Il a fallu plus de 16 ans à M-Sport pour faire venir Sébastien Loeb

Malcolm Wilson, patron de l'équipe M-Sport, est on ne peut plus heureux d'avoir enfin réussi à recruter Sébastien Loeb en WRC, un accord qu'il aura mis 16 ans à concrétiser.

Il a fallu plus de 16 ans à M-Sport pour faire venir Sébastien Loeb

Sébastien Loeb rejoindra M-Sport la saison prochaine, afin de participer à la manche ouverture qu'est le Rallye de Monte-Carlo. Il pilotera une quatrième Ford Puma, engagée aux côtés de celles de Craig Breen, Gus Greensmith et Adrien Fourmaux. L'accord annoncé mardi ne concerne pour l'instant qu'une seule manche, mais d'autres pourraient être envisagées par la suite.

Accueillir le nonuple Champion du monde représente un moment éminemment important pour Malcolm Wilson, fondateur de l'équipe M-Sport, qui a révélé qu'il avait fait une première tentative pour l'engager en 2005. À l'époque, l'Alsacien n'avait qu'un seul titre en poche, celui qu'il avait remporté avec Citroën en 2004, et huit autres allaient suivre consécutivement avec la marque française.

"J'ai failli conclure un accord avec [Loeb] en 2005. Malheureusement, à l'époque, nous n'avons pas été en mesure de le faire", rappelle-t-il. "Cependant, avec l'introduction de la nouvelle réglementation Rally1 en 2022 et suite à des discussions avec Red Bull, nous avons tous deux contacté Seb pour voir s'il serait intéressé de venir essayer la nouvelle voiture. Il l'était, il l'a fait et maintenant nous sommes en mesure de dire qu'il rejoindra l'équipe l'année prochaine !"

"C'est fantastique de pouvoir faire venir un pilote aussi accompli chez M-Sport et je n'ai aucun doute quant au fait qu'il est toujours capable d'obtenir un résultat fantastique tout en étant un mentor pour nos autres pilotes. Il a peut-être fallu plus de 16 ans pour que cet accord devienne réalité, mais c'est formidable de le voir enfin se concrétiser !"

Richard Millener, team principal M-Sport, savoure lui aussi cette signature et l'opportunité de travailler avec Sébastien Loeb, alors qu'il a déjà fait l'expérience de travailler aux côtés de Sébastien Ogier lors des deux saisons du Français avec M-Sport en 2017 et 2018, avec deux titres à la clé.

"Je suis encore assez tôt dans ma carrière en rallye, mais j'ai été incroyablement chanceux de travailler avec des pilotes incroyables ces dernières années. Mais avoir la chance de travailler avec Seb Loeb, c'est quelque chose que je n'aurais jamais vraiment cru possible", admet Richard Millener. "Je sais que l'équipe et moi-même donnerons tout pour l'accueillir et lui donner les meilleures chances d'obtenir les meilleurs résultats."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Fourmaux officialisé pour une saison complète avec M-Sport
Article précédent

Fourmaux officialisé pour une saison complète avec M-Sport

Article suivant

Le directeur des rallyes de la FIA quitte ses fonctions

Le directeur des rallyes de la FIA quitte ses fonctions
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020