Réactions
Formule 1 GP du Canada

Le Canada a été "encourageant" pour la Red Bull sur les vibreurs

Christian Horner, directeur de Red Bull, estime que les bonnes performances de la RB20 sur le circuit de Montréal, composé de chicanes et de vibreurs, est très positif pour les corrections futures de cette faiblesse de la monoplace. Max Verstappen ne partage cependant pas complètement son opinion...

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Cela faisait maintenant plusieurs courses que Red Bull se retrouvait en difficulté et, malgré la victoire de Max Verstappen au Grand Prix du Canada, l'épreuve n'a pas été totalement tranquille pour le Néerlandais. À Imola, Monaco et à Montréal, les Champions du monde en titre ont vu la faiblesse principale de la RB20 une nouvelle fois compliquer leur week-end, à savoir sa difficulté à prendre les vibreurs et les bosses.

Il semblerait que le problème soit lié à la plateforme aérodynamique qui oblige la monoplace à rouler avec des suspensions plus rigides, lesquelles ne peuvent être assouplies sans entraîner une importante perte d'appui. Red Bull travaille sur une solution afin de retrouver un package plus équilibré, mais cela risque de prendre un certain temps.

Lire aussi :

Christian Horner, directeur de l'équipe, estime que tout est une question d'équilibre entre l'aéro et les suspensions. Le Britannique est loin de céder à la panique, compte tenu des bonnes performances de la RB20 dans le dernier secteur du circuit Gilles-Villeneuve, incluant la chicane finale et une série de vibreurs hauts, ce qui montre un potentiel exploitable.

"Tout cela doit fonctionner en tandem, c'est-à-dire que l'on améliore la plateforme aérodynamique de la voiture, mais on veut qu'elle puisse prendre les vibreurs", a expliqué Horner. "Ce qui est encourageant, c'est que notre secteur 3 de ce week-end [sur le circuit de Montréal] était compétitif, même si la rigidité de la voiture a été mise à mal dans la dernière chicane."

"Si l'on regarde tout au long de la course, nous avons été très compétitifs dans ce secteur. Donc, même si c'était difficile, nous avons été capables d'être assez rapides. Je pense qu'il y a de vraies performances [à la clé], alors si nous pouvons les exploiter, nous verrons qu'elles nous permettront de gagner du temps au tour."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Pendant le Grand Prix, Max Verstappen s'est plaint à la radio que sa suspension semblait "bloquée". Interrogé à ce sujet, Horner a répondu qu'il ne s'agissait que de la conséquence de l'évolution de la piste à la suite des conditions météo changeantes, tout en indiquant que Red Bull avait bien rebondi après son week-end de Monaco.

"Je pense que ce à quoi il faisait référence, c'est que la voiture est assez rigide et, à mesure que le circuit s'assèche, le rythme s'accélère et les pilotes utilisent un peu plus les vibreurs", a expliqué Horner au sujet de la radio de Verstappen. "Mais nous comprenons nos problèmes et nous avons bien récupéré par rapport à Monaco il y a deux semaines. Gagner une course comme [le Canada] a été très gratifiant et très important."

Lire aussi :

S'exprimant après sa victoire, Verstappen a partagé l'optimisme de Horner au sujet des progrès futurs de la RB20. Mais il a également suggéré qu'il ne fallait pas trop s'attarder sur les résultats de Montréal, puisque les conditions humides en piste ont forcé les pilotes à éviter les vibreurs.

"Je pense vraiment que nous pouvons résoudre ce problème sans influencer d'autres parties de la voiture", a déclaré le triple Champion du monde. "Aujourd'hui [pendant le Grand Prix], c'était plutôt 'quels vibreurs ?', parce que j'ai eu l'impression qu'il n'y en avait pas sur le circuit. Nous savons qu'il s'agit d'une faiblesse et je sais aussi que nous travaillons dessus pour essayer de la corriger, car j'ai vraiment l'impression qu'il s'agit d'une grosse limitation de performance pour nous en ce moment."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La FIA autorise la Super Licence à 17 ans et ouvre la porte à Antonelli
Article suivant Ferrari boucle deux jours d'essais Pirelli au Mugello

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France