Réactions
MotoGP GP d'Aragón

Pour Zarco, les pilotes Ducati se tirent mutuellement vers le haut

Dans le top 5 des qualifications du Grand Prix d'Aragón, Johann Zarco se montre satisfait de son résultat et de la domination des Ducati, qui est le fruit selon lui de la compétitivité de tous les pilotes de la marque italienne.

Johann Zarco, Pramac Racing

Après une première journée satisfaisante sur le circuit d'Aragón, mais marquée par des doutes sur la gestion des pneumatiques, Johann Zarco a connu un début de matinée compliqué ce samedi. Peu à l'aise lors des EL3 avec un feeling "pas très bon" avec l'avant de sa Desmosedici, le Français reconnaît avoir perdu de nombreux tours et a finalement terminé en 15e position.

Contraint de passer par la Q1, il a gagné en confiance au fur et à mesure des minutes passées en piste et a décroché sa place pour la Q2. "C'est parti en 1'47"2, c'était pas mal, mais quand on voit des gars capables de faire 1'47"0 ou 1'46"9... Le 1'46"8 m'a fait du bien car je n'y croyais pas. Le fait que ça vienne, ça aide ensuite à se dire qu'on peut le refaire en Q2. Ça a été bon pour les repères en piste et la confiance", a-t-il expliqué.

Dominée par les Ducati, la dernière séance qualificative a vu trois pilotes de la marque s'emparer de la première ligne de la grille, suivis par Aleix Espargaró et Johann Zarco, qui sera ainsi le quatrième représentant des Rouges au départ demain. Une situation qui ne cesse de se répéter puisque le constructeur italien a terminé en tête de toutes les Q2 depuis Barcelone, en juin dernier, mais qui n'étonne pas du tout le #5.

"Il y a un potentiel de moto énorme. Ce que fait Bagnaia en 1'46"0... Moi j'ai fait une bonne qualification, dans les records de piste je pense, et lui il me met six dixièmes donc c'est signe que la moto est vraiment bonne quand on l'utilise bien. Comme là, de plus en plus de pilotes l'utilisent bien, même entre nous on élève le niveau", a-t-il ajouté.

Johann Zarco

Johann Zarco

Avec huit motos compétitives en piste, Ducati fait régner une véritable hégémonie lors des séances de MotoGP et peut compter sur ses pilotes pour se pousser mutuellement à progresser aux yeux de Zarco.

"C'est un peu comme le niveau du MotoGP qui s'est élevé quand Marc [Márquez] n'était plus là, parce qu'on y a tous cru et qu'on s'est tous mis à aller plus vite", a-t-il développé. "C'est Fabio [Quartararo] qui a remporté le deal là-dessus mais tout le monde s'est mis à être beaucoup plus rapide à tous les tours. C'est là où les écarts ont commencé à beaucoup se resserrer entre le cinquième et le 15e. Là, je pense qu'il se passe la même chose avec le groupe Ducati."

Zarco aura donc fort à faire en course pour décrocher un bon résultat, puisqu'en plus de ses coéquipiers, Fabio Quartararo et Aleix Espargaró font partie des deux premières lignes. Le pilote Pramac espère toutefois pouvoir tirer profit de son travail des EL4 pour mieux appréhender la fin de course.

"En EL4 ça a été intéressant. J'avais des pneus plus vieux que les autres. Il y avait donc plus de difficultés et je me suis entraîné dans les pires conditions, ce qui m'a préparé pour demain, qui risque d'être comme ça. J'espère que ça paiera, que j'aurai un avantage par rapport aux autres. [...] Les pneus devraient pas mal s'user et ça va créer pas mal de surprises à partir de la mi-course."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La grille de départ du GP d'Aragón MotoGP
Article suivant Quartararo contraint à un départ parfait et agressif

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France