Résumé de spéciale
WRC Rallye de Croatie

ES5 à 8 - Rovanperä conforte son avance, Neuville limite les dégâts

Déjà leader à la mi-journée, Kalle Rovanperä a poussé son avantage dans l'après-midi pour disposer d'une avance confortable sur Thierry Neuville et Ott Tänak, à l'issue de la première étape du Rallye de Croatie.

Kalle Rovanperä, Jonne Halttunen, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

La première étape du Rallye de Croatie vient de toucher à son terme, et c'est Kalle Rovanperä qui figure pour l'heure en tête du classement provisoire avec plus d'une minute d'avance sur son plus proche adversaire, Thierry Neuville.

Le Finlandais avait déjà viré en tête à la mi-journée, après avoir signé le meilleur temps sur trois des quatre spéciales disputées dans la matinée. Mais avec seulement 12''5 d'avance sur son plus proche adversaire Thierry Neuville, le pilote Toyota restait sous la menace d'un retour du pilote belge dans l'après-midi.

Mais de retour il n'y a finalement pas eu, et pour cause, ce dernier s'est vu infliger une pénalité de 40 secondes au terme de la première boucle pour avoir pointer en retard au contrôle horaire en raison d'une panne d'alternateur à 800 mètres de l'arrivée, qui l'a contraint lui et son copilote à rejoindre l'assistance en poussant leur GR Yaris Rally1.

C'est donc un Neuville exténué et désormais quatrième du classement provisoire qui a abordé la seconde boucle de la journée, disputée dans des conditions toujours très difficiles, le brouillard étant toujours de la partie, sur des routes très glissantes serpentant au milieu de forêts.

Rovanperä a ainsi intelligemment levé le pied, bouclant l'ES5 en étant 15'' plus lent qu'il ne l'avait été lors de son premier passage dans la matinée. Une sage décision dont aurait pu s'inspirer Gus Greensmith, encore victime d'un coup du sort avec une crevaison à l'avant-droit doublée d'un écrou endommagé sur sa roue avant-gauche.

Neuville s'est quant à lui bien remis de sa déconvenue pour entamer une remontée depuis la quatrième position. Le pilote belge a ainsi ferraillé tout l'après-midi avec Ott Tänak pour le gain de la deuxième place, malgré un nouveau problème technique qui l'a encore handicapé sur l'ES6 avec un système de désembuage inopérant qui l'a amené à ralentir faute de visibilité.

Neuville conclut la journée en beauté

Mais le pilote Hyundai a su se relancer dès la spéciale suivante pour reprendre l'avantage sur son adversaire estonien, avant de conclure la journée en beauté avec un premier scratch, reprenant ainsi 2''6 sur Rovanperä et 3''6 sur Tänak.

Au classement provisoire, Rovanperä reste en revanche solide leader au terme d'une première étape menée de main de maître et jalonnée de six meilleurs temps. Le Finlandais occupe ainsi la première place avec 1'04 d'avance sur Neuville, alors que Tänak est relégué à 1'23.3, juste devant Craig Breen en embuscade.

Oliver Solberg évolue quant à lui en cinquième position malgré un aquaplaning lors de l'ES6 qui aurait pu lui coûter cher. Le Norvégien devance Elfyn Evans, victime de deux crevaisons sans lesquelles il pourrait très certainement figurer en bien meilleure position. Le Gallois est en effet l'un des deux pilotes avec Thierry Neuville à avoir réussi à barrer la route de Rovanperä sur cette première journée.

À noter enfin le calvaire vécu par Greensmith, cible d'une nouvelle crevaison lors de la dernière spéciale et huitième à l'arrivée. L'Anglais est devancé par Takamoto Katsuta, lui aussi victime d'une crevaison lors de la dernière spéciale.

Après ces 120 premiers kilomètres de parcours chronométrés, le WRC reprendra ses droits demain matin à 7h43 pour une deuxième étape composée de huit nouvelles spéciales.

Lire aussi :

Scratchs de la journée

ES1 : Finland K. Rovanperä

ES2 : Finland K. Rovanperä

ES3 : United Kingdom E. Evans

ES4 : Finland K. Rovanperä

ES5 : Finland K. Rovanperä

ES6 : Finland K. Rovanperä

ES7 : Finland K. Rovanperä

ES8 : Belgium T. Neuville

Croatia (Hrvatska) WRC Rallye de Croatie - Classement au terme de l'étape 1 :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Comprendre les pannes des systèmes hybrides, priorité de la FIA
Article suivant Adrien Fourmaux a dû abandonner au Rallye de Croatie

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France