Résumé d'étape
Dakar Dakar

Autos, 9e étape - Loeb se démène mais Sainz tient le choc !

Très offensif, Sébastien Loeb a remporté la 9e étape du Dakar mais Carlos Sainz n'a pas flanché et ne concède que quelques minutes en tête du classement général.

S'il existait encore, le doute n'est plus permis : c'est bel et bien un bras de fer au plus haut niveau qu'offre le Dakar 2024 dans sa deuxième semaine, entre Carlos Sainz et Sébastien Loeb. Le duel s'est poursuivi ce mardi sur une 9e étape particulièrement corsée, avec 417 km chronométrés entre Haïl et Alula. Le programme s'annonçait compliqué, le début de parcours roulant laissant très vite la place à une épreuve de navigation pour trouver les bonnes pistes et à un défi de pilotage pour franchir des plateaux rocheux. 

Devant ce menu indigeste, Audi a joué la carte collective de la meilleure des manières. Vainqueur la veille, Mattias Ekström a ouvert la route pour Carlos Sainz tandis que Stéphane Peterhansel, initialement parti devant, a logiquement attendu l'Espagnol pour se placer en couverture derrière lui toute la journée. 

Parti dixième ce matin, Sébastien Loeb n'avait aucun autre objectif en tête que celui de cravacher pour tenter de réduire son retard au classement général et d'effacer l'erreur de navigation de lundi. C'est ce qu'il s'est employé à faire avec son copilote Fabian Lurquin, au point de mener la spéciale de bout en bout en étant le plus rapide à tous les points de passage. 

Carlos Sainz reste le patron du Dakar à ce stade.

Carlos Sainz reste le patron du Dakar à ce stade.

Néanmoins, Carlos Sainz et son acolyte Lucas Cruz ont fait plus que de la résistance, et l'écart a ainsi beaucoup fluctué. Après avoir culminé à 4'20 à mi-parcours, il a chuté à 2'35 dans un cœur de journée où Sébastien Loeb a perdu du temps à cause de deux crevaisons. Dans les 100 derniers kilomètres, le Français a toutefois repris sa marche en avant, pour couper la ligne d'arrivée avec une avance de 4'14 sur El Matador.

Derrière les duellistes, c'est Mathieu Serradori qui s'est offert la troisième place de l'étape, à 4'43. Une étape dont Nasser Al-Attiyah a pris le départ pour tenter de marquer des points au championnat après sa casse moteur d'hier, mais le tenant du titre a dû rebrousser chemin après quelques kilomètres seulement, en proie à de nouveaux ennuis techniques sur son Hunter. 

À trois jours de l'arrivée, Carlos Sainz résiste donc en tête du classement général, où il conserve 20'33 d'avance sur Sébastien Loeb. Les deux prétendants à la victoire finale sont toujours loin devant Lucas Moraes, solidement accroché à sa place sur le podium. 

Mercredi, une boucle autour d'Alula attend les concurrents, avec moins de 400 km mais beaucoup de navigation. Puis viendra l'ultime gros morceau de la deuxième semaine, jeudi, veille du dénouement de cette 46e édition. 

Classement général provisoire

  Pilote Auto Temps/Écart Pénalité
1 Spain C. Sainz Audi 37h50'57 0'10
2 France S. Loeb Prodrive +20'33 15'00
3 Brazil L. Moraes Toyota +1h12'02  
4 Belgium G. De Mévius Toyota +1h39'56 9'00
5 South Africa G. De Villiers Toyota +2h00'12  
6 France M. Serradori Century +2h'03'44 15'00
7 France G. Chicherit Toyota +2h12'43 2'00
8 Czech Republic M. Prokop Ford +2h12'48  
9 South Africa G. Botterill Toyota +2h29'51 1'00
10 Lithuania B. Vanagas Toyota +2h59'35 5'51
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Motos, 9e étape - Van Beveren s'impose, Brabec s'échappe !
Article suivant Loeb : "À la régulière, c'est compliqué..."

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France