M-Sport favorisera Ogier par rapport au titre constructeurs

partages
commentaires
M-Sport favorisera Ogier par rapport au titre constructeurs
Par : David Evans
13 nov. 2018 à 15:45

M-Sport pourrait sacrifier ses chances de décrocher un nouveau titre de Champion du monde des constructeurs, afin de permettre à Sébastien Ogier de remporter pour la sixième fois le championnat pilotes.

Ogier mène le classement général du WRC avant la dernière manche, le Rallye d'Australie, avec trois points d'avance sur Thierry Neuville (Hyundai) et 23 unités sur Ott Tänak (Toyota). M-Sport Ford, de son côté, pointe au deuxième rang du classement des constructeurs, à 25 points de Toyota, alors que 43 unités sont en jeu ce week-end.

Le patron de l'équipe M-Sport, Malcolm Wilson, admet que le titre constructeurs sera très difficile à aller obtenir, et que la conquête d'une sixième couronne par Sébastien Ogier était la priorité de la structure britannique avant la finale de ce week-end.

Lire aussi :

"De notre point de vue, c'est fini pour le titre constructeurs", a expliqué Wilson à Motorsport.com. "Nous mettons toutes nos ressources et tout ce que l'on a dans le fait de conserver le titre pilotes. C'est là que tous nos efforts se concentrent désormais."

Un éventuel nouveau titre de Sébastien Ogier risque d'être accueilli avec des sentiments partagés du côté de M-Sport, le Français repartant chez Citroën pour 2019. Wilson a toutefois continué à rendre hommage à son pilote, qui a contribué à la double couronne de 2017.

"Je n'ai jamais vu une telle force mentale ou une approche aussi complète dans tous les compartiments. Lui et Julien [Ingrassia, son copilote] font tout, et vraiment tout, pour obtenir chaque petite parcelle de performance possible. Je n'ai jamais vu quelqu'un comme eux avant, et n'oubliez pas que nous avons eu Carlos Sainz dans notre équipe !"

"Quand je repense à l'Espagne et au Pays de Galles [cette année], je dois simplement m'émerveiller devant ce que ces gars ont pu faire pour reprendre la tête du championnat. Une chose est sûre, la paire va vraiment nous manquer quand elle partira."

C'est la première fois depuis 2003 que trois pilotes vont se présenter au dernier rallye de la saison en lutte pour le titre. Cette année-là, Petter Solberg, Sébastien Loeb et Carlos Sainz se sont affrontés, le dernier prétendant, Richard Burns, ayant dû déclarer forfait avant le départ.

Malcolm Wilson explique que selon lui, la lutte intense pour le titre 2018 montre que le WRC est dans une belle forme, lui qui a également vécu une bagarre à trois en 2001, lorsque Richard Burns a battu les deux pilotes M-Sport, Carlos Sainz et Colin McRae.

"Cette année est la plus excitante. La lutte de 2001 était tendue, mais celle-ci encore plus. C'est incroyable, quelle manière pour nous de terminer notre aventure avec Sébastien et Julien Ingrassia. Ce qui m'impressionne également, c'est l'état du sport actuellement, il est dans un meilleur état que jamais. Regardez le niveau de concurrence grâce aux super règlements que l'on a. Pour la deuxième saison d'affilée, tous les constructeurs ont gagné au plus haut niveau. Je n'ai jamais vu une compétition aussi serrée."

Article suivant
11 novembre 2005 : clap de fin pour Peugeot

Article précédent

11 novembre 2005 : clap de fin pour Peugeot

Article suivant

Quand le fils de Solberg se fait coacher par Loeb

Quand le fils de Solberg se fait coacher par Loeb
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Australie
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes M-Sport
Auteur David Evans