WRC
22 août
-
25 août
Événement terminé
12 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
9 jours
C
Rallye d'Australie
14 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
30 jours

Breen : "Il y a une vie en dehors du WRC"

partages
commentaires
Breen : "Il y a une vie en dehors du WRC"
Par :
1 août 2019 à 17:59

De retour en Championnat du monde des Rallyes ce week-end, Craig Breen a évoqué son nouvel état d'esprit qui, espère-t-il, l'aidera à faire de bons débuts avec Hyundai en Finlande.

Breen a montré un rythme impressionnant sur sa Hyundai lors du shakedown de jeudi matin, conclu avec le troisième chrono entre ses équipiers Thierry Neuville et Andreas Mikkelsen – et à seulement une seconde du vainqueur de l'année dernière et leader du championnat, Ott Tänak.

"Tout a juste bien fonctionné ce matin. Je me suis senti à l'aise dans la voiture et, pour tout dire, quand j'ai vu le temps à la fin de mon premier run [le deuxième derrière Tänak], j'ai été assez surpris", a déclaré l'Irlandais. "Le feeling n'avait pas été génial, seulement moyen. C'était un bon chrono, auquel je ne m'attendais pas. Mais bon, c'est le shakedown. Ne nous emballons pas. On ne va pas commencer à sur-analyser les choses."

Lire aussi :

Écarté par Citroën en fin d'année dernière, Breen a justement passé la première moitié de l'année à analyser la situation. Et il admet être sorti de son passage en Championnat du monde avec une vision différente des choses.

"Mon état d'esprit du moment et la façon dont la situation évolue ne sont que plaisir absolu", a-t-il ajouté. "Je me sens bien dans ma tête. Mon univers tout entier a tourné pendant tant d'années autour du fait d'être en Championnat du monde. En gravissant les échelons pour y arriver, j'ai parfois eu l'impression d'être au bord d'un précipice et je sentais que ma vie s'arrêterait si je tombais."

J'ai bien mangé et je ne me suis pas entraîné pendant un mois

Craig Breen

"Mais le soleil brille et le réveil continue de sonner chaque matin, et les journées se déroulent normalement. Ça n'a pas été comme si le monde s'arrêtait parce que je n'y étais pas [en WRC]. J'ai fait d'autres choses au cours des derniers mois, étant en dehors du mondial, ce que je n'aurais pas fait si j'y étais resté."

"J'ai bien mangé et je ne me suis pas entraîné pendant un mois – j'étais pris de paresse. J'ai fait des choses que je n'avais jamais eu le temps de faire avant. J'ai refait du rallye dans mon pays, une chose qui me tient beaucoup à cœur, et j'ai passé du temps en famille et avec mes amis – des gens que j'avais 'zappés' pour en arriver là."

Lire aussi :

Durant leur absence du WRC, Breen et Paul Nagle, l'ancien copilote de Kris Meeke, ont couru sur toute une variété de voitures allant de la MG Metro 6R4, une des fameuses Groupe B des années 1980, à une Volkswagen Polo GTI R5 avec laquelle ils sont gagné le Rallye d'Ypres en Belgique.

"Ça a été comme un réactualisation complète de mon cerveau et ça m'a aidé à comprendre que c'est ça qui m'attend si, pour une raison malencontreuse, cette opportunité [de courir pour Hyundai] prend fin à un moment donné. Je comprends qu'il y a une vie en dehors du WRC. Ne vous méprenez pas, le WRC reste mon univers, c'est toujours le but ultime, mais il y a un tout autre monde qui m'attend."

Le Rallye de Finlande est le premier en WRC pour Breen – qui a quand même déclaré à l'arrivée du shakedown qu'il n'y avait "que ça de vrai" de piloter une World Rally Car – depuis celui d'Australie en novembre dernier, et le premier pour une équipe officielle autre que Citroën.

Craig Breen, Paul Nagle, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC

Article suivant
Ogier confirme son retrait pour fin 2020

Article précédent

Ogier confirme son retrait pour fin 2020

Article suivant

ES1 - Neuville meilleur temps dans la super spéciale d'ouverture

ES1 - Neuville meilleur temps dans la super spéciale d'ouverture
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Finlande
Pilotes Craig Breen
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur David Evans