que celui qui était déjà son coéquipier chez Tech3, Pol Espargaró, Bradley Smith a vu l'Espagnol prendre l'ascendant au guidon de la RC16 qu'ils ont tous deux contribué à développer. Dans le tourbillon d'un marché des transferts très prématuré, le couperet est tombé dès le début du mois de mai : il sera remplacé l'an prochain par Johann Zarco.

Lire aussi :

À partir de là, les options ont rapidement été réduites à peau de chagrin pour l'ancien vice-Champion du monde 125cc, au point qu'un mois plus tard il affirmait déjà être prêt à cesser la compétition, faute de possibilités de rester en MotoGP. L'annonce, quelques jours plus tard, de l'arrivée de Jorge Lorenzo chez Honda avait rouvert une porte pour Smith, qui pouvait faire valoir sa connaissance de la Yamaha pour tenter de s'attribuer la moto que venait de refuser le Majorquin. S'est ensuivie une longue période d'incertitude, alors que Dani Pedrosa évaluait à son tour cette option avant qu'il n'annonce au Sachsenring sa décision de mettre un terme à sa carrière. Pour Smith, il était déjà trop tard.

"[Le guidon] est parti, clairement. Je le savais déjà le lundi après Assen", a fait savoir le pilote anglais en marge du Grand Prix d'Allemagne. "Maintenant il s'agit de voir ce qu'il y a d'autre. Mais en ce qui concerne le fait d'être sur la grille en 2019, je pense que les chances sont d'un pour cent. Je dois maintenant regarder quelles sont les autres options et simplement accepter que l'objectif sera de revenir en 2020."

Un rôle de pilote d'essais dans le viseur

En attendant d'évaluer les options possibles pour un retour à la compétition en 2020, Bradley Smith n'écarte pas l'éventualité de devenir pilote d'essais. À Assen, déjà, il évoquait la possibilité de remplir ce rôle pour Yamaha, en s'appuyant sur ses quatre ans d'expérience avec la marque. "Nous gardons toutes les options ouvertes", indiquait-il.

Lire aussi :

"La Yamaha est une moto que je connais et sur laquelle j'ai été compétitif par le passé", précisait-il, enclin à envisager un rôle de pilote essayeur si le guidon de course devait lui échapper. "Bien entendu, ça n'est pas une chose face à laquelle je me défilerais, travailler aux côtés de pilotes comme Maverick Viñales et Valentino Rossi serait très bon pour ma carrière", soulignait-il, convaincu de la qualité de son apport dans le développement d'une moto. "C'est certainement quelque chose que je pense pouvoir apporter à l'équipe. Je crois que je l'ai apporté à KTM et je l'apporterai où que j'aille ensuite."

Quoi qu'il arrive, Bradley Smith espère réussir à élever sa courbe de résultats durant la seconde moitié du championnat, alors qu'il vient d'obtenir son premier top 10 de la saison au Sachsenring.

Avec Jamie Klein

Article suivant
Diaporama - Les 40 victoires de Marc Márquez en MotoGP

Article précédent

Diaporama - Les 40 victoires de Marc Márquez en MotoGP

Article suivant

Réunir Lorenzo et Márquez, un "challenge" assumé par Honda

Réunir Lorenzo et Márquez, un "challenge" assumé par Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Bradley Smith
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa