Les cadors du MotoGP saluent les débuts de Fabio Quartararo

partages
commentaires
Les cadors du MotoGP saluent les débuts de Fabio Quartararo
Par :
10 mars 2019 à 16:00

Les grands animateurs du championnat MotoGP ont une belle opinion de Fabio Quartararo pour ses débuts dans la discipline, alors que le jeune Français s'apprête à disputer le premier GP de sa carrière au sommet.

Andrea Dovizioso, Ducati Team, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Le poleman Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, Razlan Razali, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Cinquième sur la grille de départ de son premier GP dans la catégorie reine, Fabio Quartararo aura à cœur de convertir d'excellents préparatifs de pré-saison et de début de week-end qatari par un solide résultat en course. Dans une excellente position pour apprendre au contact des cadors du championnat pendant l'épreuve, le jeune français prend au Qatar le relais de son aîné Johann Zarco, grand animateur des dernières éditions au guidon d'une Yamaha satellite.

Lire aussi :

"Il fait du bon boulot", salue Maverick Viñales, poleman et disposant d'une M1 d'usine. "On avait déjà eu l'occasion de voir ça lors des tests, et ce n'était pas que sur un tour : il a un bon rythme. Donc je pense qu'il fait du bon travail. Il doit continuer comme cela et éviter les chutes. Pour le moment, le plus important pour lui est de continuer à piloter et être intelligent. Mais je pense qu'il est intelligent : je pense que Fabio est un pilote talentueux. Il est clair qu'il est rapide. Je suis content qu'il puisse travailler sur la moto, et s'il fait quelque chose de mieux que moi, peut-être que je peux aussi progresser [en m'en inspirant]."

Les louanges sont également nourries de la part du Champion du monde en titre, Marc Márquez"Bien sûr, je suis Fabio depuis le championnat espagnol et c'est un pilote très talentueux. Il arrive sur une moto qui fonctionne bien, et vous voyez ici que pour sa première course il n'est pas loin de Maverick, qui est pour le moment le pilote Yamaha le plus rapide, et ce alors qu'il n'est qu'un rookie. Je suis donc surpris, et cela va être intéressant de se battre avec lui en course."

Être rapide et avoir des résultats, deux choses différentes

La surprise, c'est aussi l'émotion première ressentie par Andrea Dovizioso au moment de scruter les performances de celui qui s'est tardivement attribué un guidon avec l'équipe satellite Yamaha nouvellement créée. Le studieux pilote Ducati recommande avant tout à Quartararo de ne pas simplement se concentrer sur la recherche de la vitesse, mais aussi globalement aux nombreux domaines d'influence de la performance et de la régularité dans le monde intransigeant du MotoGP.

"Il a un peu surpris tout le monde. Je pense que c'est un pilote très talentueux. Il est dans une période où l'on verra un peu où pourra aller sa carrière", analyse l'Italien. "Il a une grande chance pour le moment : il a déjà montré une très bonne vitesse, mais être rapide en MotoGP est une chose et avoir des résultats en est une autre", prévient-il. "Il faut travailler d'une certaine façon et ça sera très important s'il le comprend."

Lire aussi :

Le principal intéressé disait déjà après les qualifications être enchanté par sa position compte tenu du fait qu'il ne se considère pas comme un expert de l'exercice sur un tour lancé. Humble, le jeune homme avoue aussi être incertain d'être en mesure de se montrer à son avantage au départ, phase cruciale d'un GP, où prendre le bon wagon et se montrer apte à trouver immédiatement le bon rythme alliant vitesse pour rester devant et gestion des pneus en vue de la seconde moitié de course, est crucial.

"Le départ ce n'est pas top", admet volontiers le numéro 20. "Des fois je le fais bien, des fois je ne le fais pas bien. Quand je le fais bien, je suis tout le temps en wheelie, mais quand tu es en wheelie et que tu as quelqu'un à côté de toi, il faut bien à un moment que tu contrôles la moto et c'est sûr qu'avoir la roue avant au sol ce n'est pas facile avec autant de puissance ! Mais déjà, on part cinquième et l'on espère ne pas perdre de positions, même si cela va être difficile."

Le départ du Grand Prix du Qatar sera donné à 18h00, heure française.

Avec Michaël Duforest et Willy Zinck

Article suivant
Top 10 : les vitesses de pointe les plus élevées en MotoGP

Article précédent

Top 10 : les vitesses de pointe les plus élevées en MotoGP

Article suivant

Márquez : Des "risques inutiles" pris avec le départ tardif

Márquez : Des "risques inutiles" pris avec le départ tardif
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu