Cadillac a choisi ses trois pilotes pour le WEC en 2023

Cadillac a annoncé la composition de son équipage qui s'engagera en FIA WEC la saison prochaine avec son prototype LMDh.

Cadillac a choisi ses trois pilotes pour le WEC en 2023
Charger le lecteur audio

Cadillac a choisi ses pilotes pour son arrivée en FIA WEC la saison prochaine, alors que l'on connaissait déjà les équipages de la marque américaine pour l'IMSA. Un seul prototype V-LMDh sera aligné par Cadillac l'an prochain dans le Championnat du monde, sur les sept manches figurant au calendrier dévoilé la semaine dernière

Pour cette campagne, le constructeur appartenant au groupe General Motors fera appel à Earl Bamber, double vainqueur des 24 Heures du Mans avec Porsche, ainsi qu'à Alex Lynn et Richard Westbrook, qui a notamment couru en WEC chez Glickenhaus ces deux dernières saisons. Le programme sera géré par le Chip Ganassi Racing, comme la structure l'avait fait par le passé en s'étant vu confier la Ford GT pendant plusieurs années dans la catégorie LMGTE Pro. 

"Nous avons hâte de relever de nouveaux défis en engageant la V-LMDh en WEC", souligne Rory Harvey, vice-président de Cadillac. "Réunir un équipage de pilotes de classe mondiale est primordial pour notre réussite l'année prochaine, et Cadillac y est parvenu."

Il y a deux semaines, Cadillac avait annoncé quatre pilotes titulaires pour l'IMSA, répartis au sein des deux équipes Chip Ganassi Racing et Action Express Racing, à savoir Sébastien Bourdais, Renger van der Zande, Alexander Sims et Pipo DeraniSi Cadillac n'engage qu'un seul prototype en WEC, le souhait de la marque est néanmoins d'obtenir des invitations supplémentaires pour aligner plusieurs V-LMDh lors des 24 Heures du Mans en juin 2023. 

Les sept pilotes aujourd'hui connus participent tous au développement du prototype LMDh, qui se poursuit actuellement aux États-Unis sur la base du châssis Dallara et propulsé par un tout nouveau bloc V8. 

"La Cadillac V-LMDh est phénoménale", se réjouit Earl Bamber. "Depuis le premier jour, on a fait énormément de travail de simulation. J'ai eu la chance d'être le premier pilote à prendre son volant à Putnam et c'était vraiment un moment particulier. Toute l'équipe chez Cadillac a fait un travail fantastique. Le son est phénoménal et je pense que le public va l'adorer. On a hâte de la faire courir au début de la saison 2023."

Alex Lynn confirme d'ailleurs cette envie de conquérir le cœur du public : "Ce sera vraiment une voiture pour les fans, surtout lorsque l'on sera au Mans. Je sais que le public du Mans est fan des V8 américains, et cette voiture ne sera pas différente sur ce point, si ce n'est qu'elle se battra pour la victoire au classement général, et je crois vraiment que ce sera une voiture fantastique. Je pense que l'on en gardera de grands souvenirs. Il y a un trophée que l'on a tous en tête, et c'est celui-là."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Le WEC ajoute une épreuve à son calendrier 2023

Ferrari révèle la date de présentation de son Hypercar