WRC Rallye de Croatie

Accablé par des crevaisons, Loubet doit déjà renoncer

Pour son retour en WRC, Pierre-Louis Loubet est contraint de mettre un terme à la première journée du Rallye de Croatie à la suite de trois crevaisons lors des deux premières spéciales.

Pierre-Louis Loubet, Vincent Landais, M-Sport Ford World Rally Team Ford Puma Rally1

Ce n'est sans doute pas le retour qu'il espérait. Pour son comeback en WRC à l'occasion du Rallye de Croatie, Pierre-Louis Loubet n'aura participé qu'aux deux premières spéciales. Le Français a malheureusement été accablé par les crevaisons, au nombre de trois sur les 40 premiers kilomètres de parcours chronométrés ce matin.

Faute d'un nombre de roues de secours suffisant, le pilote français se voit donc contraint de jeter l'éponge sur cette première journée du côté de Zagreb. Le natif de Bastia fait son retour à la compétition ce week-end après s'être vu offrir une seconde chance par M-Sport à la suite d'une première saison plus que délicate l'an dernier avec Hyundai. Malgré sa déconvenue du jour, il aura la possibilité de reprendre la compétition dès demain. 

Kalle Rovanperä domine pour l'heure la première boucle de spéciales disputées en Croatie, avec une grosse dizaine de secondes d'avance sur Thierry Neuville. Cette première matinée est marquée par des conditions météo difficiles, avec des routes détrempées et surtout une très mauvaise visibilité alors que le brouillard tarde à se dissiper. 

Elfyn Evans a ainsi été également victime d'une crevaison lors de la première spéciale, alors que Gus Greensmith a bien failli tout perdre en tirant tout droit aux abords d'un virage en épingle, ne devant son salut qu'à une sortie sur un remblai bordant la route. Esapekka Lappi a quant à lui dû renoncer après avoir tapé un rocher situé à l'intérieur d'une courbe à droite. 

Plus que jamais, ce Rallye de Croatie promet de nombreux rebondissements...

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Loubet, parcours d'un phénix en passe de renaître de ses cendres
Article suivant ES1 à 4 - Rovanperä domine face à Neuville, les Français à l'arrêt

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France