D'importants changements pour le Rallye Monte-Carlo 2022

Manche d'ouverture du Championnat du monde des Rallyes 2022, le Rallye Monte-Carlo se réinventera à travers de nouvelles spéciales et un parc d'assistance situé sur le Rocher.

D'importants changements pour le Rallye Monte-Carlo 2022

Manche d'ouverture d'ores et déjà confirmée pour la saison 2022 du WRC, la première de l'ère des moteurs hybrides, le Rallye Monte-Carlo innovera pour sa 90e édition. En effet, pour la première fois depuis 2006, le parc d'assistance ne quittera pas les frontières de la Principauté et aucune assistance ne sera organisée à la mi-journée. Les organisateurs indiquent quitter "provisoirement" Gap et expliquent que "ce recentrage en Principauté [est] brigué par le Comité d’Organisation de l’Automobile Club de Monaco afin de pouvoir notamment orchestrer les festivités de cette 90e édition".

En ce qui concerne le parcours, 17 spéciales seront au programme pour une distance de 319,33 km chronométrés. Au total, 95% du parcours emprunté en 2021 sera renouvelé, grâce à de nouvelles spéciales et d'autres qui n'ont plus été utilisées en Championnat du monde depuis plusieurs années. 

Lire aussi :

Après le départ, qui sera donné de nuit, jeudi 20 janvier 2022 sur la place du Casino, les pilotes et les voitures s'attaqueront aux routes de montagne des Alpes-Maritimes et franchiront l'emblématique Col de Turini. Pour cette première soirée, 38,83 km d'action sont au programme, avec les spéciales Lucéram-Lantosque et La Bollène-Vésubie-Moulinet, qui traverse le Turini et qui constitue la plus longue spéciale du rallye, avec une distance de 23,52 km.

Le lendemain, vendredi 21 janvier, les pilotes devront effectuer deux boucles de trois spéciales près du parc national du Mercantour pour un total de 118,88 km. Les spéciales Roure-Beuil, Pierlas-Ilonse et La Tour-sur-Tinée-Saint-Jean-la-Rivière sont prévues pour la matinée. Dans l'après-midi, une courte pause à Puget-Théniers sera observée afin de changer les pneus avant une seconde boucle identique pour clôturer la journée.

Samedi 22 janvier, la spéciale Le Fugeret-Thorame-Haute ouvrira la journée avant un double passage dans Saint-Jeannet-Malijai, un parcours inédit, et Saint-Geniez-Thoard, qui comprend la montée du Col de Fontbelle. Comme lors du vendredi, il n'y aura qu'une seule pause à la mi-journée pour changer les pneus, à Digne-les-Bains.

Enfin, dimanche 23 janvier, la dernière étape du Rallye Monte-Carlo se disputera dans le nord des Alpes-Maritimes. Les nouvelles spéciales La Penne-Collongues et Briançonnet-Entrevaux seront répétées deux fois, la dernière prenant la forme de la Power Stage. Les pilotes retrouveront ensuite la place du Casino de Monaco pour la cérémonie du podium.

partages
commentaires

Voir aussi :

Troisième copilote pour Dani Sordo cette saison

Article précédent

Troisième copilote pour Dani Sordo cette saison

Article suivant

Ogier prêt à aider Toyota avec sa Yaris GR Rally1 pour 2022

Ogier prêt à aider Toyota avec sa Yaris GR Rally1 pour 2022
Charger les commentaires