Bahreïn, J3 - Verstappen et Tsunoda loin devant

Les deux prodiges de Red Bull concluent les essais de Bahreïn en force, deux semaines avant le premier Grand Prix de la saison 2021 de Formule 1.

Bahreïn, J3 - Verstappen et Tsunoda loin devant

C'est sur la domination des deux écuries Red Bull, toutes deux motorisées par Honda, que se sont achevés ces essais de pré-saison à Bahreïn. Avant toute chose, rappelons-le : impossible de tirer des conclusions définitives sur la hiérarchie à l'issue de ces tests. Cependant, il est indéniable que les bolides au taureau ont l'air en forme.

Lire aussi :

Après un début d'après-midi plutôt calme, Max Verstappen, Yuki Tsunoda et Kimi Räikkönen se sont longtemps disputé la tête du classement, et c'était plutôt inattendu, avec un rookie de 20 ans au volant d'une AlphaTauri et un vétéran de 41 ans dans une modeste Alfa Romeo.

Tsunoda a enchaîné les chronos intéressants avec les gommes C4 – 1'30"0, 1'29"7, 1'29"6 – et a ensuite signé un 1'29"282 et un 1'29"053 avec les C5, mais dans le même temps, Verstappen réalisait des 1'29"9 et 1'29"7 en C3 (tantôt prototype, tantôt non), y compris malgré un passage dans la poussière. Une fois qu'il a chaussé les C4, le Néerlandais a nettement amélioré, avec un redoutable 1'28"960. Dans une tentative suivante, il a été gêné par la Haas de Nikita Mazepin, en plein milieu de la trajectoire au premier virage.

Personne n'est à moins d'une demi-seconde de la Red Bull et de l'AlphaTauri, Räikkönen ayant abaissé ses chronos de 1'30"990 en C3 à 1'30"441 en C4 avant d'atteindre 1'29"766 en C5, sans rivaliser davantage. Lewis Hamilton aurait peut-être pu représenter une menace avec le composé le plus tendre, mais c'est difficile à dire : il est parti en tête-à-queue dans le dernier virage avant de commencer un tour lancé. Sa tentative suivante ne s'est soldée que par un 1'30"311. Il est seulement cinquième, à plus d'une seconde. Le pilote Mercedes a d'ailleurs attendu plus d'une heure après la pause déjeuner pour prendre la piste, mais ce n'est rien d'anormal, assure Mercedes.

C'est finalement un Carlos Sainz longtemps discret cet après-midi qui prend la troisième place, ayant notamment passé un certain temps au stand après avoir été coincé sur le quatrième rapport en piste. Auparavant, il avait tourné en 1'31"070 avec les C2 ; par la suite, le pilote Ferrari a évolué en 1'29"611 avec les C4. On note qu'en fin de séance, plongeant à l'intérieur de Räikkönen au virage 10, il a bien failli s'accrocher avec l'Alfa Romeo.

George Russell prend la sixième place grâce à un temps de 1'30"177 en C5, à l'issue de son unique journée d'essais hivernaux. Une journée dont il a particulièrement bien profité avec 158 tours ; seul Räikkönen fait mieux (166). Les deux hommes ont parcouru plus de 850 kilomètres chacun ce dimanche.

Lire aussi :

Daniel Ricciardo est à un souffle de Russell, avec un 1'30"144 en C4, suivi de près par Sergio Pérez, qui avait établi la référence de la matinée. Fernando Alonso est en 1'30"318 (pneus C4) avec l'Alpine, tandis que Nikita Mazepin a nettement signé le meilleur temps du week-end pour Haas : 1'31"531, également en pneus C4. Mais la VF-21 paraît peu compétitive par rapport à ses rivales.

Chez Aston Martin, aucun chrono compétitif n'a été accompli, l'après-midi de Sebastian Vettel s'étant achevé prématurément à cause d'un problème de turbo. Quant aux fautes de pilotage, elles ont été rares : hormis le tête-à-queue de Hamilton, on note une belle pirouette de Tsunoda au virage 7, alors qu'il était dans le 17e tour d'un relais en gommes C2. Le rookie fait ses gammes.

Bahrain Essais de Bahreïn, Jour 3

  Pilote Équipe Tours Chrono
1 Netherlands M. Verstappen Red Bull 64 1'28"960
2 Japan Y. Tsunoda AlphaTauri 91 1'29"053 
3 Spain C. Sainz Ferrari 79 1'29"611
4 Finland K. Räikkönen Alfa Romeo 166 1'29"766 
5 United Kingdom L. Hamilton Mercedes 54 1'30"025
6 United Kingdom G. Russell Williams 158 1'30"117
7 Australia D. Ricciardo McLaren 76 1'30"144 
8 Mexico S. Pérez Red Bull 49 1'30"187 
9 Spain F. Alonso Alpine 78 1'30"318 
10 Monaco C. Leclerc Ferrari 80 1'30"486 
11 United Kingdom L. Norris McLaren 56 1'30"661 
12 France P. Gasly AlphaTauri 76 1'30"828 
13 France E. Ocon Alpine 61 1'31"310 
14 Russian Federation N. Mazepin Haas 67 1'31"531 
15 Germany M. Schumacher Haas 78 1'32"053 
16 Finland V. Bottas Mercedes 86 1'32"406 
17 Germany S. Vettel Aston Martin 56 1'35"041 
18 Canada L. Stroll Aston Martin 80 1'36"100 

 

partages
commentaires
Prost et Suzuka 1989 : "J'ai été surpris par la vitesse de Senna"

Article précédent

Prost et Suzuka 1989 : "J'ai été surpris par la vitesse de Senna"

Article suivant

Photos - Dernier jour d'essais pour la F1 à Bahreïn

Photos - Dernier jour d'essais pour la F1 à Bahreïn
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021