Peugeot de retour en Endurance et aux 24H du Mans en 2022 !

Le Groupe PSA a annoncé avoir approuvé un programme sportif qui verra le retour de Peugeot en Championnat du monde d'Endurance à l'horizon 2022.

C'est une nouvelle que l'on n'attendait pas forcément et pourtant, le règlement de l'Hypercar, qui entrera en vigueur à partir de 2020 dans le cadre du Championnat du monde d'Endurance, a séduit PSA, qui a annoncé le retour de la marque Peugeot en Endurance. "Le Comité Exécutif du Groupe PSA a étudié la proposition formulée par PSA Motorsport, soutenue par la marque Peugeot, de lancer un programme sportif dans le cadre du championnat FIA WEC, dont la dernière des huit courses se déroule aux 24 Heures du Mans", peut-on ainsi lire dans un communiqué publié ce mercredi.

"La forte réduction des coûts permise par la nouvelle réglementation Hypercar et la confirmation de l’électrification des chaînes de traction avec la technologie hybride ont conduit le Comité Exécutif du Groupe PSA à approuver la proposition de participation de la marque Peugeot à ce championnat en 2022, grâce à une performance marketing cohérente avec les standards du Groupe PSA. Le détail de cet engagement sportif sera précisé début 2020."

Il faudra donc patienter pour en savoir davantage, même si la marque précise déjà qu'elle engagera une Hypercar équipée de la technologie hybride. 

Lire aussi :

Onze ans après sa dernière participation aux 24 Heures du Mans et un peu plus de dix ans après la fin abrupte de son programme, le Lion va donc faire son retour dans le pinacle de l'Endurance. Vainqueur des 24 Heures du Mans en 1992 et 1993 avec la 905, Peugeot avait retrouvé la Sarthe en 2007 avec la 908, avant d'y renouer avec la victoire deux ans plus tard. Le constructeur faisait partie des acteurs à l'origine de la naissance du WEC, mais avait mis fin à son programme dans un contexte de crise économique quelques mois seulement avant le début du championnat. 

"Je suis très enthousiaste à l’idée de mobiliser les talents de mes équipes passionnées de sport automobile et je suis convaincu qu’elles sauront une fois de plus démontrer leur rage de vaincre avec ce nouveau défi", s'est réjoui Jean-Marc Finot, directeur de PSA Motorsport. "Les experts de notre organisation, enrichis par leurs expériences dans les championnats FIA, continueront de donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire gagner les équipes financées par les marques de notre Groupe."

Quant à Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Peugeot, il déclare : "La marque Peugeot a toujours placé la passion du sport automobile au cœur de son action avec de nombreuses victoires dans des championnats mythiques. L’évolution du WEC correspond aujourd’hui à la transition que nous vivons avec l’électrification de notre gamme et la mise sur le marché de produits à haute performance électrifiés, préfigurés par le Concept 508 Peugeot Sport Engineered et développés par PSA Motorsport. Plus que jamais, la signature de la marque Peugeot – Motion and E-motion – résonne avec ces initiatives."

partages
commentaires
Quand le rallye sauvait la carrière de Stéphane Sarrazin

Article précédent

Quand le rallye sauvait la carrière de Stéphane Sarrazin

Article suivant

Vidéo - L'ultime duel entre Peugeot et Audi aux 24H du Mans

Vidéo - L'ultime duel entre Peugeot et Audi aux 24H du Mans
Charger les commentaires
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021