Pour Stoner "Ducati a fait le bon choix" avec Miller

Le double Champion du monde voit son jeune compatriote suivre ses pas et se dit convaincu qu'il mérite sa promotion pour 2021.

Pour Stoner "Ducati a fait le bon choix" avec Miller

En signant avec l'équipe officielle Ducati, Jack Miller s'inscrit dans la lignée de Troy Bayliss et Casey Stoner, les deux autres pilotes australiens qui ont occupé ce poste par le passé. Tous deux ont connu le succès, mais Stoner a surtout placé la barre très haut en rapportant à Borgo Panigale le seul titre MotoGP qui figure encore aujourd'hui dans la salle des trophées du constructeur italien.

Treize ans plus tard, le pilote passé à la postérité avec son numéro 27 flanqué du drapeau australien se dit convaincu que Ducati a fait le bon choix en optant pour son jeune compatriote, devenu l'an dernier le premier Australien à monter sur le podium de Phillip Island depuis sa propre série de six victoires sur place. "Je pense qu'il fera du super boulot là-bas", assure-t-il dans le programme Under the visor, où il a été interviewé par Chris Vermeulen. "Je pense que Ducati a fait le bon choix. Maintenant, il faut voir quel pilote Ducati sera son coéquipier. Ça peut paraître évident pour certains, mais il pourrait bien y avoir un choc, alors on ne sait vraiment pas !"

Lire aussi :

"En tout cas, je pense que c'est fantastique pour Jack qu'il ait eu cette opportunité, il la mérite complètement. Il a travaillé dur et les résultats sont arrivés", poursuit Stoner, qui a lui-même couru quatre ans pour l'équipe officielle Ducati, remportant 23 courses. "J'espère qu'il pourra obtenir ce qu'il veut de la moto officielle. L'une des choses qu'il doit comprendre c'est que cela représentera un énorme pas en avant par rapport à la moto qu'il pilote actuellement. Avec Ducati, il n'y a pas d'énorme différence entre les motos satellites et les motos officielles, mais ce qui sera différent c'est le soutien qu'il va recevoir. Ils vont écouter chacun de ses mots et le développement pourrait suivre la direction qu'il veut, ce qui est très bon à voir."

Lorsqu'il a rejoint Borgo Panigale, Stoner n'avait que 21 ans et n'avait disputé qu'une seule saison en MotoGP, au guidon d'une Honda du team LCR − une expérience qu'il partage là aussi avec Miller. D'emblée, l'Australien avait connu la victoire, au Qatar, puis il avait déroulé le fil d'un championnat parmi les plus impressionnants qu'il nous ait été donné de voir en MotoGP, ne manquant le podium que quatre fois et n'abandonnant jamais.

Lorsqu'il lui est demandé s'il aurait une recommandation pour Miller, celui qui conserve une place à part dans le cœur des membres de l'équipe Ducati peine à trouver des zones perfectibles chez son compatriote. "Je ne sais pas si j'ai un quelconque conseil à lui donner", répond-il. "Peut-être que j'aimerais encore le voir travailler mieux en pneus durs", souligne-t-il toutefois, "faire en sorte que sa moto fonctionne un peu mieux en hard, qu'il puisse aborder une course sans avoir peur de la dégradation, surtout que ça semble se produire avec le manufacturier actuel."

Lire aussi :

Mais c'est avant tout de l'admiration que ressent l'ancien pilote pour celui qui tente aujourd'hui de suivre ses pas : "Je pense que Jack a bien mûri ces dernières années. J'aime la façon dont il s'est structuré et dont il a avancé. On le voit dans ses résultats et dans sa manière de travailler. On voit sa concentration et sa motivation, année après année cela semble grandir de plus en plus. Ses résultats ont été réguliers ces dernières années."

"Je vais aimer voir ce qu'il pourra faire l'année prochaine. J'espère que cette situation avec le COVID va vraiment s'apaiser, que les choses vont revenir à la normale la saison prochaine et qu'il pourra avoir une saison complète. Ce sera très intéressant. Je suis vraiment content pour Jack, et content pour l'Australie que l'on ait quelqu'un d'autre sur une moto officielle", conclut Casey Stoner.

partages
commentaires
Remplacer Espargaró ? KTM ne discute qu'avec des pilotes en activité
Article précédent

Remplacer Espargaró ? KTM ne discute qu'avec des pilotes en activité

Article suivant

13 Grands Prix confirmés au calendrier, quatre en sursis

13 Grands Prix confirmés au calendrier, quatre en sursis
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021