MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Zarco : "Si on fait la course tout de suite, Bautista peut la gagner"

partages
commentaires
Zarco : "Si on fait la course tout de suite, Bautista peut la gagner"
Par :
3 août 2018 à 15:41

Le pilote Tech3 se félicite d'un meilleur temps "bon pour le moral" en EL1 et d'une journée studieuse qui lui a déjà permis de tirer des enseignements importants en vue de la course.

Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

La première journée d'essais libres de Brno a fait la part belle aux pilotes satellites, qui sont cinq dans le top 10, et ce alors que Dani Pedrosa s'est offert son premier meilleur temps depuis plusieurs mois. Une hiérarchie qui intervient alors que la chaleur pèse fortement sur la piste tchèque et pourrait avoir un rôle à jouer dans le week-end à venir.

"S'il y a ces températures et qu'on doit faire la course là tout de suite, Bautista peut la gagner, donc c'est sympa !" sourit Johann Zarco, auteur ce matin du meilleur temps puis neuvième cet après-midi à 0"559 du leader − et à 0"391 de Bautista, troisième.

Et s'il fallait disputer la course dès maintenant, le pilote Tech3 saurait quel pneu privilégier, compte tenu des performances qu'il a pu observer avec la gomme hard, qu'il a testée à l'avant et dont il pressent qu'à l'arrière elle ne lui causerait pas de perte importante de motricité. "S'il fait chaud comme ça en course, je ne sais pas ce qu'il en sera pour la distance de course car je ne l'ai pas essayé, mais le hard semble être le meilleur pneu pour être constant", juge-t-il.

Lire aussi :

"Ce matin, c'était bien d'être le plus rapide. Même en mettant un pneu medium neuf à l'arrière, les sensations étaient bonnes et immédiatement j'ai pu sentir de bonnes choses et être dans le bon rythme", explique-t-il, heureux de terminer les EL1 avec le meilleur temps. "C'est surtout bon pour le moral !"

Il a ensuite entamé la deuxième séance avec deux pneus medium qu'il avait déjà utilisés le matin. "J'ai senti que l'on n'avait pas trouvé le pas en avant qu'il fallait pour le pneu arrière, donc je suis revenu au box pour parler avec l'équipe. Sur le deuxième run, on n'a toujours pas trouvé la solution avec ce pneu, c'est pour ça que je roulais en 1'58, assez lentement. Mais on a vu que tout le monde avait mis le hard neuf à l'arrière et ça a pu les aider à faire des 1'57 ou à tourner dans la fenêtre haute des 1'56. J'étais l'un des seuls avec des pneus vraiment usés, or même avec le hard, si vous en mettez un neuf, vous avez quelque chose de plus sur les trois ou quatre premiers tours."

"Cet après-midi, j'étais content d'essayer le pneu hard à l'avant, ça m'a donné de bonnes informations, mais avec le pneu arrière [medium] c'était un peu compliqué", poursuit le pilote Tech3, qui a perdu quelques opportunités dans le trafic de la fin de séance. "C'était difficile. Quand j'ai monté un pneu neuf, j'ai réussi à bien m'améliorer et être avec les top pilotes. J'ai juste été un peu malchanceux de me retrouver derrière des pilotes que je ne pouvais pas dépasser tout de suite, donc j'ai perdu du temps. Avec le soft en fin d'essais, vous avez juste deux tours pour être rapide, et sur les deux tours, je me suis loupé."

"Je suis toujours dans le top 10, c'est bon, et ici je sens que mon style de pilotage et la Yamaha fonctionnent bien. On va essayer de continuer à progresser demain et il faut qu'on s'améliore demain matin sinon on va sortir [de la Q2]."

Des Honda nettement plus fortes

Une chose est certaine aux yeux de Zarco, il va falloir compter sur les Honda, visiblement très à l'aise sur cette piste. "Même l'an dernier, ils avaient fait des tests ici et tu sentais qu'ils étaient forts, Pedrosa comme Marc [Márquez]. Et là, Stefan Bradl, avec une wild-card... C'est contre lui que j'ai buté à la fin et j'ai vu ses points forts. Même s'il est moins rapide que moi sur un tour, tu sens que sa moto est prête pour rouler ici", observe-t-il.

Le pilote Tech3 note chez l'Allemand "cette accélération, ce contrôle de la motricité". Il poursuit : "[C'est] un point faible pour tous, mais eux, même s'ils s'en plaignent peut-être, tu sens qu'ils sont nettement plus forts – [plus forts] que moi en tout cas, plus forts que la Yam en ce moment."

Et Zarco observe aussi avec attention son voisin de stand, Hafizh Syahrin, qui s'est mis en évidence en signant le quatrième temps de cette journée. "Je pense qu'il a bien assuré", salue le Français. "Je n'ai pas encore regardé sa fiche, mais il a bien géré son run avec le pneu neuf arrière, je pense qu'il a mis un soft, et il a bien assuré. La piste est très douce, donc ça l'aide à avoir de la vitesse de passage, il aime bien."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Viñales confirme l'identité de son futur chef mécanicien

Article précédent

Viñales confirme l'identité de son futur chef mécanicien

Article suivant

Du mieux pour Pedrosa, qui reste réaliste

Du mieux pour Pedrosa, qui reste réaliste
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Johann Zarco
Équipes Tech 3
Auteur Léna Buffa