Davide Giugliano quatre-vingt-dix jours plus tard

partages
Davide Giugliano quatre-vingt-dix jours plus tard
Par : André Christian Cahuzac
9 mai 2015 à 17:58

Davide Giugliano, Ducati Team
Chaz Davies et Davide Giugliano avec la Ducati Panigale R
Chaz Davies et Davide Giugliano avec la Ducati Panigale R
Davide Giugliano

Il aura fallu le retour d'un Davide Giugliano privé de moto pendant quatre-vingt-dix jours pour que l'on cesse de parler uniquement la langue de Shakespeare lors des conférences du Superbike. Depuis quatre meetings, c'est en effet un véritable championnat britannique qui nous a été offert entre Jonathan Rea au guidon de sa Kawasaki, Leon Haslam sur son Aprilia et Chaz Davies avec sa Ducati.

A Imola, si on a eu à nouveau une Ducati, celle-ci était menée par un Italien devant le public transalpin. Après une sérieuse blessure au dos, Davide Giugliano n'a pas raté son retour. Même si le plus dur reste à faire.

Car rouler fort sur un tour est une chose, mais tenir le rythme sur la longueur d'une course en est une autre. L'homme à la 1199 Panigale est d'autant plus enclin à le reconnaître que le déroulé de sa carrière a démontré jusque-là le fait que la régularité n'était pas son fort. "Je savais que je pouvais faire un très bon tour" commente l'intéressé. "C'est un de mes points forts. Qui plus est, j'ai fait quelques erreurs durant ma performance et je pense que j'aurais pu descendre sous les 1'46" regrette-t-il en analysant son 1'46.382.

Plus dure sera la course

"Cependant, il faut savourer ce moment et ce résultat avec l'équipe, mes fans, et tous ceux qui m'entourent. C'est une juste récompense pour tout le monde après les moments difficiles récemment traversés. Demain, ce sera une autre histoire. Nous avons une bonne place, les réglages ne sont pas mauvais et j'ai déjà choisi mes pneus."

"Pour autant, je ne suis pas au sommet de ma forme physique. Je pense que je vais souffrir après la mi-course. Mais sait-on jamais, avec l'adrénaline, tout peut se passer. Ce sera sympa de se battre avec les Kawasaki. Elles ne nous calculent pas vraiment. Alors ce sera d'autant plus drôle !"

Davide Giugliano partagera la première ligne avec Tom Sykes et Jonathan Rea qui se regarderont en chien de faïence. Son équipier Chaz Davies partira quatrième. La première manche aura lieu à 10h30 et le départ de la seconde sera donnée à 13h10.

 

Prochain article WSBK
La mauvaise direction pour Chaz Davies

Article précédent

La mauvaise direction pour Chaz Davies

Article suivant

Qualif – Jules Cluzel arrache la pole position

Qualif – Jules Cluzel arrache la pole position

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Pilotes Davide Giugliano
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur André Christian Cahuzac
Type d'article Résumé de qualifications