ES1 - Tänak prend les devants, petite bourde pour Rovanperä

Le duel annoncé entre les deux leaders du championnat a débuté au Rallye de Nouvelle-Zélande, avec un avantage pour Ott Tänak à l'issue de la première spéciale disputée.

ES1 - Tänak prend les devants, petite bourde pour Rovanperä
Charger le lecteur audio

Dix ans après, le WRC a enfin retrouvé ses marques en Nouvelle-Zélande avec la tenue de la Super Spéciale de Pukekawa Auckland Domain ! Située dans un parc du centre-ville du même nom, ce premier parcours chronométré de 1,78 km a offert un premier aperçu de ce que devraient réserver les trois prochains jours en termes de conditions climatiques, avec quelques éclaircies dans le crachin et des routes détrempées.

Des conditions de roulage difficiles dont pourrait cependant tirer profit le premier à s'élancer, Kalle Rovanperä, profitant de l'absence d'ornières lors des premiers passages. Le Finlandais avait d'ailleurs signé le meilleur chrono lors du shakedown, devant les trois Hyundai de Thierry Neuville, Ott Tänak et Oliver Solberg, Sébastien Ogier complétant le top 5.

Mais cette fois-ci c'est Tänak qui a réalisé le meilleur temps sur cette toute première spéciale, devançant de 0"9 Craig Breen et de 1"6 son coéquipier Neuville. Une très bonne rampe de lancement pour l'Estonien, qui doit à tout prix finir devant Rovanperä s'il veut conserver des chances sérieuses de rester en lice dans la course au titre.

Son adversaire de chez Toyota, fébrile lors des deux derniers rallyes disputés, a d'emblée failli commettre une erreur en passant près d'oublier un 360° au premier rond-point. Le leader du championnat termine au final cette première spéciale au sixième rang, derrière les coéquipiers Takamoto Katsuta et Elfyn Evans, respectivement quatrième et cinquième.

Même chrono pour Ogier et Solberg

On retrouve ensuite Gus Greensmith à la septième place, l'Anglais qui devance Ogier en huitième position. Le Français, qui fait son retour au volant de la GR Yaris pour la première fois depuis le Safari Rally, a réalisé le même chrono qu'Oliver Solberg. Le top 10 est quant à lui complété par le régional de l'étape et ancien pilote WRC, Hayden Paddon.

Après cette première mise en bouche sur asphalte, les pilotes vont à présent entrer dans le vif du sujet avec les premiers tronçons chronométrés sur terre avec Whaanga 1 Coast, dont le départ est prévu ce soir à 21h33 heure française (demain vendredi à 08h33 heure locale).

Lire aussi :

New Zealand Rallye de Nouvelle-Zélande - Classement à l'issue de l'ES1 

partages
commentaires

Voir aussi :

Après l'Acropole, M-Sport veut confirmer en Nouvelle-Zélande
Article précédent

Après l'Acropole, M-Sport veut confirmer en Nouvelle-Zélande

Article suivant

Le Rallye de Nouvelle-Zélande absent du calendrier 2023

Le Rallye de Nouvelle-Zélande absent du calendrier 2023