La pluie au Mans, "une occasion" pour Zarco

Le pilote français a rendez-vous avec son public au Grand Prix de France, qui s’annonce pour l’instant entrecoupé d'averses. Grâce à un test réalisé sous la pluie sur ce même circuit la semaine dernière, il pourrait en tirer un léger avantage sur le reste du plateau.

La pluie au Mans, "une occasion" pour Zarco

Dans moins d’une semaine désormais, Johann Zarco entrera en piste au Mans pour son Grand Prix national. La piste française lui a toujours réussi en MotoGP, puisqu’il s’y est qualifié en première ligne pour la première fois de sa carrière dès sa première année dans la catégorie reine, en 2017, et y a décroché sa première pole position en 2018. La ferveur qui entourait le Français le jour de la course est encore dans tous les esprits, mais force est de constater que cette année sera différente, à présent qu’il est passé chez KTM. La pluie pourrait cependant lui être d’une grande aide.

Lire aussi :

"Je ne peux pas aller au Mans avec le même état d'esprit que l'an dernier", explique-t-il. "Il y a deux ans l'état d'esprit était assez calme car je découvrais tout, et j'arrivais juste sur un week-end incroyable avec une course incroyable." Il est vrai que ses résultats sont encore loin de ceux qu’il réalisait avec sa Yamaha, néanmoins le pilote de 28 ans est toujours entré dans les points cette saison.

Un test bénéfique

Le constructeur autrichien n’a cependant pas caché sa déception au vu du début d’année de Zarco, mais ce dernier continue de mener sa barque, et le test réalisé par l’équipe sur le circuit Bugatti la semaine dernière pourrait justement le lui permettre, si la météo devait se révéler capricieuse le week-end prochain, puisqu’il a eu à sa disposition une journée sur le sec et une journée sur le mouillé, en plus des deux journées de test réalisées après le Grand Prix d’Espagne.

"Cette année, je vais essayer d'utiliser l'avantage de mon test", continue-t-il. "Ça veut dire que vendredi je peux être plus rapidement dans le rythme, proche des meilleurs et peut-être que ce meilleur rythme pourra nous amener quelque chose de meilleur pour le reste du week-end. Nous pouvons aussi avoir une météo particulière, c'est Le Mans, et comme j'ai eu un bon test sur le mouillé, j'ai une chance de jouer quelque chose."

"S'il y a des séances [sous la pluie], que les autres progressent un peu moins sur le sec, ça peut être une occasion. S'il pleut tout le week-end les autres auront le temps de se mettre à l'aise et ça sera sûrement difficile, mais si on a un début de vendredi un peu sec, puis qu'il pleut, ça ne permet pas de faire du bon travail, mais nous on l'a fait avant ce travail-là, donc ça peut me rendre un peu plus compétitif." Pour le moment les prévisions annoncent des averses tout au long du week-end, ce qui donnerait partiellement raison au Français, si certaines séances se déroulaient sur le sec, contrairement à la course.

Ce test parviendra-t-il, néanmoins, à lui permettre de se trouver bien plus à son aise qu’il ne l’a été à Jerez ? Sur un circuit techniquement semblable au tracé andalou, rien n’est moins sûr, mais les essais menés n’ont, quoi qu’il arrive, pu être que bénéfiques. "C'était important de rouler [sous la pluie] car quand je me lance en piste, je suis très lent, et puis avec calme on trouve le bon équilibre, le bon réglage, et là le rythme n'est plus ridicule en fin de journée", conclut Zarco.

Espargaró plus serein

"Le Mans est une piste importante pour Johann, c’était donc très important pour lui d’y rouler avant le Grand Prix. L’an dernier il y a fait la pole donc il y est rapide. Pour tout le monde et même pour moi c’était bien de voir ce qu’il faisait et ce qu’il pensait de la moto [sur ce circuit]", explique de son côté, son coéquipier, Pol Espargaró, qui a également participé au test.

"Johann faisait toute la journée, moi je l'ai regardé rouler le matin. C'est un moment important de ma carrière, je veux faire les choses bien, je ne voulais pas tomber ou faire quelque chose de dingue sur une journée d'essais sous la pluie ! J'y suis juste allé calmement." Fort de ses deux ans d’expérience au guidon de la RC16, l’Espagnol se trouve en effet bien plus à son aise que son coéquipier, et notamment sous la pluie. C’est en effet au cours d’une course détrempée qu’il a décroché son premier podium ainsi que celui de KTM en MotoGP, en novembre dernier, à Valence.

Lire aussi :

"C’était bien de régler la moto après tous les changements que nous avons effectués durant la pré-saison", commente-t-il. Au vu de ses très bons résultats ces deux dernières années sur le circuit français (une 12e et une 11e places) et des progrès réalisés cette année par KTM, le pilote catalan pourrait réaliser une belle performance. Il ne faudra cependant pas oublier Zarco, qui sera motivé pour bien faire devant son public.

partages
commentaires
La force d’Oliveira ? Ne connaître que la KTM !

Article précédent

La force d’Oliveira ? Ne connaître que la KTM !

Article suivant

Petronas, un allié autant qu'un adversaire selon Rossi

Petronas, un allié autant qu'un adversaire selon Rossi
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021