Dakar Dakar

Les espoirs de victoire de Loeb s'envolent sur le Dakar

Sébastien Loeb est à l'arrêt dans la 11e étape en raison d'un problème mécanique. Il ne remportera pas son premier Dakar cette année.

La mission était déjà très compliquée, elle devient désormais impossible. Sur la 11e étape annoncée comme le juge de paix de ce Dakar 2024, Sébastien Loeb et Fabian Lurquin ont vraisemblablement tout perdu ce jeudi matin. L'équipage du Prodrive Hunter s'est arrêté à hauteur du 132e kilomètre de la spéciale, et si les crevaisons étaient redoutées sur le parcours très cassant du jour, le mal est en fait beaucoup plus profond. 

Deuxième du classement général, Sébastien Loeb faisait jeu égal avec le leader Carlos Sainz sur la première centaine de kilomètres, ne lui rendant qu'une vingtaine de secondes sur une étape où tout pouvait encore se passer. Malheureusement pour le Français, il a dû s'immobiliser quelques instants plus tard. 

Au moment où cette immobilisation excédait déjà la demi-heure, l'organisation de l'épreuve a indiqué qu'un problème mécanique en était à l'origine. Surtout, Sébastien Loeb et Fabian Lurquin auraient demandé l'assistance de leur équipe pour pouvoir réparer et espérer repartir. Les camions d'assistance ne s'étaient pas encore élancés dans la spéciale lors de l'incident, ce qui préfigure d'une très longue attente pour les deux hommes. C'est un triangle à l'avant droit du Hunter qui aurait cassé, et l'équipage aurait même demandé à quitter la spéciale une fois récupéré. 

Plus encore que la victoire finale qui leur échappe, c'est leur place sur le podium qui devient fortement menacée par ce scénario. Pendant ce temps, Carlos Sainz doit encore boucler cette longue étape mais il a doublé son adversaire et est évidemment prévenu de ses ennuis. Il bénéficie par ailleurs de l'appui de ses coéquipiers de luxe chez Audi, Stéphane Peterhansel et Mattias Ekström, qui peuvent lui porter assistance ou même lui procurer des roues de secours supplémentaires si nécessaire, comme le Suédois l'a d'ailleurs fait mercredi

Au départ ce jeudi matin, Sébastien Loeb comptait 13'22 de retard sur Carlos Sainz, après une "journée pourrie" perturbée par plusieurs pépins techniques et crevaisons. Le nonuple Champion du monde des Rallyes n'avait d'ailleurs pas manqué de pester contre l'impréparation de son équipe, faisant part d'un agacement public plutôt rare chez lui. 

Le Dakar 2024 constitue sa huitième participation à l'épreuve, qu'il a terminée à trois reprises sur la deuxième marche du podium mais qu'il n'a jamais remportée. 

Mise à jour de 11h24

Après avoir cassé son triangle sur une réception de saut, Sébastien Loeb a finalement pu réparer sa machine grâce aux pièces du Hunter de l'équipe YunXiang. Il est reparti avec 1h15 de retard et peut encore sauver sa place sur le podium final. 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Loeb agacé par son équipe : "On perd 15 minutes pour des conneries"
Article suivant Motos, 11e étape - Le patron, c'est Brabec !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France