Zarco : "Il nous reste beaucoup de travail, ce n'est pas une surprise"

partages
commentaires
Zarco :
Par :
8 févr. 2019 à 17:27

Le Français est quelque peu retombé dans la hiérarchie ce vendredi, ce qui souligne le chemin que doit encore parcourir KTM pour atteindre les avant-postes, même si l'évolution générale a été positive tout au long des trois jours passés en Malaisie.

Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing detail
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing
Johann Zarco, Red Bull KTM Factory Racing

Johann Zarco a beau avoir glissé dans le classement lors de la dernière journée d'essais à Sepang, à bien y regarder, sa progression chronométrique a de nouveau été significative ce vendredi.

Plus de trois dixièmes de gagnés par rapport à hier, dans un contexte où la grande majorité de ses rivaux ont souhaité chercher la limite après deux premiers jours consacrés à la recherche des meilleurs réglages.

Lire aussi :

Surpris par les progrès du plateau

Beau joueur, le Français a d'ailleurs débuté son point presse en rendant hommage à leur performance, et notamment à celle de Danilo Petrucci, nouveau propriétaire du record du circuit. "Nous avons essayé de progresser davantage ce matin, mais je ne m'attendais pas à voir tous les autres aller si vite. Danilo a fait du bon travail, ainsi que toutes les Ducati", a ainsi déclaré le nouveau pilote KTM.

Dans cet environnement très compétitif, où 12 pilotes se son tenus en moins d'une seconde, le Cannois estime que ses progrès n'en sont que plus probants, alors que ses sensations générales au guidon de la RC16 ont été en s'améliorant.

Lire aussi :

Trois KTM sous les deux minutes

Premier pilote KTM dans la hiérarchie à la 17e place, emmenant un trio de pilotes rattachés à la marque autrichienne (Pol Espargaró et Miguel Oliveira ont terminé respectivement aux 18e et 19e place du jour), Zarco se félicite ainsi de l'évolution des troupes de Mattighofen en Malaisie.

Même s'il le sait, le travail sera long et fastidieux pour opérer la jonction avec les avant-postes. "Avoir trois KTM sous les deux minutes, c'est quand même un signe de bonne évolution, donc je suis content de cela", explique-t-il. "Après, le fait que tout le monde a progressé de plusieurs dixièmes en même temps, cela signifie qu'on a encore du travail, et il ne faut pas s'en étonner. On le savait, mais moi je suis plutôt content de tout ces tests en Malaisie, et c'est même mieux que ce à quoi je m'attendais."

Alors qu'il poursuit son apprentissage sur la KTM, les trois prochaines journées d'essais au Qatar, qui précéderont d'une semaine la manche inaugurale du championnat 2019, seront en ce sens capitale pour procéder à de derniers ajustements.

"Nous verrons ce que je peux faire à Doha, sur une autre piste", reprend-il. "Ce sera bien d'avoir trois journées d'essais avant la course, ce sera intéressant de voir si on est capables de s'adapter un peu plus vite que ce que nous avons fait ici en Malaisie, pour ensuite bien préparer la saison."

Article suivant
Malgré un bilan positif, Rossi reste prudent pour la suite

Article précédent

Malgré un bilan positif, Rossi reste prudent pour la suite

Article suivant

Première simulation de course pour Quartararo

Première simulation de course pour Quartararo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de Sepang en février
Catégorie Vendredi
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Willy Zinck