Stats - Pecco Bagnaia débloque son compteur

Le GP d'Espagne a vu Pecco Bagnaia devenir le cinquième vainqueur de l'année en six courses disputés, devant un Fabio Quartararo grand spécialiste de ce tracé.

Le vainqueur Francesco Bagnaia, Ducati Team

Photo de: Dorna

>> Pecco Bagnaia a décroché son cinquième succès en MotoGP, ce qui le place au niveau de Franco Uncini ou encore Marco Melandri. Le pilote Ducati s'est ainsi offert sa première victoire de l'année et même son premier podium puisqu'il n'avait pas encore fait mieux que cinquième.

>> Le succès de Bagnaia est le troisième de Ducati en six courses disputées, mais le premier pour l'équipe officielle et pour la version 2022 de la machine italienne, puisque les deux premiers ont été conquis par Enea Bastianini sur le modèle de la saison passée. Avant cette course, Bagnaia n'avait bouclé aucun tour parmi les trois premiers cette année.

>> Longtemps réputée pour sa puissance, la Ducati ne brillait pas à Jerez, où les lignes droites sont courtes, et le succès de Loris Capirossi en 2006 est longtemps resté le seul de la firme italienne sur ce tracé. La situation a nettement évolué puisque la victoire de dimanche est la deuxième consécutive de Ducati au GP d'Espagne.

>> Bagnaia est parti de la pole pour la septième fois de sa carrière, après les six conquises la saison passée. L'Italien a obtenu toutes ses victoires en s'élançant de l'une des deux premières places. Cette performance signifie également que Ducati reste le seul constructeur à avoir toujours placé au moins un pilote en première ligne cette année.

>> À la pole et la victoire se sont ajoutés l'intégralité des tours menés et le meilleur tour en course pour Pecco Bagnaia, déjà auteur de cette performance au GP de l'Algarve la saison passée.

Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo

Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo

>> Pour la première fois depuis ses débuts en MotoGP en 2019, Fabio Quartararo n'a pas signé la pole position à Jerez. Il avait débuté tous les GP d'Espagne depuis la première place, ainsi que le GP d'Andalousie en 2020, la deuxième manche disputée sur ce circuit.

>> Quartararo a décroché son troisième podium à Jerez, alors qu'il n'en a pas plus de deux sur tous les autres tracés du calendrier. Cette performance est facilitée par le fait que le circuit andalou a accueilli deux manches en 2020, toutes deux remportées par le natif de Nice.

Aleix Espargaró enchaîne les podiums

>> Aleix Espargaró a décroché son deuxième podium consécutif, du jamais-vu pour lui comme pour Aprilia en MotoGP, et son troisième de l'année, soit autant que Fabio Quartararo. Avant la saison 2022, l'aîné des frères Espargaró n'était monté que deux fois sur le podium, au GP d'Aragón 2014 et à Silverstone la saison passée.

>> Fabio Quartararo a marqué des points pour la septième fois consécutive. Il égale sa deuxième meilleure série personnelle, la première restant les 17 GP entre le GP du Portugal 2020 et le GP d'Émilie-Romagne 2021. Álex Rins, arrivé à Jerez avec autant de points que le Champion du monde, a de son côté mis fin à une série de cinq arrivées dans le top 15.

Jack Miller, Ducati Team

>> Signe du niveau de compétitivité du plateau cette année, les quatre premiers avaient une moto de marque différente, ce qui s'était déjà produit au Qatar et au Portugal, où l'on avait même un top 6 fait de six constructeurs. Dans les six premiers rendez-vous de l'année, 11 pilotes sont déjà montés sur le podium, soit deux de plus que sur l'intégralité de la saison 2019. Ils ont été 15 à obtenir un trophée lors de chacune des deux dernières saisons.

>> Jorge Martín a réalisé un zéro pointé pour la quatrième fois en six courses cette année, soit les deux tiers des courses disputées. Fauché par Pecco Bagnaia au Qatar, il est tombé à Mandalika, Portimão et Jerez, mais contrairement à ces premières chutes, il a cette fois pu remonter sur sa Ducati pour prendre la 22e place. C'était la première fois de sa carrière en MotoGP qu'il voyait l'arrivée sans inscrire le moindre point.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Fabio Quartararo avait un programme chargé à Jerez
Article suivant Un meilleur feeling pour Zarco qui a travaillé "avec calme"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France