Vettel disqualifié : l'appel d'Aston Martin est rejeté

Les commissaires du Grand Prix de Hongrie ont rejeté la demande de réexamen de la sanction infligée à Sebastian Vettel.

Vettel disqualifié : l'appel d'Aston Martin est rejeté

Disqualifié du Grand Prix de Hongrie, qu'il avait terminé à la deuxième place après avoir lutté pour la victoire face à Esteban Ocon, Sebastian Vettel a vu la sanction être confirmée. Ce lundi, quelques jours après avoir officiellement fait appel de cette décision, une audience était programmée entre trois représentants de l'écurie Aston Martin (le directeur Otmar Szafnauer, le directeur technique Andrew Green et le directeur sportif Andy Stevenson), la FIA (représentée notamment par le directeur de course Michael Masi et Nikolas Tombazis), et les commissaires du Grand Prix de Hongrie. 

L'écurie britannique estimait être en mesure d'apporter de nouveaux éléments aux yeux des commissaires pour qu'ils étudient à nouveau l'infraction commise lors de l'épreuve à Budapest. En Hongrie, la FIA n'avait pas pu prélever le litre de carburant réglementaire à l'issue de la course. Aston Martin pensait qu'il restait 1,44 litre dans le réservoir de la monoplace, donnée estimée par les instruments de mesure et de télémétrie, tandis que la FIA n'avait pu en récolter que 0,3 litre. 

La nouvelle preuve présentée par Aston Martin était "dérivée de l'analyse de plus de 100 canaux de données liées au système de carburant", indique le rapport des commissaires, ajoutant que celle-ci permet de conclure qu'il y a eu une défaillance du système de carburant sur l'AMR21 de Sebastian Vettel. 

Toutefois, cet élément n'est pas considéré comme "nouveau" par la FIA, qui rappelle qu'il s'agit d'une interprétation des données de télémétrie, qui elles-mêmes étaient déjà disponibles "immédiatement après la course". Aston Martin a néanmoins appuyé son appel sur le fait d'avoir eu davantage de temps pour analyser plus précisément les données en question. 

Surtout, cette nouvelle analyse des données a prouvé qu'il restait bel et bien moins d'un litre de carburant dans la monoplace, conséquence de la défaillance du système de carburant. 

"À tout moment après la course, un échantillon d'un litre de carburant peut être prélevé sur la voiture", rappellent les commissaires. "Cependant, c'est un fait, et Aston Martin le reconnaît, que seulement 0,3 litre a pu être prélevé sur la voiture #5 après la course. [...] Comme l'explique désormais Aston Martin, une analyse des différentes données après le 1er août 2021 a démontré qu'il y avait en effet moins d'un litre restant à la fin de la course en raison d'un défaut fonctionnel du système de carburant."

En faisant appel, Aston Martin a donc tenté de défendre l'idée selon laquelle l'impossibilité de prélever l'échantillon suffisant provenait d'une défaillance technique indépendante de sa volonté, mais les commissaires ont estimé que, peu importe la cause, cela ne pouvait pas remettre en question l'infraction et donc la sanction prise. 

"Pour apporter un élément 'pertinent', Aston Martin aurait dû présenter des faits attestant qu'il y avait plus d'un litre de carburant restant", concluent les commissaires. "L'explication de l'impossibilité de satisfaire cette exigence n'est pas pertinente pour la décision quant à l'existence d'une infraction au règlement."

Le classement du GP de Hongrie

P. Pilote Constructeur Tours Écart Points
1 France Esteban Ocon Alpine 70   25
  Germany Sebastian Vettel Aston Martin 70 1.859  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 70 2.736 18
3 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 70 15.018 15
4 Spain Fernando Alonso Alpine 70 15.651 12
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 70 1'03.614 11
6 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 70 1'15.803 8
7 Canada Nicholas Latifi Williams 70 1'17.910 6
8 United Kingdom George Russell Williams 70 1'19.094 4
9 Netherlands Max Verstappen Red Bull 70 1'20.244 2
10 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 69 1 Lap 1
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 69 1 Lap  
12 Germany Mick Schumacher Haas 69 1 Lap  
13 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 69 1 Lap  
  Russian Federation Nikita Mazepin Haas 3 67 Laps  
  United Kingdom Lando Norris McLaren 2 68 Laps  
  Finland Valtteri Bottas Mercedes 0    
  Mexico Sergio Pérez Red Bull 0    
  Monaco Charles Leclerc Ferrari 0    
  Canada Lance Stroll Aston Martin 0    
partages
commentaires
Alpine rassure malgré un stock d'échappements à la limite

Article précédent

Alpine rassure malgré un stock d'échappements à la limite

Article suivant

Ferrari prépare une évolution moteur "significative"

Ferrari prépare une évolution moteur "significative"
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021