Malgré son retour en F1, Ford tient au WRC

Ford déclare rester dévoué à son programme en WRC, à la suite de la confirmation de son retour en Formule 1 en tant que motoriste en 2026.

Ott Tänak, Martin Järveoja, M-Sport Ford World Rally Team Ford Puma Rally1

Ford fait partie des trois marques actuellement représentées en Championnat du monde des Rallyes aux côtés de Toyota et Hyundai, via son partenariat de longue date avec l'écurie M-Sport. Ford a aidé cette dernière à développer la toute nouvelle Ford Puma conçue pour la réglementation Rally1 lancée l'an passé, et continue de lui apporter son assistance, ainsi qu'aux pilotes Ott Tänak et Pierre-Louis Loubet.

Lire aussi :

Or, Ford vient d'annoncer son retour en Formule 1 en alliance avec Red Bull dans la conception d'unités de puissance à partir de 2026. Cependant, son directeur mondial Mark Rushbrook affirme que cette décision n'aura pas d'impact sur l'implication actuelle en WRC, ni sur les autres programmes majeurs en sport auto tels que la NASCAR, le Supercars et l'Endurance. Il s'avère d'ailleurs que M-Sport est actuellement soutenu par Red Bull.

"Ce que je peux dire, c'est qu'il s'agit d'une décision indépendante", déclare Rushbrook au sujet du retour de Ford en F1. "Nous sommes très dévoués au sport auto internationalement. Nous avons changé de stratégie en nous concentrant sur la Mustang à différents niveaux de courses et sur le rallye-raid avec le Bronco et le Ranger, et nous incluons toute la pyramide de Fiesta là-dessous quant à notre stratégie off-road."

Adrien Fourmaux, Alexandre Coria, M-Sport Ford World Rally Team Ford Fiesta Rally2

Adrien Fourmaux & Alexandre Coria (M-Sport Ford World Rally Team Ford Fiesta Rally2)

"Maintenant, la Formule 1 nous donne peut-être la plus grande portée mondiale parmi tout cela, et encore plus d'électrification – ce qui est désormais le quatrième pilier. Ces quatre piliers constituent notre plan cyclique en sport auto et nous n'avons l'intention de changer aucun de nos programmes actuels."

Le WRC va dévoiler d'ici fin mars la réglementation Rally1 évoluée, qui entrera en vigueur en 2025. Elle devrait inclure une utilisation accrue de l'unité hybride Compact Dynamics de 100 kW (134 ch). Il est espéré que cette réglementation permettra au championnat de conserver les marques actuellement engagées et d'attirer de nouveaux constructeurs.

Passionné de rallye, Ford a par ailleurs tenté de faire venir le WRC en Amérique. S'exprimant au Rallye Monte-Carlo, Simon Larkin (directeur des événements WRC) a fait savoir que le projet d'un rallye des États-Unis était bien engagé, si bien que cette manche pourrait être organisée l'an prochain.

Lire aussi :

Propos recueillis par Jonathan Noble

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Vettel : Les pilotes de rallye n'ont pas l'attention qu'ils méritent
Article suivant Ott Tänak regagne avec M-Sport en préparation du Rallye de Suède

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France