Course - Comme en 2018, Dovizioso remporte son duel face à Márquez !

Le pilote Ducati a décroché la victoire lors de l'ouverture de la saison au Qatar, après un formidable duel livré face à Márquez. Crutchlow signe quant à lui un podium méritant.

Course - Comme en 2018, Dovizioso remporte son duel face à Márquez !

Pour la deuxième année d'affilée, Andrea Dovizioso s'est imposé lors de l'ouverture du championnat au terme d'un duel effréné face à Marc Márquez. Un début de saison idéal pour le pilote Ducati, qui poursuit ainsi sa très bonne série au Qatar avec une cinquième arrivée consécutive dans les deux premières places.

Ce premier Grand Prix de l'année a réservé de nombreux rebondissements, et ce dès le tour de formation. Fabio Quartararo se voyait ainsi dans l’impossibilité de faire démarrer sa M1, ce qui a contraint le Français, brillant cinquième sur sa première grille en MotoGP, à prendre le départ depuis la voie des stands.

Lire aussi :

Départ manqué pour Viñales

La première extinction des feux de la saison n'a pas non plus manqué de réserver des surprises, avec un envol calamiteux de Maverick Viñales, qui retombait dans ses travers de l'an passé et ne parvenait pas à tirer profit de sa pole position.

Le pilote Yamaha septième à l'issue de la première boucle, c'est Andrea Dovizioso qui pointait en tête devant Jack Miller, auteur d'un excellent départ depuis la quatrième place sur la grille. L'Australien devançait ainsi Marc Márquez à la fin du premier tour, alors que derrière eux les deux pilotes LCR complétaient le top 5, Cal Crutchlow devant Takaaki Nakagami, qui convertissait ainsi sa meilleure qualification en MotoGP (neuvième sur la grille) en position valable en course.

Mais Álex Rins n'allait pas tarder à tailler la route dans le peloton, et remonter depuis la dixième position jusqu'à contester le leadership à Dovizioso à partir du cinquième tour. Entre-temps, Miller avait rétrogradé dans la hiérarchie après avoir vu une partie de sa selle se détacher !

Lire aussi :

La bataille pour la tête de course allait ensuite se circonscrire à un duel entre Rins et Dovizioso, avec Márquez en observateur tout près derrière, au même titre que Joan Mir et Danilo Petrucci, ce dernier qui montait en puissance au fil des tours.

À la mi-course, un groupe de tête composé de cinq pilotes semblait se détacher, emmené par Dovizioso devant Márquez, Rins, Petrucci ainsi que Crutchlow. Dans le même temps, le premier abandon de la saison était à déplorer du côté de Pecco Bagnaia, après que celui-ci ait tiré tout droit dans le premier virage. Peu de temps après, son coéquipier chez Pramac Miller devait lui aussi renoncer, pour achever un début de saison cauchemardesque pour l'équipe italienne.

L'entrée dans la seconde partie de la course allait amener les pilotes à gérer leurs pneus, dans des conditions d'adhérence toujours plus précaires alors que les températures commençaient à passer sous la barre des 20°C dans le désert qatari.

Une épreuve d'observation s'engageait alors, et Rins fut le premier à céder au début du 20e tour en partant large dans le virage 1, abandonnant toute illusion d'une première victoire dans la discipline. La lutte pour la victoire allait donc se recentrer sur un duel Dovizioso-Márquez similaire à ceux que nous avaient réservé les deux hommes l'an passé à plusieurs reprises, notamment (déjà) au Qatar.

Un dernier tour de folie

Le pilote Ducati commettait néanmoins une erreur à deux tours du but, ouvrant grand la porte à son rival de chez Honda qui n'en demandait pas tant. Dovizioso parvenait tout de même à répliquer à l'entrée du dernier tour en prenant l'aspiration de Márquez.

Ce dernier tour allait d'ailleurs livrer un véritable thriller, le tenant du titre tentant un block pass sur le numéro 4, qui parvenait à décroiser et reprendre son dû grâce à une meilleure accélération. Têtu, Márquez remettait ça dans le tout dernier virage, sans plus de succès, laissant comme l'an passé Dovizioso s'adjuger la première victoire de l'année sur le circuit de Losail.  

 

Derrière Dovizioso et Márquez, Crutchlow décroche une troisième place héroïque si on garde en tête son état physique sur cette première manche. Rossi n'a pas non plus démérité et termine en cinquième position, un formidable résultat après un départ depuis le 14e emplacement sur la grille.

Lire aussi :

Plus décevant sans doute, la sixième place de Petrucci ainsi que la septième de Viñales, ce dernier qui espérait sans doute un meilleur classement en partant depuis la pole position. Mir, Nakagami, et Aleix Espargaró complètent quant à eux le top 10.

Franco Morbidelli termine pour sa part aux portes du top 10, devant Pol Espargaró et Jorge Lorenzo, auteur d'une première course besogneuse sous ses nouvelles couleurs Honda. Andrea Iannone et Johann Zarco s'emparent des derniers points en jeu sur ce Grand Prix, alors que Quartararo échoue à la 16e place après avoir pourtant mené une course pleine d'attaque pour tenter de rattraper son départ depuis les stands.

Qatar Grand Prix du Qatar - Course
Pos. Pilote Moto Av. Ar. Temps/écarts
1 Italy Andrea Dovizioso   Ducati GP19 42'36.902
2 Spain Marc Márquez   Honda RC213V 0.023
3 United Kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 0.320
4 Spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 0.457
5 Italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 0.600
6 Italy Danilo Petrucci   Ducati GP19 2.320
7 Spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 2.481
8 Spain Joan Mir   Suzuki GSX-RR 5.088
9 Japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 7.406
10 Spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 9.636
11 Italy Franco Morbidelli   Yamaha YZR-M1 9.647
12 Spain Pol Espargaró   KTM RC16 12.774
13 Spain Jorge Lorenzo   Honda RC213V 14.307
14 Italy Andrea Iannone   Aprilia RS-GP 14.349
15 France Johann Zarco   KTM RC16 15.093
16 France Fabio Quartararo   Yamaha YZR-M1 15.905
17 Portugal Miguel Oliveira   KTM RC16 16.377
18 Czech Republic Karel Abraham   Ducati GP18 22.972
19 Spain Tito Rabat   Ducati GP18 23.039
20 Malaysia Hafizh Syahrin   KTM RC16 43.242
Ab. United Kingdom Bradley Smith   Aprilia RS-GP 2 Laps
Ab. Australia Jack Miller   Ducati GP19 10 Laps
Ab. Italy Francesco Bagnaia   Ducati GP18 13 Laps

partages
commentaires
Live - Suivez le GP du Qatar en direct

Article précédent

Live - Suivez le GP du Qatar en direct

Article suivant

Championnat - Dovizioso et Ducati premiers leaders !

Championnat - Dovizioso et Ducati premiers leaders !
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021