Aston Martin retire son appel, Vettel définitivement disqualifié

Aston Martin a décidé de ne pas maintenir son appel après la disqualification de Sebastian Vettel du Grand Prix de Hongrie.

Aston Martin retire son appel, Vettel définitivement disqualifié

Les résultats du Grand Prix de Hongrie vont pouvoir être définitivement entérinés, et la disqualification de Sebastian Vettel ne sera désormais plus remise en cause. Après quelques jours de réflexion, Aston Martin a choisi de retirer son appel et d'en rester là, perdant ainsi le bénéfice des 18 points qu'avait dans un premier temps inscrit son pilote en terminant deuxième à Budapest. 

Après les festivités du podium, le quadruple Champion du monde avait été disqualifié par les commissaires, les délégués techniques n'ayant pu prélever que 0,3 litre de carburant alors que l'échantillon post-course doit être d'au moins un litre. 

Rapidement, l'écurie de Silverstone avait fait part de son intention de faire appel, puis l'avait confirmé quelques jours plus tard. Elle avait également sollicité un droit de révision auprès des commissaires et le dossier a été étudié lundi dernier. Après avoir reconnu que le réservoir ne contenait finalement plus suffisamment de carburant, contrairement à ce que laissaient penser les données de la télémétrie au soir du Grand Prix de Hongrie, Aston Martin a démontré que cette infraction était consécutive à un dysfonctionnement du système de carburant sur la monoplace. 

Lire aussi :

Cet argument n'a toutefois pas été considéré comme une "nouvelle preuve" par les commissaires, ne menant donc pas à une réouverture de l'enquête. Les officiels ont en effet indiqué que la recherche de la cause de l'infraction ne remettait pas en cause le fait que le règlement n'avait pas été respecté, et qu'Aston Martin aurait dû démontrer qu'il restait au moins un litre dans le réservoir pour convaincre. 

Malgré ce premier revers, Aston Martin était en droit de maintenir sa contestation du résultat et de porter l'affaire devant la Court d'appel internationale de la FIA, avec probablement peu de chances d'obtenir gain de cause. Ce jeudi, l'équipe anglaise a donc décidé de s'en tenir à la décision des commissaires. 

"Après avoir examiné notre position et pris note du verdict des commissaires de la FIA selon lequel il y avait de nouvelles preuves claires d'une défaillance du système d'alimentation en carburant, nous avons néanmoins retiré notre appel car nous pensons que cela l'emporte sur les avantages d'être à nouveau entendu", a indiqué Aston Martin dans un communiqué. 

La disqualification de Vettel a plusieurs incidences au championnat, notamment dans la lutte pour le titre mondial puisque la deuxième place récupérée par Lewis Hamilton lui permet de compter finalement huit points d'avance sur Max Verstappen

Hungary Le classement final du Grand Prix de Hongrie

P. Pilote Constructeur Écart Points
1 France Esteban Ocon Alpine   25
  Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1.859  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 2.736 18
3 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 15.018 15
4 Spain Fernando Alonso Alpine 15.651 12
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'03.614 11
6 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'15.803 8
7 Canada Nicholas Latifi Williams 1'17.910 6
8 United Kingdom George Russell Williams 1'19.094 4
9 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'20.244 2
10 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1 Lap 1
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1 Lap  
12 Germany Mick Schumacher Haas 1 Lap  
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1 Lap  
  Russian Federation Nikita Mazepin Haas 67 Laps  
  United Kingdom Lando Norris McLaren 68 Laps  
  Finland Valtteri Bottas Mercedes    
  Mexico Sergio Pérez Red Bull    
  Monaco Charles Leclerc Ferrari    
  Canada Lance Stroll Aston Martin    

partages
commentaires
Ralf Schumacher félicite Mick pour ses résultats en F1

Article précédent

Ralf Schumacher félicite Mick pour ses résultats en F1

Article suivant

Après son accident, Aitken souhaite une modification à Spa

Après son accident, Aitken souhaite une modification à Spa
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021