WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
23 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
30 jours
C
Aragon I
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
51 jours
C
Aragon II
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
58 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
72 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
86 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
93 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
121 jours

Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat

partages
commentaires
Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat
Par :
23 juin 2019 à 14:09

Rea et Bautista sont tous les deux partis à la faute lors de la manche se tenant à Misano, mais cela n’a pas empêché le Nord-Irlandais de reprendre 25 points à son rival espagnol au classement général.

Le plateau du Superbike a posé ses valises à Misano ce week-end et n’a pas été au bout de ses surprises. Au programme : une météo très capricieuse, un top pilote blessé, une remontée de l’unique Français engagé en Course 1 ainsi que les deux leaders du championnat tour à tour au tapis en Course Tissot Superpole et Course 2.

La manche adriatique n’a pourtant pas vu un seul pilote dominer, comme cela a presque toujours été le cas précédemment, puisque Jonathan Rea et Michael van der Mark se sont octroyés le meilleur temps des EL1 et EL2, lors d’une première journée ensoleillée, avant que la pluie ne fasse son arrivée et voit Loris Baz dominer les EL3. Le Nord-Irlandais a néanmoins repris son dû en décrochant sa deuxième pole position consécutive en qualifications. De son côté, le Néerlandais a eu moins de chance en chutant lourdement le vendredi et en devant déclarer forfait suite à ses multiples blessures.

Lire aussi :

Course 1 : Rea s’impose sous le déluge, Baz quatrième.

La pluie a donc fait son grand retour lors de la Superpole, et a continué de violemment tomber lors de la Course 1. Celle-ci a d’abord été stoppée au drapeau rouge alors que les pilotes se trouvaient dans le tour de chauffe, avant d’être relancée 25 minutes plus tard. Alex Lowes, parti quatrième, s’est alors emparé de la première position, avant que la course ne soit de nouveau interrompue en raison de la trop grande quantité d’eau qui s’abattait sur la piste.

Le deuxième départ a finalement été donné une heure après l’heure initiale, les pilotes étant placés selon leur ordre d’arrivée dans le tour précédent le premier arrêt, et la course a cette fois-ci pu être menée jusqu’au bout. Lowes est donc parti devant, avant de se faire dépasser par Rea et Tom Sykes. L’Anglais est parvenu à vite reprendre l’avantage et à creuser l’écart sur ses adversaires. Il est cependant parti à la faute, laissant la tête de la course à Rea, qui est allé s’imposer sur le même tracé qui avait connu sa première victoire dans la catégorie, en 2009. Avec cette septième victoire sur le circuit de Misano, il bat ainsi le record de six succès de Troy Bayliss.

Derrière, Sykes a tenu bon face à ses poursuivants et a mené une course en solitaire pour aller décrocher son premier podium de la saison, et le premier de BMW depuis 2013. Álvaro Bautista, plus en retrait ce week-end, a pris la troisième position, suite à la chute de Leon Haslam. Ce dernier, à l’image de Lowes, n’a pas été le seul à se faire piéger par les conditions dantesques de la course : pas moins de six pilotes n’ont pas franchi le drapeau à damier.

Il en est un que tout cela n’a pas impressionné, et qui pouvait viser un très bon résultat sous la pluie. Baz a en effet fait honneur à ces conditions difficiles qu’il apprécie tant pour effectuer une incroyable remontée depuis la 16e position jusqu’au pied du podium ! Remplaçant de Leon Camier, Yuki Takahashi a de son côté offert à Honda son meilleur résultat de l’année en terminant huitième.

Auteur d’une belle qualification en troisième position, Sandro Cortese n’est pas parvenu à concrétiser et a dû se contenter de la septième place, derrière son coéquipier, Marco Melandri, ainsi que Chaz Davies, meilleur pilote Ducati au cinquième rang.

Italy Misano - Top 10 de la Course 1

P. Pilote Moto Intervalle
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki  
2 United Kingdom Tom Sykes BMW 3.692
3 Spain Álvaro Bautista Ducati 4.064
4 France Loris Baz Yamaha 5.176
5 United Kingdom Chaz Davies Ducati 2.869
6 Italy Marco Melandri Yamaha 26.162
7 Germany Sandro Cortese Yamaha 4.004
8 Japan Yuki Takahashi Honda 0.512
9 Italy Lorenzo Zanetti Ducati 1.216
10 Argentina Leandro Mercado Kawasaki 0.331

Course Tissot Superpole : Rea part à la faute...

La pluie de la veille a laissé place à un grand soleil, et les pilotes n’ont cette fois pas été inquiétés par la météo. Rea a conservé sa place de leader dans le premier virage, mais Bautista ne lui a laissé que deux tours de répit avant de le passer dans la ligne droite à l’entame du troisième tour. Dès lors, l’Espagnol a creusé l’écart et est allé remporter son 14e succès de la saison.

Derrière, Rea et Cortese occupaient le podium provisoire, mais ont tous deux vu leur course basculer à trois tours de l’arrivée, chutant à quelques virages d’intervalle. Si l’Allemand a dû en rester là et dire adieu à son premier podium en Superbike, le pilote Kawasaki a pu repartir en sixième position, sa chute restant néanmoins assez étrange. Quatre tours avant, c’était Davies qui était parti à la faute.

Ce sont donc Lowes et Haslam qui ont complété le podium, le premier mettant ainsi un terme à une série de quatre résultats blancs. Rea est revenu jusqu’au top 5, tandis que Melandri est remonté de la 19e à la sixième place, et que Baz a conclu sa course en 12e position.

Italy Misano - Top 10 de la Course Tissot Superpole

P. Pilote Moto Intervalle
1 Spain Álvaro Bautista Ducati  
2 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 7.261
3 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 1.893
4 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 0.251
5 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki 3.430
6 Italy Marco Melandri Yamaha 0.221
7 Italy Michael Rinaldi Ducati 0.632
8 Italy Michele Pirro Ducati 1.416
9 Argentina Leandro Mercado Kawasaki 2.206
10 Italy Lorenzo Zanetti Ducati 1.432

Course 2 : …mais Bautista aussi !

Bautista a reproduit quasi à l’identique le scénario de la Course 2 de Jerez. Parti en tête, tout semblait annoncer une nette domination de sa part, et pourtant il est parti à la faute dans le second tour, laissant ainsi s'envoler de précieux points pour le championnat. À l’inverse de la course espagnole, il a pu immédiatement repartir et remonter jusqu’à la 14e position, qui lui a offert deux petits points qui pourraient valoir cher en fin de saison.

Le leader du championnat à terre, Rea avait là une occasion en or de rattraper son retard et son erreur de la Course Tissot Superpole. Mais le Nord-Irlandais a eu fort à faire avec Toprak Razgatlioglu. Très en forme, le Turc a mené une grande partie de la course, et a tout tenté pour gagner lorsque Rea est repassé dans les derniers tours, en vain. Son premier succès en Superbike attendra, car c’est bel et bien le Champion du monde en titre qui s’est imposé, empochant 25 précieux points, comme il l’a rappelé dans le parc fermé : "Toprak a fait de l’excellent travail, bravo à lui. J’ai essayé d’économiser mes pneus tout au long de la course mais cela a été dur dans les dernier tours. J’ai vu que pour lui aussi, il avait du mal avec l’avant, et j’ai continué à attaquer car ces 25 points sont importants pour le championnat. J’ai donné le maximum en limitant les risques."

Razgatlioglu s’offre néanmoins son troisième podium de la saison, et est ainsi monté dessus lors de chacune des trois dernières manches. "Je me sentais bien, j’ai attaqué tour après tour. On a eu une belle bagarre avec Johnny et ce n’était pas simple mais je suis content. C’est ma meilleure course", a-t-il déclaré à l’arrivée.

Derrière, la bagarre a aussi fait rage entre Melandri et Haslam, les deux hommes allant au contact avant que l’Italien ne parte à la faute, puis entre Haslam et Lowes. Le pilote Kawasaki est néanmoins parvenu à avoir le dessus et à monter sur le podium. "On a eu un peu de mal pendant cette course", a-t-il commenté. "J’ai eu une belle bagarre avec Alex pour le podium. Même si j’ai dû faire face à quelques problèmes, je suis content, j’ai vraiment aimé notre bataille. La prochaine manche se déroulera chez moi, j’ai hâte."

Michael Rinaldi a de nouveau réalisé une très belle performance en terminant dans le top 5 et en étant le meilleur représentant Ducati, Davies n’étant que septième. Baz a pour sa part terminé en 12e position.

Italy Misano - Top 10 de la Course 2

P. Pilote Moto Intervalle
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki  
2 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 0.381
3 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 5.499
4 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 0.323
5 Italy Michael Rinaldi Ducati 0.944
6 United Kingdom Tom Sykes BMW 0.535
7 United Kingdom Chaz Davies Ducati 3.234
8 Italy Michele Pirro Ducati 3.352
9 Italy Lorenzo Zanetti Ducati 5.775
10 Spain Jordi Torres Kawasaki 2.084

Malgré son erreur en Course Tissot Superpole, Rea a repris 25 points à Bautista et n’est désormais plus qu’à 16 points de lui au championnat. Il y a encore trois manches, l’Espagnol disposait de 53 unités d’avance. Le prochain rendez-vous, à Donington, pourrait voir le classement général être de nouveau bouleversé entre les deux hommes, désormais complètement isolés du reste du plateau. Le troisième est en effet van der Mark, qui culmine à 142 points de retard sur l’Espagnol. Viennent ensuite Lowes et Haslam, qui sont respectivement à 166 et 177 points.

Article suivant
WSSP - Duel au sommet entre Krummenacher et Caricasulo, Mahias 3e

Article précédent

WSSP - Duel au sommet entre Krummenacher et Caricasulo, Mahias 3e

Article suivant

Bautista sur sa chute : "J’étais peut-être un peu trop confiant"

Bautista sur sa chute : "J’étais peut-être un peu trop confiant"
Charger les commentaires