La FIA agit contre les spectateurs imprudents en WRC

partages
commentaires
La FIA agit contre les spectateurs imprudents en WRC
Par :
3 mars 2019 à 16:00

La FIA a publié un document recensant de nombreuses bonnes pratiques visant à améliorer la sécurité à tous les échelons du rallye.

La FIA vient de faire un grand pas dans la sauvegarde de l'avenir des rallyes, avec la publication des Rally Safety Guidelines (Consignes pour la sécurité en Rallye) – et entend ainsi mettre un terme au comportement parfois risqué de certains spectateurs.

Suite à la publication de ces consignes, le directeur des rallyes, Yves Matton, a décrit la sécurité des spectateurs comme étant la clé pour la viabilité de la discipline.

Lire aussi :

Les Consignes pour la sécurité en Rallye surviennent après deux années de recherche globale et de consultation menées par le responsable de la sécurité des rallyes et des circuits de la FIA, Stuart Robertson. La déléguée pour la sécurité du Championnat du monde des rallyes, Michèle Mouton, a ainsi puisé dans les meilleures pratiques du sport de haut niveau, avec l'objectif de les appliquer sur l'ensemble des catégories, du niveau régional au niveau national.

"La sécurité est la clé pour la viabilité du rallye, et l'une des clés dans la sécurité, c'est l'éducation – nous voyons cela partout dans le monde. Ces consignes vont tous nous aider à éduquer tout le monde pour avoir les meilleures procédures et les meilleures habitudes en rallyes", a expliqué Matton à Autosport. "L'objectif que nous devons nous fixer, c'est zéro [morts et blessures], mais nous savons à quel point c'est difficile. C'est une question d'éducation et de connaissance que de laisser les gens comprendre à quel point cela peut être dangereux si vous ne faites pas les choses correctement, et cela prend du temps – l'éducation prend toujours du temps."

De nombreuses initiatives

Robertson a en particulier mis l'accent sur les progrès rapides – et peu coûteux –  potentiels dans les bas échelons de la discipline : "Là où nous observons de nombreux problèmes avec les spectateurs, c'est au niveau national et régional", a –t-il déclaré. "Nous avons besoin de répandre ce message, et une façon de faire cela c'est d'utiliser le WRC comme une vitrine pour démontrer les bonnes pratiques et éduquer les personnes dans ces messages vitaux qui sont liés à l'organisation d'événements les plus sûrs possibles pour les spectateurs."

"Nous n'allons pas augmenter les coûts, il s'agit surtout de beaucoup d'initiatives : un coup de sifflet prolongé 30 minutes avant le départ de la première voiture afin de prévenir tout le monde que la spéciale va débuter et que la route est fermée. Ou bien des commissaires qui communiquent avec les voitures de sécurité par des signaux s'ils ont besoin d'assistance. Ce sont des choses très pertinentes pour le rallye au niveau national, et qui n'ajoutent pas de coûts. Nous voulons que les organisations au niveau national soient comprises dans le document à l'avenir."

Les instances dirigeantes des sports mécaniques au Royaume-Uni et des autres pays à travers le monde vont ainsi être incitées à mettre en place des bonnes pratiques mentionnées dans les Consignes de sécurité en rallyes lors des prochains événements.

Ott Tänak, Martin järveoja, Toyota Gazoo Racing, Toyota Yaris WRC 2019

Mettre un terme à l'impunité de certains spectateurs

Alors que les chiffres du nombre de morts et de blessés s'améliorent, le rallye déplore toujours la moitié de ces statistiques en sports mécaniques. Il est par ailleurs à noter que la plupart des blessés sont des spectateurs, et non des pilotes.

Robertson explique : "Même au sommet de la discipline, au meilleur niveau, nous pouvons voir des spectateurs qui ne se situent pas au bon endroit. Ces personnes ont un manque de connaissances, peut-être qu'il s'agit de leur premier événement, ou alors ce sont des paysans qui ont traversé leurs champs pour voir ce qu'il se passe. Ou alors ce sont des mordus qui supportent leur pilote favori et veulent se rapprocher le plus possible."

Lire aussi :

Robertson a déclaré que la FIA ne ménageait pas ses efforts pour rappeler les fans les plus récalcitrants à la règle. "Nous avons initié un projet qui va nous aider à détecter les endroits où se situent les spectateurs grâce à la reconnaissance d'images, de façon anonyme, en utilisant des caméras et d'autres outils divers. Nous employons une nouvelle technologie de haut niveau pour identifier les lieux où ces personnes sont localisées."

"Nous savons qu'elles attendent jusqu'à ce que le personnel de sécurité passe dans ces endroits [dangereux]. Nous travaillons sur un système qui enverra une alerte au directeur de course, pour lui faire prendre connaissance de tout problème situé dans un virage particulier. Des actions seront prises ensuite. La première action pourrait être le déploiement d'une slow zone, avec des messages envoyés aux voitures suivantes, pour leur conseiller de passer ce virage à une vitesse très réduite. Ce message est simple : 'Vous ne pouvez plus être ce spectateur impénitent. Nous saurons où vous êtes et nous viendrons vous chercher.'"

Les consignes en question sont disponibles en cliquant ici.

Article suivant
Hyundai explique la mise à l'écart de Mikkelsen en Corse

Article précédent

Hyundai explique la mise à l'écart de Mikkelsen en Corse

Article suivant

Près de 100 concurrents engagés sur le Tour de Corse

Près de 100 concurrents engagés sur le Tour de Corse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu