Résumé d'étape
WRC Rallye Monte-Carlo

ES6 à 8 - Solide leader, Loeb emmène Ogier dans son sillage

Au terme d'une journée globalement maitrisée, Sébastien Loeb (M-Sport Ford) a conservé sa position de leader du Rallye Monte-Carlo pour 9"9 face à Sébastien Ogier (Toyota).

La seconde journée du Rallye Monte-Carlo a pris fin ce vendredi après-midi dans les Alpes Maritimes. Sur les trois spéciales déjà parcourues ce matin, le thermomètre a pris quelques degrés supplémentaires et a permis aux routes de s'assécher ainsi qu'à l'adhérence d'être plus constante.

Dans ces conditions, les pilotes des Rally1 ont pu s'exprimer pleinement et les temps se sont nettement améliorés par rapport aux premiers passages. Invaincu avant la pause, Sébastien Loeb a trouvé les ressources pour hausser encore le rythme en signant un des trois meilleurs temps de l'après-midi. S'il a réaffirmé à plusieurs reprises qu'il se sentait très bien dans la Ford Puma et qu'il pouvait ainsi rouler "à la limite", l'Alsacien a perdu quelques secondes dans l'ES7 dans laquelle il a été privé du boost hybride.

Ce petit problème a finalement permis à Sébastien Ogier de revenir à 9"9 de son compatriote. Prudent ce matin, le pilote Toyota Gazoo Racing s'est montré satisfait par sa seconde boucle même s'il a été gêné par un manque de stabilité et de traction. Il a tout de même réussi à signer le dernier meilleur temps de la journée pour reprendre la deuxième position à son coéquipier, Elfyn Evans, pour 12"1. De son côté, le Gallois a perdu le contact en adoptant un rythme trop prudent dans les derniers kilomètres. 

Dans un second wagon repoussé à plus de 45" de la tête, une belle lutte pour la quatrième place s'est dessinée entre Thierry Neuville, Craig Breen, Ott Tänak et Gus Greensmith. Même si tout n'a pas été parfait pour les pilotes Hyundai Motorsport, leurs performances affichées cet après-midi ont été nettement plus consistantes que celles de la boucle matinale. Bien calé à la septième position, Greensmith s'est quant à lui distingué en signant son premier scratch en WRC (ES7), mettant ainsi fin à la série entamée depuis ce matin par Loeb. Le nonuple Champion du monde ayant, soit dit en passant, porté son record à 929 meilleurs temps.

En queue de peloton, la journée a été beaucoup plus frustrante pour Takamoto Katsuta, Kalle Rovanperä et Oliver Solberg, en grande difficulté pour trouver leurs marques avec leurs nouvelles montures.

Lire aussi :

La troisième étape reprendra à partir de 8h17 ce samedi avec la spéciale du Fugeret-Thoroame-Haute et ses 16,80 km. Le Rallye Monte-Carlo est à suivre dans son intégralité sur Motorsport.com.

Scratchs de la journée

ES3 : France S. Loeb

ES4 : France S. Loeb

ES5 : France S. Loeb

ES6 : France S. Loeb

ES7 : United Kingdom G. Greensmith

ES8 : France S. Ogier

Monaco Rallye Monte-Carlo - Classement après l'ES8

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les espoirs de Fourmaux douchés par une violente sortie de route
Article suivant Loeb mène devant Ogier : "Je ne m'attendais pas vraiment à ça"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France