ES16 à 18 - Journée parfaite pour Rovanperä, solide leader

Kalle Rovanperä a rendu une copie parfaite ce samedi pour garder les commandes du Rallye d'Estonie.

ES16 à 18 - Journée parfaite pour Rovanperä, solide leader

Au terme de la plus longue étape de ce week-end estonien, Kalle Rovanperä a livré une nouvelle prestation remarquable pour s'offrir une confortable avance de 50"7 avant les 52,10 km programmés ce dimanche. Impérial dans la première spéciale de la journée, Peipsiääre et ses 23,53 km, où il a assommé son plus proche rival Craig Breen, le Finlandais n'a ensuite pas eu à forcer son talent pour consolider progressivement sa marge. Parti avec 8"5 de retard ce matin, l'Irlandais n'a jamais été en mesure de contenir les assauts répétitifs du pilote Toyota Gazoo Racing, à la différence de ce vendredi où il semblait faire jeu égal. Dans la dernière super spéciale, il s'est même offert une belle frayeur en heurtant violemment un rocher délimitant la route, un choc à première vue sans conséquence.

L'autre duel intéressant, opposant Thierry Neuville à Sébastien Ogier, a finalement tourné court cet après-midi. Revenu dans les échappements de la i20 Coupe WRC #11 à mi-journée, le Français a d'abord assuré dans les ornières des ES14 et 15 où ce n'était qu'"une question de survie", avant d'être gêné par la poussière dans l'ES17. Ces tracas ont directement permis au Belge de conforter sa place sur la dernière marche du podium, avec désormais un avantage de 17"9.

Au moment où son adversaire était en difficulté, il a même enfoncé le clou en signant son premier scratch (ES17) du week-end. Même s'il a probablement fait une croix sur le podium, le septuple Champion du monde a rappelé qu'il ne se battait pas au championnat contre Neuville mais bien contre Elfyn Evans pour le moment. En manque de sensations depuis le départ, le Gallois a d'ailleurs surement cru qu'il pourrait venir inquiéter son coéquipier, avant de finalement rentrer dans le rang en fin de journée. 

À plus de quatre minutes d'Evans, Teemu Suninen n'a jamais donné le sentiment de maîtriser son sujet, à l'image de Pierre-Louis Loubet, relégué en queue de peloton. Après un début de saison catastrophique, le Corse a opté pour une approche prudente quitte à souvent évoluer sur un rythme comparable à celui des meilleurs pilotes de la classe RC2.

Lire aussi :

De retour en course grâce au Super Rally, Ott Tänak a été l'autre homme fort de la journée. Avec six meilleurs temps sur neuf possibles, l'Estonien a survolé les débats sans avoir pourtant d'autre objectif que les points de la Power Stage disputée en clôture ce dimanche. De quoi nourrir encore plus de regrets après son abandon précoce à la suite de trois crevaisons dans la même boucle vendredi matin.

La dernière étape débutera ce dimanche à partir de 06h24 (en France) dans la spéciale de Neeruti. Le Rallye d'Estonie est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de l'après-midi

ES14 : Estonia O. Tänak

ES15 : Estonia O. Tänak

ES16 : Estonia O. Tänak

ES17 : Belgium T. Neuville

ES18 : France S. Ogier

Estonia Rallye d'Estonie - Classement après l'ES18

partages
commentaires
ES14 & 15 - Rovanperä intouchable, Neuville prend le large

Article précédent

ES14 & 15 - Rovanperä intouchable, Neuville prend le large

Article suivant

ES19 à 21 - Réveil en douceur pour Rovanperä

ES19 à 21 - Réveil en douceur pour Rovanperä
Charger les commentaires