Shakedown - Tänak en tête après une matinée mouvementée

Ott Tänak a signé, à plus de 131,81 km/h de moyenne, le meilleur temps du shakedown pour sept dixièmes devant Thierry Neuville. Le Belge a été bien malgré lui un des animateurs de la matinée en sortant de la route lors de sa deuxième tentative.

Tracé à quelques kilomètres au nord de Rovaniemi autour de la charmante bourgade de Vennivaara, ce shakedown de 5,69 kilomètres a déjà permis aux pilotes d'avoir une première idée des réjouissances du week-end.  

Premier passage :

Dès 7h31 (en France), Sébastien Ogier a ouvert cette séance de tests sous une brume insistante et des températures relativement clémentes (autour de -10°C). Vainqueur en janvier dernier du Rallye Monte-Carlo, et donc fort logiquement leader du classement du Championnat du monde, le Français a été le premier pilote en action sur ce tronçon chronométré.

Le septuple Champion du monde a signé la première référence après un effort de 2'45"1. "J'espère que les conditions seront similaires dans les spéciales avec autant de glace. Le grip était plus élevé que prévu."  Parti deux minutes après son coéquipier, Elfyn Evans a signé le même temps au dixième près !

Intercalé parmi les quatre Yaris WRC, Thierry Neuville a été le premier pilote à améliorer. Avec six dixièmes de mieux, le Belge a été satisfait du comportement de sa I20 Coupe WRC.

Quatrième sur la route, Kalle Rovanperä a ensuite frappé un grand coup ! Donné favori pour la victoire, le Finlandais a déjà marqué les esprits en baissant la référence de plus de quatre secondes. Avec un temps de 2'40"5, il a déjà annoncé la tendance de ce que pourrait être le scénario du week-end. "J’ai juste essayé d’avoir un bon feeling dans la voiture malgré quelques erreurs ici et là."

Lire aussi:

Craig Breen et Ott Tänak, respectivement partis neuvième et septième sur la route, ont finalement été les seuls pilotes à talonner le pilote Toyota avec des retards de 1"9 et 2"5 à l'arrivée.

Derrière les Toyota et les Hyundai de pointe, les écarts ont été en revanche nettement plus marqués, à l'image d'Oliver Solberg. Au volant de la Hyundai i20 WRC Coupe qu'il découvre ce week-end, le Suédois a commencé à prendre ses marques avec un temps plus lent de 13" par rapport à la référence.

Deuxième passage :

Après le premier passage des 23 concurrents prioritaires, la route a été clairement nettoyée de sa couche de neige fraîche et les temps se sont logiquement améliorés.

Fidèle à ses habitudes, Sébastien Ogier a été le premier des pilotes WRC à effectuer son deuxième run. Preuve, s'il en fallait une que la route s'améliorera au fil des passages, le Français a grappillé 3"8 sur son premier temps.

Parmi les améliorations notables, Craig Breen et Ott Tänak ont été les pilotes les plus en vue ! Le Nord-Irlandais a pris la tête provisoire avec une marque de 2'39"9 tandis que son coéquipier est venu s'échouer à quatre dixièmes.

Ce deuxième passage a été en revanche plus compliqué pour Elfyn Evans et Thierry Neuville qui ont tous deux visité un mur de neige. Si le Gallois a pu en sortir quelques secondes plus tard, l'expérience a clairement été plus rafraîchissante pour le pilote Hyundai qui a littéralement planté sa i20 Coupe WRC sur un bas-côté. Après une séance de pelletage forcée pour son copilote Martijn Wydaeghe, l'équipage belge a dû se résoudre à attendre une dépanneuse pour sortir de cet emplacement improvisé.

Troisième passage :

Après une vingtaine de minutes d'interruption afin d'évacuer la i20 Coupe WRC numéro 11, les affaires ont repris à Vennivaara.

Accroché au top 5 depuis le départ, Sébastien Ogier a été gêné par un concurrent du WRC3 sorti de la route devant lui. Le pilote Toyota a terminé son troisième passage avec un retard supérieur d'une minute. À l'image du Français, Elfyn Evans et Kalle Rovanperä n'ont pas réussi a améliorer leur temps.

Dans le clan Toyota, la bonne surprise est finalement venue de celui que personne n'attendait. Relégué en queue de peloton jusque là, Takamoto Katsuta a pris tout le monde de court en étant la meilleure Yaris WRC sur la feuille des temps avec la troisième référence.

Quelques minutes plus tard, Ott Tänak a définitivement assommé la concurrence en claquant un temps de 2'35"4 à plus de 131,81 km/h de moyenne. Dans des conditions comparables, Thierry Neuville a pris la deuxième place à sept dixièmes.

Quatrième passage :

Toutes les WRC de pointes ont rejoint le parc d'assistance de Rovaniemi. Seules les deux I20 WRC Coupe du team 2C Competition ont enchainé un quatrième passage. Pierre-Louis Loubet en a profité pour faire un saut au classement en hissant au troisième rang ex-æquo avec Katsuta.

Après cette première introduction déjà mouvementée, le rallye débutera réellement ce vendredi après-midi à partir de 14h08 (en France) avec le premier passage dans les 31,05 km de Sarriojärvi. Le classement sera à suivre en intégralité sur Motorsport.com tout au long du week-end.

Finland Arctic Rally Finland - Classement du shakedown

partages
commentaires
Adamo estime que "seule la victoire sera un bon résultat" en Finlande
Article précédent

Adamo estime que "seule la victoire sera un bon résultat" en Finlande

Article suivant

Kalle Rovanperä : "Plus d'excitation et de pression sur moi"

Kalle Rovanperä : "Plus d'excitation et de pression sur moi"
Charger les commentaires