Suzuki n'a pas utilisé le holeshot device à Silverstone

Suzuki a renoncé à utiliser son nouveau holeshot device à l'arrière de ses machines au GP de Grande-Bretagne. Le système n'était pas encore suffisamment développé pour être efficace sur le tracé de Silverstone et aurait fait perdre du temps aux pilotes.

Suzuki n'a pas utilisé le holeshot device à Silverstone

Au Red Bull Ring, Joan Mir était dithyrambique au moment d'évoquer le holeshot device apparu à l'arrière de sa Suzuki. L'Espagnol a pu se battre pour la victoire dans la première course et il a joué le podium dans la seconde, deux bons résultats dus selon lui à un dispositif qui a remis son équipe sur un "pied d'égalité" avec ses rivales. Cette évolution attendue durant plusieurs mois n'a pourtant pas été utilisée au cours du week-end de Silverstone. Le circuit anglais offre peu de virages lents et donc peu de grosses accélérations où la mouture actuelle du holeshot device aurait pu faire la différence.

"Comme je l'ai dit en Autriche, ce n'est que la première version du système, et il a besoin d'être travaillé", a expliqué Mir. "Il faut encore une évolution. À Silverstone, il n'y a pas beaucoup d'endroits où on peut l'utiliser et le déficit serait supérieur au gain. Donc je ne l'ai pas utilisé pour cette raison. J'ai eu quelques soucis en Autriche, mais j'avais un gain à l'accélération. [En Grande-Bretagne], je pense qu'on peut s'en servir à certains endroits, en sortant des virages 6 et 10. Ça peut donner un avantage mais pour nous, ça serait un gain de deux ou trois dixièmes [au tour] et on perdrait plus de temps si on l'utilisait."

Pecco Bagnaia connaît bien le holeshot device puisqu'il est apparu sur la Ducati avant les autres machines. Il comprend le choix fait par l'équipe Championne du monde puisque le système n'est pas encore aussi peaufiné que sur sa Desmosedici : "Suzuki l'a introduit à la dernière course et ils doivent peut-être le développer un peu plus, parce que dans la première manche, leur moto s'abaissait très vite, et [à Silverstone] ça peut créer des mouvements", a expliqué l'Italien. "Je pense qu'on a le meilleur [holeshot device] sur notre moto et ce n'est pas un souci de l'utiliser. Ça aide aussi au freinage donc ce n'est pas un problème."

Lire aussi :

Au Red Bull Ring, le rapport était en faveur du holeshot device puisque Joan Mir sentait un gain dans ses temps au tour malgré des freinages rendus plus difficiles par le changement de position de la moto. L'Espagnol confirme les propos de Bagnaia : il n'arrivait pas à afficher le même rythme que son rival en sortant de certains virages de Silverstone mais le système de Suzuki n'était de toute façon pas encore suffisamment au point.

"En Autriche, il y avait beaucoup de freinages et d'accélérations mais j'avais du mal. L'an dernier j'étais vraiment nettement meilleur au freinage. Cette fois, je n'ai pu faire aucun dépassement au freinage. J'avais besoin de beaucoup de place pour ralentir la moto et c'était visible. Et [à Silverstone], il n'y a beaucoup de grosses accélérations. Je crois que je perds cinq dixièmes sur Bagnaia dans le deuxième secteur, à la sortie du virage 6. C'est ça dans certains virages, pas tous, mais dans des courbes comme ça, le dispositif peut aider. Mais à ce stade, il n'est pas prêt à être utilisé sur une piste de ce type. Notre moto fonctionne bien, on a d'autres points positifs et j'espère avoir un nouveau dispositif rapidement."

Le holeshot device était redouté par certains pilotes au départ à Silverstone, après la mésaventure de Jack Miller en 2019. Le système est conçu pour que la moto remonte automatiquement quand le pilote freine mais le virage de Copse ne marque pas un freinage appuyé et la machine de Miller était restée en position basse. Aucun problème n'a été signalé dimanche.

Lire aussi :

partages
commentaires
Maverick Viñales rejoindra Aprilia au GP d'Aragón

Article précédent

Maverick Viñales rejoindra Aprilia au GP d'Aragón

Article suivant

Viñales avait "une pression gigantesque" avant de piloter l'Aprilia

Viñales avait "une pression gigantesque" avant de piloter l'Aprilia
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021