La Ferrari 499P à l'épreuve des bosses lors d'un test à Sebring

Ferrari a bouclé une séance d'essais importante aux États-Unis avec son Hypercar, à quelques semaines maintenant du début de la saison 2023.

La Ferrari 499P LMH en essais à Sebring

Ferrari a franchi une énième étape d'importance dans le développement qui doit amener la 499P vers son entrée officielle en compétition, cette année en WEC. À moins de deux mois de cette échéance, la Scuderia et son bras armé AF Corse ont traversé l'Atlantique pour une séance d'essais cruciale sur l'exigeant tracé de Sebring. C'est également sur ce circuit que s'ouvrira la saison au mois de mars prochain.

Deux journées de tests ont été programmées cette semaine sur cette piste bosselée, réputée pour mettre à l'épreuve la mécanique. Tous les pilotes affectés au programme Hypercar de la marque italienne (Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen, Alessandro Pier Guidi, James Calado et Antonio Giovinazzi) y ont pris part afin de se familiariser avec les lieux tout en poursuivant le précieux travail de mise au point de la voiture.

Ferrari annonce également avoir travaillé sur plusieurs solutions visant à améliorer la fiabilité de la 499P, notamment du côté des suspensions et de la résistance du châssis. L'équipe de Maranello n'a toutefois pas précisé le kilométrage engrangé à cette occasion. 

"Les essais de Sebring étaient très importants pour nous car on a eu la chance de tester la 499P sur le circuit où l'on fera nos grands débuts", souligne Alessandro Pier Guidi. "C'est un circuit qui est également très dur pour les composants mécaniques de la voiture. J'ai vraiment pris du plaisir en pilotant la voiture sur cette piste. Le retour d'information après ces deux journées est positif, on a gagné en expérience et ce sera important pour les 1000 Miles [de Sebring] et, par-dessus tout, on a pu obtenir des références chronométriques précises par rapport à nos concurrents. On a encore beaucoup de travail à fournir pour progresser encore, mais on sait dans quelle direction aller."

Ferrari fera cette année ses grands débuts dans la catégorie Hypercar mais ne sera pas le seul constructeur dans ce cas de figure, au sein d'un plateau pour lequel les organisateurs du WEC ont retenu Cadillac, Vanwall et Porsche, venus rejoindre Peugeot, Toyota et Glickenhaus. Les invitations pour les 24 Heures du Mans 2023, édition du centenaire, seront révélées prochainement.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Peugeot utilisera des jokers pour faire évoluer sa 9X8
Article suivant Le WEC pourrait se passer de Sebring dès 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France