Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

Bottas ne panique pas et prend acte du rythme de Russell et Red Bull

Valtteri Bottas est apparu derrière son équipier exceptionnel George Russell sur la feuille des temps des deux séances d'Essais Libres du Grand Prix de Sakhir. Néanmoins, même si la journée a été difficile pour le pilote Mercedes, elle n'a pas non plus été dramatique.

Bottas ne panique pas et prend acte du rythme de Russell et Red Bull

Nombre d'observateurs auront été prompts, vendredi, à tirer à balles réelles sur Valtteri Bottas après la journée d'essais libres du Grand Prix de Sakhir, avant-dernière manche de la saison F1 2020. En l'absence de Lewis Hamilton, positif au COVID-19 et diminué, c'est son compatriote et pilote Williams George Russell qui se retrouve catapulté au volant de la Mercedes habituellement floquée du #44 ce week-end. Et tandis que Bottas rencontrait une journée déjà difficile indépendamment de ce qui pouvait se passer chez ses concurrents ou son équipier, Russell s'est particulièrement illustré en signant le meilleur chrono des deux séances.

Néanmoins, Mercedes comme le Finlandais connaissent les raisons de certains désagréments du #77, qui a du reste signé, comme l'a fait remarquer Russell, des performances solides sur les relais prolongés, en dépit d'un 11e chrono final en EL2.

"Pour moi, il s'est agi d'une journée assez compliquée", admet Bottas. "Dans le premier run de la première séance, j'ai endommagé le fond plat de la voiture en montant sur le vibreur du virage 8 : un gros morceau manquait. Le reste des EL1 ont donc été un peu gâchés. Ensuite, en EL2, je me suis senti plutôt OK. Bien évidemment, je n'ai pas fait de tours en pneus tendres et n'ai eu qu'un demi-tour décent, mais il a été annulé pour [excès des] limites de la piste. Cela n'a donc pas été la meilleure des journées mais au moins, les longs runs étaient assez réguliers. Même si Red Bull, avec le pneu medium, a eu l'air assez rapide."

Lire aussi :

C'est une nouvelle fois George Russell, qui avec modestie, a indiqué que son meilleur temps des EL2 n'était qu'une performance apparente. Le Britannique estime en effet qu'il peut non seulement fortement faire progresser sa propre marque, mais que celle, annulée, de son équipier, aurait surpassé la sienne. Par ailleurs, Bottas est bien placé pour savoir que la réalité d'un vendredi n'est pas forcément celle du reste d'un week-end, comme il en a fait la douloureuse expérience maintes fois aux côtés de Lewis Hamilton, qui conclut souvent la journée du vendredi en retrait de son équipier. "Red Bull étaient vraiment performants", insiste par ailleurs le Finlandais. "George avait l'air rapide. Cela ne fait qu'une journée, mais il a donné un bon retour technique de la voiture et bien évidemment, si vous regardez les temps, il semble rapide. Il y a donc encore un peu de travail à faire de mon côté pour tout mettre en place pour les qualifications, mais ce n'est pas mal."

Quoi qu'il en soit, Bottas est concentré sur son propre pilotage, et l'amélioration en particulier des performances de son auto dans le second secteur de la piste. "Oui, c'est une section vraiment technique et avec les bosses et tout, ce n'est clairement pas la plus simple. C'est donc en réalité assez piégeur et il est facile de perdre un dixième juste comme ça, et bien évidemment, sur un circuit si court, en qualifications, cela peut faire une grande différence."

Des qualifications qui s'annoncent par ailleurs intenses et stratégiques, toujours en raison d'une piste particulièrement courte, sur laquelle trouver des espaces est fort difficile. Le scénario de la séance de F2, au cours de laquelle le candidat au titre Mick Schumacher a été victime d'un contact avec un concurrent, en est une première illustration. "En effet", opine Bottas. "Je pense qu'il sera vraiment important de faire des tours propres et je pense que la F2 a été un superbe exemple d'à quel point ça peut être mouvementé en fin de qualifications. La priorité sera donc [de trouver] les écarts."

partages
commentaires
Kvyat suggère deux groupes de qualifications à Sakhir

Article précédent

Kvyat suggère deux groupes de qualifications à Sakhir

Article suivant

Wolff : Sakhir n'est pas une confrontation Bottas/Russell pour 2022

Wolff : Sakhir n'est pas une confrontation Bottas/Russell pour 2022
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie EL2
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Valtteri Bottas , George Russell
Équipes Mercedes
Auteur Guillaume Navarro
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021