Cinq Toyota sur certains rallyes, c'est une "possibilité"

Voir le contingent Toyota se renforcer d'ici la fin de la saison n'est pas à exclure, mais la décision attendue des dirigeants de la marque n'a pas encore été prise.

Takamoto Katsuta, Aaron Johnston, Toyota Gazoo Racing WRT NG Toyota GR Yaris Rally1

L'équipe Toyota n'exclut pas l'engagement de cinq GR Yaris d'usine sur certains rallyes d'ici la fin de la saison, mais la décision finale reviendra au constructeur japonais. C'est la position qu'a précisée Jari-Matti Latvala, directeur de la structure en WRC, alors que les rumeurs n'ont cessé de s'amplifier quant à une accentuation de l'engagement de la marque lors des mois à venir.

Les spéculations ont pris un peu plus d'ampleur encore le week-end dernier, en marge du Rallye de Croatie, épreuve sur laquelle Toyota s'est déplacé avec une nouvelle infrastructure améliorée et adaptée à un contingent plus important. Il n'en fallait pas plus pour que l'on y voit le signe de la présence, à terme, d'une cinquième auto.

Depuis le début de l'année, Toyota utilisait une structure temporaire capable d'accueillir trois WRC, et la quatrième, dévolue à Takamoto Katsuta, était installée dans une tente adjacente. Le matériel employé en Croatie n'avait plus rien à avoir avec ce procédé puisque beaucoup plus imposant et doté de cinq emplacements d'accueil très distincts pour les autos.

La nouvelle infrastructure de Toyota sur les rallyes.

La nouvelle infrastructure de Toyota sur les rallyes.

Interrogé par Motorsport.com sur les indices à interpréter avec le déploiement de cette structure, Jari-Matti Latvala s'est d'abord contenté d'un laconique "On verra bien". Le Finlandais s'est ensuite un peu plus épanché sur ce sujet et n'a pas nié la possibilité de voir cinq GR Yaris Rally1 sur certaines manches du championnat du monde en 2022, sans que la décision ne soit encore entérinée.

"Nous avons cette possibilité, en gros, durant la deuxième partie de saison, mais ça dépend énormément de ce que Toyota veut faire", a-t-il précisé. "À ce stade, nous ne savons pas si nous allons avoir [une cinquième voiture] ou pas, donc ce sont eux [Toyota] qui décideront."

Actuellement, on compte quatre Toyota sur les 13 autos engagées en WRC pour la saison 2022, dont trois destinées aux pilotes à plein temps que sont Kalle Rovanperä, Elfyn Evans et Takamoto Katsuta. La quatrième GR Yaris est dévolue à Esapekka Lappi la plupart du temps, sauf pour les manches cochées par Sébastien Ogier, comme le Monte-Carlo en janvier dernier ou le Rallye du Portugal le mois prochain. Le fait d'engager une cinquième voiture pourrait se faire sur d'autres manches où Ogier souhaiterait s'engager en fin d'année, ce qui permettrait alors à Lappi de ne pas se retrouver sur la touche.

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent L'arrivée des caméras embarquées de sécurité retardée
Article suivant M-Sport garde Fourmaux pour le Portugal : "On croit toujours en lui"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France