MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
11 oct.
Warm-up dans
11 jours
16 oct.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
36 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
20 nov.
Prochain événement dans
50 jours

3e malgré la douleur : Zarco s'est surpris lui-même !

partages
commentaires
3e malgré la douleur : Zarco s'est surpris lui-même !
Par :

Après avoir impressionné par sa vitesse sur le tour lancé ce samedi, Johann Zarco sent que les 28 tours de la course s'annoncent difficiles pour lui.

Johann Zarco a réalisé ce samedi une performance étonnante, décrochant une place en première ligne pour son retour en piste. Une place dont il ne profitera pas dimanche, puisque sa pénalité l'obligera à partir de la pitlane, mais l'essentiel était de retrouver de bonnes sensations trois jours seulement après son opération du poignet, et ce fut une heureuse surprise.

"Je n'ai pas beaucoup de mots pour aujourd'hui, parce que je suis moi-même surpris", avoue-t-il. "J'étais très heureux après les trois ou quatre premiers tours ce matin, et par le simple fait de quitter la pitlane et de sentir que, certes, j’avais mal au poignet mais que c’était sous contrôle."

"J'ai au moins pu faire des tours de qualité et je me suis concentré là-dessus, sachant que je pouvais être rapide, peut-être pas pour beaucoup de tours mais le samedi il faut juste être rapide sur un tour. Je suis content car j'ai plutôt bien géré. Les sensations ont été très intéressantes", souligne le pilote français, qui a repris la piste ce matin après avoir manqué la journée de vendredi.

Lire aussi :

Dès son deuxième tour lancé, il tournait en 1'24, et au terme de la séance il occupait la 12e place, à quatre dixièmes du leader. Comme si de rien n'était ! "J'ai loupé la Q2 ce matin en EL3, mais ça n'était pas dramatique parce que je savais que je devais partir de la pitlane. Cet après-midi, j'avais à nouveau à l'esprit de faire de mon mieux sur la moto, et le mieux ça a été d'accéder à la Q2 puis de décrocher la troisième place. C'est vraiment bien."

"En ayant un peu mal, mais en étant encore plus rapide que le week-end dernier, j'ai pu apprendre encore plus de choses sur la moto, alors c'est en quelque sorte un mal pour un bien et je le prends comme ça", assure Zarco, qui a tiré profit de son poste d'observation en bord de piste vendredi. "C'était intéressant de regarder les autres. C'était pratiquement la première fois que j'étais sur le scooter en bord de piste pendant que ma catégorie roulait. […] J'ai vraiment pu voir devant moi le potentiel de la Ducati et ça m'apporte une grande motivation pour les prochaines courses. J'ai réussi à mieux utiliser ce potentiel et j'ai été rapide, donc en étant plus en forme et en n'ayant pas trop mal, je pense que ça va m'aider à faire un pas en avant pour me battre avec les premiers sur les prochaines courses, si je comprends bien ça."

Compliqué de finir la course, sauf s'il pleut

Avant de se tourner vers les prochaines manches, et notamment celles de Misano sur lesquelles il compte beaucoup, Johann Zarco a une course à mener dimanche, et celle-ci s'annonce compliquée… à moins que la pluie ne vienne lui donner un coup de main.

"La pluie serait utile pour moi, parce que 28 tours sur le sec en 1'24, je ne les ai pas. S'il pleut, ce sera beaucoup plus ouvert et je sens que je pourrai plus facilement faire les 28 tours et au moins aller au bout de la course", pressent-il. "Demain, au-delà du fait d'obtenir un bon résultat ou pas, je ne sais pas si je serai capable d'aller au bout de la course. Clairement, si je peux, j'essaierai de marquer des points. Quand il pleut, le corps force moins et pour moi ça voudrait dire que j'aurais plus de chances d'aller au bout."

"C'était génial aujourd'hui de se concentrer simplement sur des tours de qualité, parce que je n'avais pas besoin d'essayer d'évaluer mon rythme pour la course, mais clairement en sachant que j'ai cette capacité à être aussi rapide sur le sec, on se dit qu'en partant de la pitlane je peux quand même peut-être marquer des points en course. Ce serait bien. Mais on verra demain. Pour moi, s'il pleut c'est mieux parce que j'ai plus de chances de finir que si c'est sec."

Quartararo : Espargaró favori "s'il ne fait pas d'erreur"

Article précédent

Quartararo : Espargaró favori "s'il ne fait pas d'erreur"

Article suivant

La grille de départ du GP de Styrie

La grille de départ du GP de Styrie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Styrie
Catégorie Q2
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Johann Zarco
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa