Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours
Bilans Saison 2020
Dossier

Bilans Saison 2020

Bilan 2020 - La révérence du phénix Romain Grosjean

Romain Grosjean a vu sa carrière en Formule 1 s'interrompre avant même la fin de la saison 2020, mais l'essentiel est ailleurs…

Bilan 2020 - La révérence du phénix Romain Grosjean

Ces bilans 2020 sont aussi l'occasion pour vous de noter chaque pilote, grâce au module situé au bas de cet article.

Si l'on avait dit à Romain Grosjean, il y a un an, que sa dernière course en Formule 1 serait le Grand Prix de Bahreïn 2020, le Français aurait probablement haussé les sourcils, ne serait-ce que parce que la manche de Sakhir était censée être la deuxième de la saison. La pandémie de COVID-19 est passée par là, et c'est fin novembre que le paddock s'est réuni sur cette île pour deux Grands Prix consécutifs.

Lire aussi :

Les images du premier ont fait le tour du monde : Grosjean s'encastrant dans le rail de sécurité à 221 km/h, sa monoplace se coupant en deux sous le choc, le Halo lui évitant sûrement d'être décapité et l'athlète s'extirpant de son épave après 28 interminables secondes dans le brasier. À ce moment-là, le sport est forcément passé au second plan. Romain Grosjean avait survécu ; rien d'autre ne comptait.

Romain Grosjean, Haas F1, sort des flammes

Cependant, le but de cet article est de faire le bilan de sa saison 2020, et nous allons donc nous intéresser aux 15 Grands Prix auxquels Grosjean a participé. Quinze week-ends où il a fallu composer avec une Haas peu compétitive, de surcroît dépourvue de la moindre évolution en cours de saison, la faute à la crise financière entraînée par le coronavirus (et à un Gene Haas un peu moins enclin à investir sans voir de résultats). Et au fil de la saison, alors qu'il était de plus en plus évident que Grosjean n'allait pas conserver son baquet l'an prochain pour laisser la place à des pilotes plus avantageux financièrement, sa parole se libérait, toutefois avec une apparente sérénité.

En piste, le plus difficile était de s'extirper de la Q1, avec cinq éliminations dans cette phase et six pilotes représentant les trois écuries de fond de grille (Alfa Romeo, Haas et Williams). Grosjean y est parvenu trois fois : au Red Bull Ring, à Silverstone et au Mugello. Globalement, il a fait jeu égal avec son coéquipier Kevin Magnussen dans cet exercice, avec un score de 7-7 et un écart moyen de 0,020 seconde à l'avantage du tricolore sur les séances représentatives.

Romain Grosjean, Haas VF-20

En course, forcément, les Haas ont eu bien du mal à s'approcher des points. Seules exceptions : le Grand Prix de Hongrie, où elles sont rentrées au stand dans le tour de formation pour chausser des slicks. Après cinq tours de course, Magnussen et Grosjean étaient quatrième et cinquième, avant d'être pénalisés de dix secondes pour avoir reçu des consignes dans les instants précédant le départ, alors que c'est interdit. Le Danois a quand même arraché la dixième place, mais Grosjean, qui avait choisi des réglages moins favorables et a vu son aileron avant abîmé par une attaque d'Albon, n'a pu faire mieux que 16e.

L'autre exception est le Grand Prix de l'Eifel, au Nürburgring : dernier au premier tour, Grosjean a parfaitement fait fonctionner une stratégie à un arrêt pour arracher une très belle neuvième place et marquer ainsi ses deux derniers points en Formule 1. Le reste du temps, son rythme de course était proche de celui de Magnussen, parfois meilleur, mais médiocre dans les conditions d'adhérence précaires d'Istanbul. Quoi qu'il en soit, le natif de Genève n'a pas démérité et va désormais espérer un ultime test en F1 – Mercedes est déjà disposé à le lui offrir – non seulement pour savoir s'il est capable mentalement de reprendre la compétition, mais aussi simplement pour le plaisir. Avec le bonheur d'être en vie.

partages
commentaires

Voir aussi :

Connaissez-vous tous les Français en F1 ?

Article précédent

Connaissez-vous tous les Français en F1 ?

Article suivant

Les pilotes du jour de la saison 2020 de F1

Les pilotes du jour de la saison 2020 de F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Formule 1
7 mars 2021
Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021