Formule 1 GP de Singapour

Alonso juge que le format de qualifications F1 est "obsolète"

Fernando Alonso estime que le format actuel des qualifications en Formule 1 est "obsolète" et il milite pour un retour des qualifications sur un seul tour.

Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team

Avant les qualifications du Grand Prix de Singapour, selon les informations de Motorsport.com, les pilotes ont unanimement voté pour que la procédure fixant un temps maximum à respecter lors des tours de sortie et de rentrée soit retirée, ce qui a conduit à la publication par la direction de course d'une nouvelle version de ses Notes.

Ce temps est fixé afin de garantir que les pilotes n'aillent pas "inutilement lentement", ce qui peut gêner d'autres concurrents dans des tours lancés et créer un risque de collision avec la différence de vitesse. Mais pour Singapour, les pilotes ont estimé que cette règle allait les empêcher de préparer de façon optimale leurs tentatives, tout en arguant qu'il y avait suffisamment d'espace pour éviter les gênes.

Cependant, en Q1, notamment dans la partie finale du tracé, il y a eu quelques luttes pour des positions qui ont conduit à une situation limite. En effet, l'une des trois enquêtes sur Max Verstappen concernait le moment où le Néerlandais s'est retrouvé en partie sur le chemin de la Williams de Logan Sargeant, le Néerlandais s'étant défendu en indiquant qu'il n'avait nulle part où aller sans risquer le contact.

Pour Fernando Alonso, la situation générale dans ce domaine montre que le format des qualifications en trois parties, qui a vu le jour en F1 en 2006 et a depuis été maintenu, en dépit de quelques variantes, n'est plus adapté. Aussi, il préconise un retour au format des qualifications en un seul tour utilisé entre 2003 et 2005.

Dans ce format, qui a évolué dans le temps, chaque pilote disposait d'un seul tour lancé pour signer un temps et les concurrents se succédaient sur la piste, de sorte qu'il n'était pas possible de se gêner. Ce format avait toutefois comme principal problème les différences de conditions de piste entre les premiers pilotes à s'élancer et les derniers.

"C'est difficile à gérer, je pense", a déclaré Alonso. "Quoi que fasse [la FIA], nous trouverons un moyen de contourner ce type de règle. Ils ont un travail très difficile en termes de gestion du trafic sur les circuits urbains et d'autres choses de ce genre."

Sergio Pérez suivi par George Russell, Lance Stroll et Lewis Hamilton.

Sergio Pérez suivi par George Russell, Lance Stroll et Lewis Hamilton.

"J'ai dit à plusieurs reprises qu'il n'y avait qu'une seule façon de trouver une solution, à savoir les qualifications en un seul tour. Toutes les autres solutions peuvent être testées, mais elles ne fonctionneront jamais, car nous trouverons une solution."

"Je pense que ce format de qualifications est obsolète. Il est le même depuis 20-25 ans (sic), mais les voitures ne sont pas les mêmes. Nous avons des moteurs hybrides, nous devons charger [la batterie], nous devons refroidir les pneus, donc la seule façon d'avancer est de faire un seul tour."

Lando Norris a pour sa part clarifié la position des pilotes sur le sujet des temps au tour : "Au départ, l'idée était de limiter les différences de vitesse d'approche, en particulier à Monza. Ils ont dit que la raison n'était pas d'essayer de réguler le trafic et les dépassements mais de régler la question des gens qui roulent à 10 km/h quand vous arrivez à 300 km/h dans le dernier virage."

"Ce n'est pas un problème de sécurité, c'est simplement rouler pour trouver une position. Si vous ne voulez pas de ça, vous pouvez sortir cinq minutes plus tôt, faire votre tour et être tout seul. Je crois qu'ils ont pris une bonne décision, c'était mieux pour tout le monde."

Lire aussi :

Avec Adam Cooper et Matt Kew

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Stroll forfait pour la course à Singapour après son crash
Article suivant Analyse GPS : le nouveau tracé de Singapour a coûté la pole à Russell

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France