Autos, Étape 5 - Première victoire de Lategan, Loeb et Al-Attiyah en duel

Henk Lategan, la jeune star sud-africaine de l'équipe Toyota Gazoo Racing, a remporté sa première victoire d'étape sur le Dakar.

Autos, Étape 5 - Première victoire de Lategan, Loeb et Al-Attiyah en duel

La cinquième étape de ce Dakar 2022 a vu la première victoire de Henk Lategan, 27 ans, pépite sud-africaine de l'équipe Toyota Gazoo Racing. Après s'être déjà montré en tête à plusieurs reprises ces derniers jours, le jeune pilote s'est imposé ce jeudi face à ses adversaires dans une étape de 394,81 km de parcours chronométré autour de Riyad, exceptionnellement différent de celui des motos.

C'est d'abord Yazeed Al Rajhi, passé à côté de la victoire mercredi à la suite d'une pénalité, qui a réalisé le meilleur temps dans la première section de 40 km, faite de pistes ouvertes avec peu de végétation, mais Henk Lategan se montrait déjà, distancé de seulement une seconde. Le Sud-Africain est passé en tête au 121e km, après un changement de décor pour des portions rocailleuses s'alternant avec d'autres, sablonneuses mais piégeuses du fait des pierres cachées.

Carlos Sainz, qui figurait dans le top 5 de l'étape, avait déjà perdu trois minutes à cet instant, mais c'est au 195e km que l'Espagnol a vu s'effondrer les maigres chances qu'il lui restait de se battre pour une bonne place au classement général, avec une casse d'amortisseur sur son Audi RS Q e-tron. Comme Stéphane Peterhansel mercredi, un choc avec un obstacle l'a stoppé net et il a été obligé de s'arrêter pour attendre l'aide, justement, de son coéquipier. Peterhansel, qui venait de réaliser le meilleur temps au 159e km, s'est mis à son service pour lui prêter un amortisseur et lui permettre de repartir.

Bilan, plus d'une heure perdue par Sainz sur Lategan, en dépit de quelques minutes rattrapées au dernier checkpoint. Parti 16e, Lategan a tiré profit d'une étape durant laquelle il n'a cessé d'attaquer, malgré une portière récalcitrante refusant de se fermer pendant plusieurs dizaines de kilomètres. Cette première sera une grande source de confiance pour le Sud-Africain, qui a joué de malchance l'an dernier pour ses débuts sur le Dakar, en flirtant avec les positions de tête avant d'abandonner durant la cinquième étape.

Du côté des prétendants à la victoire, c'est avant tout le duel presque roue contre roue ayant opposé Nasser Al-Attiyah et Sébastien Loeb dans les 200 derniers kilomètres qui a attiré toute l'attention. Bien qu'il ait dû ouvrir la piste alors que les autos, aujourd'hui, ne pouvaient pas suivre les traces des motos puisque les deux catégories ne partageaient pas le même parcours, Al-Attiyah n'a perdu que 4'53 sur le vainqueur de l'étape en se classant huitième. Loeb, deuxième à l'arrivée, reste à 35'10 au classement général.

Giniel de Villiers lourdement pénalisé, c'est désormais Lucio Álvarez qui occupe la troisième place du classement général, à 51'15 de Loeb. Il tient Al Rajhi à distance, alors que celui-ci est talonné par Vladimir Vasilyev, qui se hisse dans le top 5.

Classement général provisoire après l'Étape 5

  Pilote Auto Écart Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 17:24'23  
2 France S. Loeb BRX +35'10  
3 Argentina L. Alvarez Toyota +51'15  
4 Saudi Arabia Y. Al Rajhi Toyota +54'46 2'00
5 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:07'52  
6 Poland J. Przygonski
Mini
+1:10'24  
7 Argentina S. Halpern
Mini
+1:22'01  
8 Argentina O. Terranova
BRX
+1:30'16 12'00
9 Czech Republic M. Prokop Ford +1:31'01 7'00
10. France M. Serradori Century +2:07'49 15'00

partages
commentaires
Amortisseur cassé pour Sainz, Peterhansel en bon samaritain
Article précédent

Amortisseur cassé pour Sainz, Peterhansel en bon samaritain

Article suivant

Motos, Étape 5 - Price pénalisé, Petrucci sort vainqueur !

Motos, Étape 5 - Price pénalisé, Petrucci sort vainqueur !
Charger les commentaires