Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie

Sorti à seulement quelques minutes de la fin, le pilote Repsol s’est adjugé le meilleur temps d’un warm-up s’étant déroulé sur piste mouillée.

Warm-up - Márquez sans trop de difficultés malgré la pluie

Tandis que les prévisions météorologiques n’annonçaient aucun risque de pluie avant le Grand Prix, celles-ci ont finalement changé pour ce dimanche, et le tracé s’est retrouvé détrempé à l’entame des premiers warm-up. Si le Moto2 et surtout le Moto3 ont donc roulé sur piste mouillée, cette dernière commençait à sécher lorsque les pilotes MotoGP entamaient leur séance, les obligeant à passer des pneus pluie aux slicks à la fin. Les températures n’en restaient pourtant pas moins fraîches avec seulement 13 degrés dans l’air et 16 degrés en piste, bien loin des fortes chaleurs recensées la veille.

Lire aussi :

Au vu de ces conditions piégeuses, le plateau ne se pressait pas pour sortir, et à la moitié du warm-up, seuls dix pilotes roulaient, avec un meilleur temps établi par Johann Zarco en 1’28"310, bien loin du meilleur chrono en 1'20 de la Q2. Très vite, ensuite, les Ducati d’Andrea Dovizioso d’abord, puis de Francesco Bagnaia, prenaient la première place, le jeune Italien roulant en 1’25"839. Les deux compatriotes étaient séparés par Maverick Viñales, meilleur représentant Yamaha, tandis que Valentino Rossi pointait dixième.

Ces conditions de pluie étaient une grande première pour les coéquipiers de chez Petronas, Fabio Quartararo et Franco Morbidelli les découvrant au guidon de la M1. Même chose pour Joan Mir sur sa Suzuki, mais ce dernier se voyait obligé à s’arrêter sur problème mécanique. L’Espagnol était par ailleurs le seul à rouler avec un pneu hard, à l’arrière, les autres ayant opté pour les autres possibilités. Les choix étaient par ailleurs très variés, avec Bagnaia, Dovizioso ou encore Rossi avec le soft à l’avant et à l’arrière, tandis que Morbidelli, Viñales et les coéquipiers Tech 3, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin, avaient opté pour deux mediums. De leur côté, Zarco et Jack Miller roulaient avec un medium avant et un soft à l’arrière, et Quartararo préférait le choix inverse, avec un soft à l’avant et un medium à l’arrière.

Zarco partait par ailleurs à la faute dans le virage 11, en perdant l’avant à haute vitesse. Il se relevait néanmoins sans soucis, tandis que Danilo Petrucci et Tito Rabat se rentraient dedans, mais restaient tous les deux sur leurs roues, bien que l’Espagnol fut forcé de tirer tout droit.

Le poleman prenait son temps pour sortir de son box, et n’entrait en piste qu’à six minutes de la fin. Marc Márquez n’a pas pris trop de risques mais s’est malgré tout adjugé le meilleur temps du warm-up, en 1’23"116, et a ainsi repris son bien à Bagnaia, homme fort de la séance. Miller et Dovizioso sont venus s’intercaler entre eux, tandis que Stefan Bradl a clôturé le top 5, juste devant Danilo Petrucci et Quartararo. Oliveira, Pol Espargaró et Vinales complètent le top 10.

Rendez-vous désormais à 14h pour la course, à suivre en direct commenté sur Motorsport.com !

Germany GP d'Allemagne - Warm-up

P. # Pilote Moto Tours Écart
1 93 Spain Marc Márquez Honda 7  
2 43 Australia Jack Miller Ducati 10 0.190
3 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 11 0.312
4 63 Italy Francesco Bagnaia Ducati 11 0.336
5 6 Germany Stefan Bradl Honda 7 0.726
6 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 7 0.821
7 20 France Fabio Quartararo Yamaha 12 0.890
8 88 Portugal Miguel Oliveira KTM 9 1.123
9 44 Spain Pol Espargaró KTM 6 1.199
10 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 13 1.360
11 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 7 1.471
12 36 Spain Joan Mir Suzuki 9 1.757
13 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 11 2.190
14 55 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 8 2.412
15 53 Spain Tito Rabat Ducati 13 2.440
16 30 Japan Takaaki Nakagami Honda 6 2.841
17 17 Czech Republic Karel Abraham Ducati 11 2.941
18 21 Italy Franco Morbidelli Yamaha 13 3.053
19 5 France Johann Zarco KTM 8 3.928
20 41 Spain Aleix Espargaró Aprilia 2 11.532
  29 Italy Andrea Iannone Aprilia 4  
  42 Spain Álex Rins Suzuki 3  

partages
commentaires
La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring

Article précédent

La chaleur, ennemie de Johann Zarco au Sachsenring

Article suivant

Ducati ne visera pas le podium en course

Ducati ne visera pas le podium en course
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021