Bottas ne pense pas être allé trop loin avec son message radio

Valtteri Bottas, quatrième du Grand Prix de France, assure que son cri de colère concernant la stratégie à un arrêt décidée par Mercedes n'était pas exagéré.

Bottas ne pense pas être allé trop loin avec son message radio

Valtteri Bottas était dans le bon wagon pour rallier l'arrivée dans le top 3 au Grand Prix de France. Toutefois, la course du Finlandais et celle de son coéquipier, Lewis Hamilton, a basculé lorsque Max Verstappen a regagné les stands pour la seconde fois. Pour Mercedes, copier la stratégie de Red Bull aurait signifié la fin des rêves de victoire. Alors, il a été décidé de laisser Hamilton et Bottas poursuivre leur effort sur la piste avec des pneus durs usés.

Lire aussi :

Le pari a presque marché pour Hamilton, puisqu'il a réussi à tenir tête à Verstappen jusqu'à l'avant-dernier tour. En revanche, Bottas a été facilement avalé par le Néerlandais mais aussi par la deuxième Red Bull de Sergio Pérez. Le Mexicain est parvenu à s'emparer de la dernière place sur le podium à la suite d'une manœuvre impressionnante dans le virage de Signes.

Réalisant que le podium lui avait échappé en raison de la stratégie à un arrêt, Bottas a violemment réagi dans une communication radio avec son stand : "Pourquoi est-ce que personne ne m'écoute quand je dis qu'il va falloir faire deux arrêts ?", a-t-il hurlé avant d'ajouter quelques jurons. Une fois sa colère redescendue, après la course, Bottas a expliqué s'être énervé car Mercedes n'a pas pensé à changer la stratégie pour effectuer deux arrêts.

"Je pense que la stratégie gagnante était un double arrêt, c'est facile à dire après coup mais c'est ainsi", a-t-il lancé au micro de Sky Sports. "Je pense que nous étions trop concentrés sur l'arrêt unique en pensant que c'était le meilleur choix, mais ce n'était pas le cas. Je n'avais plus de pneus à l'avant dans les 10 à 15 derniers tours, donc j'essayais simplement de rallier l'arrivée. Le dernier relais n'était pas amusant."

Lire aussi :

Valtteri Bottas est-il allé trop loin en laissant parler ses vives émotions si publiquement ? Le Finlandais n'est pas de cet avis. "J'ai dit très clairement ce que je pensais", a-t-il précisé à Motorsport.com. "J'ai suggéré un double arrêt plus tôt dans la course, mais l'équipe a opté pour un seul arrêt et nous en sommes arrivés là. J'étais une proie facile. Bien sûr, j'ai fait tout ce que je pouvais mais les pneus étaient complètement morts, donc je n'avais aucune chance [de finir sur le podium]. Nous pensions que les pneus tiendraient beaucoup plus longtemps que ça. Si j'avais fait deux arrêts, nous aurions été sur le podium et nous nous serions battus pour la victoire."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Un GP de France aux antipodes pour Alonso et Ocon

Article précédent

Un GP de France aux antipodes pour Alonso et Ocon

Article suivant

Aston Martin espère que son résultat "fera taire" les accusations

Aston Martin espère que son résultat "fera taire" les accusations
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021