La Lamborghini SC63 prend la piste à Imola

Lamborghini a donné à Imola le coup d'envoi d'un intense programme d'essais pour son prototype LMDh.

Lamborghini LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini SC63 LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
Lamborghini LMDh
27

Un mois à peine après sa présentation officielle à Goodwood, la Lamborghini SC63 LMDh a pris la piste sur le circuit d'Imola, ce jeudi. C'est le coup d'envoi du programme de développement qui doit mener à son entrée en compétition au printemps prochain, en WEC et en IMSA.

Le premier exemplaire du prototype dont la conception du châssis a été confiée à Ligier a effectué ses premiers tours de roue avec un Shakedown permettant de vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble. Les ingénieurs de Lamborghini Squadra Corse et de l'équipe Iron Lynx qui exploitera la machine en compétition sont désormais à pied d'œuvre pour entamer le véritable travail de compréhension et de mise au point.

La Lamborghini a pris la piste dans une livrée carbone seulement ornée du numéro 63 et de l'inscription Iron Lynx sur le capot. Andrea Caldarelli était à son volant pour ce baptême. Cette première sortie permet de constater quelques changements aérodynamiques par rapport à la version showcar dévoilée en juillet, principalement au niveau du toit où sont apparues des ailettes devant la prise d'air.

Lamborghini entre dans une phase d'essais déterminante, qui doit d'abord mener jusqu'à l'homologation de la voiture, synonyme de gel quasiment intégral de sa spécification pour plusieurs années. Lamborghini tablerait sur des essais chaque semaine à partir de ce premier roulage en Émilie-Romagne. L'objectif du constructeur italien, qui a développé un V8 bi-turbo de 3,8 litres entièrement nouveau pour propulser la SC63, est d'être prêt pour l'ouverture de la saison WEC 2024. Les délais sont d'ores et déjà trop courts pour espérer une participation aux 24 Heures de Daytona en janvier prochain, épreuve sur laquelle l'impasse sera faite outre-Atlantique.

Outre le pilote d'usine Andrea Caldarelli, trois autres ont été officiellement confirmés pour ce programme, à savoir Mirko Bortolotti, Daniil Kvyat et Romain Grosjean. Ce dernier n'est pas présent pour les premiers tests à Imola compte tenu de ses obligations en IndyCar, avec une nouvelle manche au programme dans les jours qui viennent.

Les deux pilotes supplémentaires pour compléter les équipages seront prochainement annoncés, avec un nom qui circule de plus en plus : celui de Raffaele Marciello, en passe de quitter à l'issue de la saison Mercedes-AMG, avec qui il court en GT3.

Avec Francesco Corghi

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Robin Frijns devient pilote d'usine BMW
Article suivant Jake Dennis ne se voit pas en Formule 1 avec Andretti

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France